AccueilAccueil  Site GestionSite Gestion  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Die Zukunft, das neue Projekt. 2e saison : "There will be blood"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
velavia43
Vainqueur du Tour
Vainqueur du Tour
avatar

Nombre de messages : 5361
Localisation : dans l'ascenseur

MessageSujet: Re: Die Zukunft, das neue Projekt. 2e saison : "There will be blood"   Jeu 29 Oct 2015 - 12:14

Le Zukunftien du mois d'Octobre

.Andrey ZEITS ::1::
Pour cette dernière de la saison, un dixième coureur différent a été récompensé, et c'est avec grand plaisir que nous remettons le trophée à Andrey, qui incarne à merveille les valeurs de la maison. Équipier valeureux, il sait se mettre en valeur lorsqu'on lui en laisse l'opportunité, comme ce fut le cas sur le Tour of Hainan.



Andrey meilleur coureur asiatique sur le Tour of Hainan

.Nikias ARNDT ::2::
Notre jeune espoir allemand a décidément réalisé une bonne fin de saison, en finissant 3e du Tour de Münster. Malheureusement, il ne sut pas enchaîner la semaine d'après sur Paris-Tours. Dommage...

Nikias à droite de Tommeke sur le podium...

.Francisco MANCEBO ::3:: 
Paco a encore la gnaque, comme il a pu le prouver sur le Tour of Hainan, où il a pris la 3e place de la 8e étape. La conclusion d'une très belle saison pour notre doyen, qui a su retrouver des couleurs après une année 2014 compliquée...



Paco a retrouvé une nouvelle jeunesse cette saison...
Revenir en haut Aller en bas
velavia43
Vainqueur du Tour
Vainqueur du Tour
avatar

Nombre de messages : 5361
Localisation : dans l'ascenseur

MessageSujet: Re: Die Zukunft, das neue Projekt. 2e saison : "There will be blood"   Dim 1 Nov 2015 - 19:59

Avant de revenir plus en avant sur la saison écoulée, voici un premier bilan comptable, avec le classement JT, le nombre de points, le nombre de victoires individuelles, ainsi que l'évolution de ces résultats pour chaque coureur par rapport à 2014. En outre, les 8 évolutions positives les plus intéressantes ont été surlignées en vert, tout comme les 8 plus mauvaises évolutions en rouge, afin de donner une première vue d'ensemble.


Classement JTNomPrénomPoints JTVictoiresEv. Cl.Ev. Pts.Ev.Vi.
48ZAKARINIlnur69721123921
82GULDHAMMERRasmus5044824360
93CANCELLARAFabian4672-64-6010
99SEPULVEDAEduardo4502781722
148ELMIGERMartin325119128-1
168SANCHEZ GONZALEZSamuel299-87-2280
211ARNDTNikias25111331020
271JANSE VAN RENSBURGJacques19212841221
277MANCEBO PEREZFrancisco189NC1890
316NOCENTINIRinaldo166-133-1070
337WIGGINSBradley1551-282-496-4
385PIBERNIKLuka13216411131
390DE MARCHIAlessandro1291-222-1700
408ZEITSAndrey1211305781
415VALGREN ANDERSENMichael119-307-289-2
416WEGMANNFabian118-56-220
459SARAMOTINSAleksejs1031-23-50
473ZARGARIAmir98992950
479VIGANODavide961-262-1420
492CIOLEKGerald92-308-178-1
502TULIKAngélo89-323-99-1
529TAMOURIDISIoannis836821-1
570KUDUS GHEBREMEDHINMerhawi73-266-980
653DUPONTHubert54-276-780
730MONIERDamien42651370
783CRAVENDan3610190
940MORTONAngus24NC240
956DANIELMaxime23-592-1160
1054POPOVYCHYaroslav17-93-50
1236VAN GESTELDries11NC110
1245ZAUGGOliver10-950-1950
NCTARRIDEGrégoire0[836]-300
Revenir en haut Aller en bas
velavia43
Vainqueur du Tour
Vainqueur du Tour
avatar

Nombre de messages : 5361
Localisation : dans l'ascenseur

MessageSujet: Re: Die Zukunft, das neue Projekt. 2e saison : "There will be blood"   Mar 10 Nov 2015 - 20:03

There was blood !

There will be blood qu'y disait... Et c'est vrai, ça a saigné. Enfin, surtout pour nous ! Pourtant, tout avait plutôt bien commencé, avec Sepulveda et Zakarin à l'heure en Argentine, alors que Jacques JvR réussissait lui aussi une entrée en fanfare. Cancellara prenait lui aussi un excellent départ, son meilleur depuis trois saisons. Résultat : au début des classiques de printemps, nous n'avions pas quitté la première moitié de tableau, ce qui était d'excellente augure avant ce qui devait être notre point fort.
...Hélas ! Rien ne se passa comme prévu. À San Remo d'abord, où Ciolek chutait aux abords du final, alors qu'il semblait en grande forme. Sur les Flandriennes ensuite, qui laissaient Cancellara sur le bord de la route dès leur entame, tandis que Ciolek et Wiggins, tantôt malades tantôt victimes de cabrioles restaient complètement transparents. Heureusement, Elmiger et Saramotins parvenaient à sauver l'honneur sur le vélodrome de Roubaix. Les Ardennaises ne furent pas mieux, mais cette fois-ci ce fut la justesse du groupe qui fut en cause ; Samu n'était pas encore prêt et Nocentini fut bien seul sur l'Amstel et la Flèche.
Et nous voilà sortant des classiques à peine au dessus de la zone de relégation, nous qui escomptions prendre un avantage décisif. Mais parce que tout a été à l'envers, nous reprenions des couleurs au moment même où nous nous attendions à couler, grâce à un excellent Zakarin nous offrant en Romandie notre plus beau succès de la saison. Mais ce succès devait rester sans lendemain, et nous traversions le mois de mai comme une ombre, sortis honteusement de l'Élimination.
Le seul rendez-vous que nous ne manquâmes pas furent les championnats nationaux. Déjà auréolés du titre de Jacques en Afrique du Sud, comptant également dans nos rangs Craven, champion de Namibie ; nous continuâmes notre moisson avec Pibernik en Autriche, Saramotins en Lettonie et Tamouridis sur le clm en Grèce, tandis que Arndt passait tout près de la consécration en Allemagne (2 fois 2e). Cependant, notre saison 2015 étant décidément une ironie à elle seule, nous rentrâmes bredouilles de nos deux gros objectifs, à savoir la Suisse et le Danemark.
Après les Classiques, le Tour devait être notre deuxième point d'orgue de la saison. Et le maillot jaune pris par un Cancellara sur le retour dès le deuxième soir nous faisait espérer une grosse opération... Mais le destin s'acharnait, et dès le lendemain nous retrouvions notre leader charismatique gisant dans le fossé. La suite ressembla à une grosse farce, avec notamment la magistrale bévue de Sepulveda. Heureusement, Samu était enfin en forme et nous arracha de précieux points au classement général... Le reste de l'été plongea notre équipe dans une profonde torpeur, avec de nouveau Ciolek malchanceux à Hambourg.
Nous étions désormais dans la zone de relégation, mais tout restait possible : 13e, pas décroché, et avec plusieurs grosses cartes à jouer pour la fin de saison. Plusieurs grosse cartes ? Ce ne sera pas sur la Vuelta en tout cas. Notre effectif, déjà moins étoffé que nous l'espérions, n'était pas épargné par la malchance. Cancellara pliait bagage sitôt le départ lancé (décidément), et Samu l'imitait peu après, alors qu'il était en bonne position au général, victime d'un ongle incarné. Cependant, la renaissance de De Marchi, que nous n'attendions plus, permettait de maintenir la flamme.
Le front des semi-classiques italiennes, très rémunérateur, devait être notre botte secrète, avec une équipe emmenée par des Sepulveda et Vigano en grande forme. Malheureusement, les deux firent long feu, gravement blessés dès le 16 septembre sur la Coppa Agostini. Saison terminée. Les mondiaux, qui s'annonçaient promis à Cancellara se déroulèrent sans le Suisse, au fond du trou.
Au fond de l'obscurité, Nikias nous apporta une petite lueur début octobre à Münster, mais elle s’éteignit vite. Et le panache de Zeits nous offrit une belle sortie, mais il était malheureusement trop tard pour sauver la saison... Celle-ci ne fut pas non plus sauvée par les épreuves annexes : nous étions bien loin de notre niveau de l'an passé à la CSG, avec une "petite" 14e place, et notre apprentissage à la Wallasix fut rude. Quant à la Coupe, nous parvînmes à notre objectif fixé des 8e finales, mais ce fut tout.
En résumé, une bonne dose de poisse avec des leaders malchanceux mais aussi des recrues pas au niveau escompté (en particulier Valgren), tous en baisse en 2015 par rapport à 2014 (sauf Van Gestel, le stagiaire, et même si Saramotins et Popovych restèrent stables) nous ont conduit à l'échéance fatale, longtemps retardée par un collectif formidable. C'est ce que nous retiendrons : notre effectif 2014 pouvait paraître bien pâlot aux côtés de Bardet et Cancellara. Celui-ci blessé, celui-là parti, c'est pourtant ce même effectif, largement reconduit en 2015 qui a failli nous maintenir en D1. Preuve que nos choix de l'époque étaient les bons ! C'est sur cette note d'optimisme, et avec la conviction que la plupart de ces gars seront chez nous l'an prochain que nous terminons ce bilan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Die Zukunft, das neue Projekt. 2e saison : "There will be blood"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Die Zukunft, das neue Projekt. 2e saison : "There will be blood"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Die Zukunft, das neue Projekt. 2e saison : "There will be blood"
» Die Zukunft, Das neue Projekt - Velavia43.
» die Zukunft, das neue Projekt. Connect Four.
» die Zukunft, das neue Projekt. Dritte Welle.
» Equipe 17/18

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu Transferts - Forum :: Transferts :: Equipes :: Equipes 2015-
Sauter vers: