AccueilAccueil  Site GestionSite Gestion  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 FOGERTY CYCLING TEAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Dim 19 Mai 2013 - 10:54

Interview

Pinot : "Je suis encore mieux qu'en 2012"



A l'heure où le Tour d'Italie retient toute l'attention de la planète cyclisme, Thibaut Pinot, lui, a passé la semaine dans les Alpes, à Saint Jean de Maurienne en compagnie de quelques équipiers pour préparer le prochain Tour de France. Encore loin de l'effervescence qui s'emparera de ses routes en juillet prochain, le leader de l'équipe FDJ a entamé un travail de reconnaissance fondamental pour briller. A la suite de ce stage, le Franc-Comtois s'est livré, pour Cyclism'Actu, dans une interview à paraître lundi soir. Extraits.


Thibaut, comment vous sentez-vous actuellement ?

Je me sens plutôt pas mal. J'ai coupé une semaine après le Tour de Romandie. Pour l'heure, je suis encore en phase de reprise. Je pense que je suis encore mieux qu'en 2012...


Quel est votre programme dans les semaines à venir ?

Je serai, à partir de la semaine prochaine, au Tour de Bavière (22 au 26 mai). Ensuite, je disputerai le Tour de Suisse (8 au 16 juin).


Est-ce que vous suivez le Tour d'Italie ?

Je suis pas mal le Giro dès que je le peux. Pendant que j'étais en stage, c'était plus compliqué. Sinon, je regarde cette course avec beaucoup d'envie... Peut-être que dans les années à venir, je pourrais être amené à courir le Tour d'Italie et le Tour de France [...].



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 11:42

Cadel Evans : "Je suis de retour à mon niveau"



Cadel Evans n'a certes pas été très visible lors de la 15ème étape du Giro, mais il n'a pas perdu de temps sur ses adversaires, en restant au contact du groupe maillot rose. A 700 mètres du sommet du Galibier, le coureur de la BMC a même essayé d'attaquer, mais les favoris au classement général sont bien restés dans sa roue. Terminant 8ème de l'étape, Evans est cependant satisfait et déclare sur le site de sa formation : "Dans ces conditions, ce n'était pas vraiment favorable pour ce type d'attaque. Je n'ai pas passé une mauvaise journée mais je suis au moins de retour à mon niveau. Je n'ai pas perdu de temps, mais je n'en ai pas gagné non plus".

Gêné par les conditions météo, le vainqueur du Tour de France 2011 explique également que "En tant que coureur, le simple fait de rester en bonne santé est vraiment difficile avec les changements météorologiques. Le temps change tellement vite que nous avons à peine le temps de changer de vêtements. La troisième semaine de course arrive après une première semaine qui était déjà plus difficile que prévu et une deuxième semaine rendue plus dure en raison de la météo". Maintenant, place à la journée de repos, qui permettra à chacun de reprendre des forces, avant une étape semi-montagneuse.




Revenir en haut Aller en bas
Wallace
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 42223
Age : 36
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 11:57

frangin a écrit:
Cadel Evans : "Je suis de retour à mon niveau"




Il est en train de pleurer, sur la photo, ou bien ? elephant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 12:13

Ouin, je ne peux pas lâcher le Vincenzo pour une fois que je passe devant Embarassed .

Sérieusement, ils font tous la gueule. Regardez Uran ! Attaquez dans ces conditions sur de telles pentes, pas évident quand même !
Revenir en haut Aller en bas
olaf
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 28181

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 13:59

Quand on voit cela et les footballeurs qui se plaignent tout le temps .................. il n'y a pas de comparaison
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 19:29

Romain Bardet sur le prochain Tour de France ?

Après deux années chez les professionnels, Romain Bardet pourrait effectuer son premier Grand Tour cet été lors du Tour de France. Mais le treizième de Liège-Bastogne-Liège 2013 n’est pas encore sûr et certain d'être présent sur la 100ème édition de la Grande Boucle : "On est d’accord avec Vincent Lavenu et tout le staff sportif d’Ag2r la Mondiale : la décision définitive sera prise dans le courant du mois de juin. On verra à ce moment-là, si je ne suis pas fatigué par la première partie de saison" a-t-il affirmé à la FFC.

Dans tous les cas, l'Auvergnat découvrira un Grand Tour en 2013, c'est sûr ! En effet, s'il ne va pas sur le Tour, il devrait être aligné sur la Vuelta, deux mois plus tard: "Si je n’y vais pas cette année, je ferai la Vuelta en fin de saison, qui sera ma première épreuve de trois semaines". "Une chose est certaine, si je me sens fatigué, et pas apte à disputer cette année le Tour de France, je le dirai en toute franchise au staff de l’équipe. Maintenant, c’est sûr que j’aimerais bien débuter sur le Tour cette année, c’est la plus grande course au monde, celle qui fait rêver tous les coureurs ! Ce serait un énorme privilège que de débuter sur un Grand Tour en faisant cette course. Mais on verra bien" a poursuivi le jeune coureur de 22 ans.

Même s'il ne veut pas encore se projeter sur une éventuelle participation au Tour de France, Romain Bardet a déjà son idée sur la manière dont il compte aborder la course, au cas où il serait un des acteurs de juillet : "Je ne vais pas me lancer dans les échappées sur les étapes de plat, si je suis sélectionné pour cette course, mais je vais plutôt essayer de jouer sur mes qualités de grimpeur dans la montagne, et notamment sur les terrains très accidentés de la deuxième et troisième semaine" a-t-il dit.

"Les trois semaines de course seront aussi pour moi une grande inconnue, je ne connais pour le moment que des courses par étapes d’une semaine comme Paris-Nice. Sur ces courses-là, j’y vais à fond ! Là, trois semaines, ce sera l’inconnue, une vraie découverte. Je vais donc plus cibler aussi, voire comment mon organisme réagit au bout de dix jours par exemple. Je me prépare en tout cas pour essayer d’aller sur le Tour, j’ai le programme idéal pour être au départ de cette épreuve, après on verra bien…" conclut le longiligne coureur de l'équipe Ag2r La Mondiale.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 19:38

Evans, 8e de la 15e étape du Giro au Galibier.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 19:54

Pinot : "Doucement avec la pression"

Le Mont Ventoux, l'Alpe d'Huez, la montée du Semnoz. Ses ascensions seront le théâtre, en juillet prochain, de la bataille pour ramener, à Paris, un maillot jaune. La semaine dernière, Thibaut Pinot y était, avec une partie de son équipe, pour reconnaître le parcours des étapes du prochain Tour de France. Son grand objectif. Depuis cette chevauchée gagnante de Porrentruy et une dixième place au classement général, le Franc-Comtois a pris une autre dimension. Pour Cyclism'Actu, le grimpeur de la FDJ raconte son début de saison, évoque son prochain objectif, sur le Tour de Suisse. Puis, il évoque longuement le Tour de France à venir. Ses espérances, ses adversaires, son équipe. Tour d'horizon.


Thibaut, vous revenez d'un stage dans les Alpes. Comment s'est-il passé ?

J'ai reconnu certaines étapes du prochain Tour de France avec Jérémy Roy et Alexandre Geniez dans un premier temps, puis avec le reste de l'équipe ensuite. On a notamment fait l'ascension du Mont Ventoux, ainsi que la reconnaissance du contre-la-montre d'Embrun. Nous avons aussi grimpé l'Alpe d'Huez, et repéré les étapes qui arriveront au Semnoz et au Grand-Bornand.


Est-ce que ce sont des montées qui peuvent vous convenir ?

Oui, ce sont des belles ascensions, très difficiles. A l'image de l'Alpe d'Huez ou de la montée du Semnoz, ces montées me correspondent totalement.


Comment vous sentez-vous actuellement sur le vélo ?

Je me sens plutôt pas mal. J'ai coupé une semaine après le Tour de Romandie. Pour l'heure, je suis encore en phase de reprise. Je pense que je suis encore mieux qu'en 2012...


Quel est votre programme dans les semaines à venir ?

Je serai, à partir de cette semaine, au Tour de Bavière (22 au 26 mai). Ensuite, je disputerai le Tour de Suisse (8 au 16 juin).


Avez-vous déjà l'esprit focalisé sur le Tour de France ?

Je ne pense pas tous les jours au Tour. Je commence à y penser au moment où on entame les reconnaissances des étapes. Mon prochain objectif est le Tour de Suisse. Après, j'aurai le temps de penser au Tour de France...


Comment jugez-vous votre début de saison ?

Mon début de saison est correct, pas excellent. J'ai répondu présent sur les deux courses que je m'étais fixé comme objectif, à savoir le Tour de Catalogne (8ème) et le Tour de Romandie (12ème). En Romandie je n'ai pas pu faire une place dans les dix premiers comme je l'espérais. La course était moins difficile que prévue (NDLR : l'étape reine a été modifiée en raison de la neige) et cela n'a pas joué en ma faveur. Néanmoins, j'ai montré que j'étais en bonne condition.


Vous n'avez pas remporté de course en 2013. Est-ce que cela vous fait douter ?

Je ne m'en focalise pas plus que cela. Je cours presque que des courses World Tour donc ce n'est pas facile de gagner. Il y a rarement des arrivées au sommet. Depuis le début de l'année, j'ai fait seulement trois courses avec une arrivée en montée, ce n'est pas beaucoup. Cela fait peu d'occasion de lever les bras. Quand on est grimpeur, on a l'habitude de ne pas gagner souvent et surtout faire des top 10.


Que s'est-il passé sur le Tour du Pays Basque (40ème) ?

Je n'étais pas dans une condition super après avoir bouclé le Tour de Catalogne. Le parcours ne me correspond pas vraiment. L'an prochain, je devrai y aller dans l'optique de viser une étape mais pas le classement général.


Quel sera votre objectif sur le Tour de Suisse ?

Ce serait bien que je puisse accrocher un top 10 voire même un top 5. Le parcours est difficile dans l'ensemble et cela me convient bien. Même le contre-la-montre final lors de la neuvième étape propose du relief.


Pourquoi privilégier le Tour de Suisse au Critérium du Dauphiné ?

Je trouve que le Dauphiné est assez loin du Tour. Il y a trois semaines... Après le Tour de Suisse, on enchaîne directement avec les championnats de France puis le Tour. Je préfère l'enchaînement Tour de Bavière, Tour de Suisse et Tour de France. En Suisse, le parcours m'avantage plus qu'au Dauphiné. L'an dernier, j'avais déjà choisi cette course. Je serai aussi plus tranquille, au niveau de la pression, en m'alignant sur le Tour de Suisse.

Parmi vos équipiers sur le prochain Tour de France, Sandy Casar est blessé, Arnold Jeannesson a abandonné sur le Tour d'Italie et Alexandre Geniez vit un début de saison compliqué. Est-ce une source d'inquiétude ?

J'ai confiance en mon équipe. Arnold et Sandy sont des pièces maîtresses pour le Tour de France. S'il y a encore un peu de flou autour de Sandy, Arnold, lui, sera rétabli à 100 % pour le Tour. Je ne me fais pas de soucis là-dessus.


Nacer Bouhanni devrait être sur le Tour de France, n'est-ce pas compliqué pour une équipe de gérer à la fois un sprinteur et un leader qui vise le général ?

Non, cela m'arrangerait si Nacer gagnait pendant la première semaine ! Cela m'enlèverait de la pression ainsi qu'à toute l'équipe. On serait plus tranquille. Les équipiers qui travaillent pour Nacer pourront aussi s'occuper de moi, ce n'est pas mal. Avoir un sprinteur permet aussi de garder l'équipe sur une bonne dynamique dans les étapes de plaine.


Est-ce que vous suivez le Tour d'Italie ?

Je suis pas mal le Giro dès que je le peux. Pendant que j'étais en stage, c'était plus compliqué. Sinon, je regarde cette course avec beaucoup d'envie... Peut-être que dans les années à venir, je pourrais être amené à courir le Tour d'Italie et le Tour de France. Sur ce Giro, Nibali prouve qu'il était bien l'homme à battre. Personnellement, les Colombiens m'impressionnent. Ils sont épatants et le danger vient d'eux. Il manque Quintana encore mais s'ils sont tous réunis (Uran, Henao, Betancur, Quintana), ils peuvent faire très mal.


Est-ce que vous réfléchissez à une tactique pour battre l'équipe Sky ?

Ce n'est pas compliqué, il suffit d'être meilleur qu'eux. Le problème c'est qu'il faut réussir à être mieux qu'eux... Ce n'est pas facile d'attaquer quand des mecs comme Porte, Siutsou, Wiggins ou Froome mènent l'allure dans les cols. Personne n'a encore trouvé la clé pour être meilleur qu'eux le jour des arrivées au sommet, si ce n'est, peut-être Alberto Contador. J'espère qu'il dynamitera la course sur le Tour.


Sentez-vous que les adversaires de Sky ont peur de les attaquer ?

C'est vrai que tout le monde a peur. Au Romandie, si on ne décide pas de durcir la course dans le dernier col, on serait peut-être arrivés à trente au sprint... Tout le monde attendait et c'est dommage. Personne attaque. Sur le Tour, peut-être que des alliances se créeront pour essayer de les embêter un peu.


Comment gérez-vous la pression, née de votre dixième place sur le Tour 2012, qui vous entourera en juillet ?

Ce n'est pas facile. Cette année, je vise un top 10 sur le Tour et pourquoi pas le maillot blanc en fonction des opportunités. Faire un deuxième top 10 à 23 ans, je ne sais pas si cela est déjà arrivé. Je vais prendre de l'expérience et cela me servira dans les années à venir. Il faut y aller doucement avec la pression.


Dans quel domaine serez-vous encore plus fort qu'en 2012 sur le prochain Tour ?

J'ai passé un cap au niveau de mes capacités. Je me sens plus solide qu'avant, surtout sur les courses de 200 kilomètres. Sur les courses d'une semaine, je finis moins cramé que les années passées. J'ai pris de la force et de la caisse en faisant le Tour de France.


Avez-vous progressé en contre-la-montre ?

J'ai progressé oui et non. Quand le chrono est difficile, je réponds présent. Au Tour de Romandie, je finis sixième. Après, sur un contre-la-montre plat, j'ai encore un peu de mal. Je manque de force par rapport à des coureurs plus âgés que moi. On ne progresse pas du jour au lendemain. Je travaille et j'essaye de faire au mieux.


A quelle fréquence prenez-vous votre vélo de chrono ?

J'essaye de le prendre une fois par semaine. Ce n'est pas facile de s'y tenir quand j'enchaîne les courses. Mon domaine reste la montagne et j'essaye de m'entraîner le plus possible dans ce secteur. Il faut trouver le bon compromis.


Est-il plus judicieux de travailler ses points faibles ou d'insister sur ses qualités ?

Je préfère travailler mon point fort. Chez les professionnels, il faut développer ses qualités. Je préfère être très bon en montagne et mauvais en chrono que moyen partout. J'essaye de progresser en contre-la-montre pour passer de mauvais à moyen.


Vous n'êtes pas très à l'aise dans les descentes. Travaillez-vous à l'entraînement sur les trajectoires, la gestion de la peur ?

Ce n'est pas facile de travailler en descente à l'entraînement car la route n'est pas fermée. On n'est jamais à l'abri qu'une voiture coupe un virage. Si on prend un virage trop large, on peut se faire percuter. Je monte beaucoup de cols et j'essaye de faire toutes les descentes de mon mieux. Tout seul, je descends bien. Dès que je suis en peloton, je n'ai pas trop confiance dans les autres coureurs. Du coup, cela me freine encore. J'ai vu beaucoup de chutes dans des descentes. C'est peut-être cela qui me bloque aussi. Quand je suis dans un petit groupe, il n'y a pas de problèmes. Mais, au coeur du peloton, j'ai tendance à freiner. Et donc je recule...


La FDJ dispose d'un préparateur mental en la personne de Denis Troch. Faîtes-vous appel à ses services ?

Non, je ne travaille pas avec Denis même s'il m'arrive de discuter avec lui. Au niveau mental, pour l'instant, je n'ai pas de souci. Mais si, à l'avenir, je sens que la tête lâche, j'irai le voir avec plaisir.




Revenir en haut Aller en bas
Wallace
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 42223
Age : 36
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 20:27

frangin a écrit:

Nacer Bouhanni devrait être sur le Tour de France, n'est-ce pas compliqué pour une équipe de gérer à la fois un sprinteur et un leader qui vise le général ?

Non, cela m'arrangerait si Nacer gagnait pendant la première semaine ! Cela m'enlèverait de la pression ainsi qu'à toute l'équipe. On serait plus tranquille. Les équipiers qui travaillent pour Nacer pourront aussi s'occuper de moi, ce n'est pas mal. Avoir un sprinteur permet aussi de garder l'équipe sur une bonne dynamique dans les étapes de plaine.


Oui, je suis bien d'accord. Si Nacer pouvait gagner pendant la 1ère semaine du Tour, ça m'enlèverait de la pression elephant
Revenir en haut Aller en bas
GewissBallan

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 46

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 20:38

Euh, ça va dire que Démare en sera pas ? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Nicosix
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 44394
Age : 42

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 20:50

GewissBallan a écrit:
Euh, ça va dire que Démare en sera pas ? affraid

Oui c'est quasiment acté

_______________________________
Manager du BCC - Limagrain

Revenir en haut Aller en bas
GewissBallan

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 46

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 20:53

Nicosix a écrit:
GewissBallan a écrit:
Euh, ça va dire que Démare en sera pas ? affraid

Oui c'est quasiment acté

Donc il va faire la Vuelta où y'a quasiment pas de sprints

Il va être fou de joie

Bon, il court chez qui en 2014 ?
Revenir en haut Aller en bas
Nicosix
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 44394
Age : 42

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 20:54

GewissBallan a écrit:
Nicosix a écrit:
GewissBallan a écrit:
Euh, ça va dire que Démare en sera pas ? affraid

Oui c'est quasiment acté

Donc il va faire la Vuelta où y'a quasiment pas de sprints

Il va être fou de joie

Bon, il court chez qui en 2014 ?

A la BCC, quelle question :green:

_______________________________
Manager du BCC - Limagrain

Revenir en haut Aller en bas
Wallace
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 42223
Age : 36
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 21:10

Il y a potentiellement 8 étapes de la Vuelta qui peuvent se terminer au sprint.
C'est déjà plus que sur le Giro.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 21:14

Je vais avoir du nettoyage à faire dans quelques jours :langue: .
Revenir en haut Aller en bas
Nicosix
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 44394
Age : 42

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 21:15

Wallace a écrit:
Il y a potentiellement 8 étapes de la Vuelta qui peuvent se terminer au sprint.
C'est déjà plus que sur le Giro.

Merci de me rassurer mon bon Wallace Very Happy

Mais bon je doute que Frangin souhaite nous voir discuter de cela sur son topic équipe (si tu veux qu'on les enleve, n'hésite pas à le dire)

_______________________________
Manager du BCC - Limagrain

Revenir en haut Aller en bas
Wallace
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 42223
Age : 36
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 20 Mai 2013 - 21:51

Je ne vois pas ce qu'il y a de méchant là-dedans, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mar 21 Mai 2013 - 13:12

Cadel Evans : "Il y a un peu plus d'opportunités"

Cadel Evans a déclaré que sa décision tardive concernant sa participation au Giro pour la première fois depuis 2010, supposait qu'il avait moins pu se préparer. Mais le vainqueur du Tour de France 2011 a assuré qu'il était jusqu'ici content de sa performance, actuellement situé à 1'26'' du leader Vincenzo Nibali (Astana Pro Team). "Ce n'est pas si mal d'être deuxième au général à ce moment de la course", a déclaré Evans, via un communiqué de presse. "Ambitieux comme je suis, je dis que ce n'est pas impossible de gagner. Je vais donc être un peu plus vorace et je vais continuer de puiser plus encore au fond de moi-même" a-t-il poursuivi.

Evans était 62ème au général après le contre-la-montre par équipe de la 2ème étape. Mais en arrivant deuxième le lendemain, il a accédé à la 12ème place du classement général. Après la 4ème étape, il est passé 10ème, puis sixième lors de la 7ème étape, avant de réaliser le septième meilleur temps du contre-la-montre individuel lors de la 8ème étape, ce qui l'a amené à la deuxième place du classement général. "Je vois une très bonne équipe Astana et un très bon Nibali qui a été capable de faire face à tout ce qui s'est présenté à lui jusqu'ici", a dit Evans.

"Ce Giro, comparé à la douzaine de grands tours ou autres auxquels j'ai participé, a vraiment été un test à tous les niveaux, qu'il s'agisse des équipes, de la concentration, de la façon d'utiliser les vélos et des capacités physiques. Qu'il s'agisse du plat, des vents de côté, de la chaleur, du froid, du contre-la-montre, tout a tellement été un challenge pour tous. C'est le moins que l'on puisse dire. Mais nous sommes à une semaine de la fin et il y a un peu plus d'opportunités. Nous verrons comment nous agirons" a conclu l'Australien de 36 ans.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mer 22 Mai 2013 - 21:33

Cadel Evans : "Toujours faim de victoires"



Dernière semaine, dernière(s) possibilité(s) ! Exit le duel Nibali-Wiggins, la dernière semaine de ce Giro d’Italia devrait plutôt être le théâtre d’un duel Nibali-Evans, arbitré par le Colombien Rigoberto Uran. À moins que Vincenzo Nibali ne court tout droit vers son premier succès au général sur le Giro… Pas si sûr que l’Australien se laisse faire aussi facilement. Il n’a jamais que 1'26'' de retard sur le Sicilien… Avec la 18ème étape, ce jeudi, nous aborderons trois jours très montagneux et le coureur de la BMC a la réputation de ne jamais s’avouer vaincu. À 36 ans, Cadel Evans a aussi, et depuis longtemps, la réputation de quelqu’un de posé et de réfléchi. C’est tout à fait dans cet état d’esprit qu’il s’est confié à Cyclism'Actu sur ses ambitions pour la dernière semaine du Giro.


Quel regard portez-vous sur vos deux premières semaines de Giro ?

Je suis venu sur le Giro en ayant décidé tardivement d’y participer. Au bout de deux semaines, je me sens en bonne condition et je suis deuxième du général avec moins d’une minute trente de retard. Le bilan est plutôt pas mal ! J’ai connu un jour un peu moins bien dans l’ascension du Jafferau samedi dernier, j’ai eu du mal à me mettre dans le rythme. Mais au jour d’aujourd’hui je suis toujours dans la course pour la gagne. Venir en ayant pour seule ambition de faire du mieux possible et être actuellement second, ce n’est pas trop mal je trouve !


Qu’est-ce qui vous a motivé à courir le Giro, en sachant que vous ne délaissez pas vos objectifs pour le Tour de France, contrairement à Nibali qui ne fera pas le Tour, mais plus probablement La Vuelta ?

L’an passé ma saison a été gâchée par des problèmes de santé. Alors cette année, j’ai décidé de me fixer plusieurs objectifs pour ne pas connaître pareille mésaventure. Je suis content de revenir ici après trois ans d’absence. L’idée est d’être performant sur le Tour, après le Giro. J’ai déjà doublé les deux et je pense qu’il est tout à fait possible d’être performant sur les deux. Nous verrons bien. En tout cas je fais ce Giro sans retenue et je suis pleinement concentré dessus. Le Tour, nous verrons plus tard

Jusqu’à présent, mis à part Wiggins sur le chrono’ de Saltara et Santambrogio par le jeu des bonifications à Bardonecchia, aucun favori n’a été capable de reprendre du temps sur Nibali.

C’est sûr qu’il est dans une excellente condition. Son équipe court également très bien, je pense qu'il mérite ce maillot rose. Pour l’instant Vincenzo a su réagir à toutes les attaques. Depuis le début de ce Giro, nous avons tout connu … la chaleur, le froid, la pluie, le vent de côté, la neige… Rien ne nous a été épargné. Ça a été un test pour les équipes : pour la concentration en course, l’aptitude à manier un vélo, la force physique dans les montées et le niveau d’attention constant qu’on doit avoir sur le plat… Cela a été très éprouvant pour tout le monde et le classement a vite été révélateur des forces en présence ! Sur la douzaine de Grands Tours que j’ai fait, je n’avais jamais vu une course aussi intense ! Si Vincenzo continue avec la forme qu’il a actuellement, il sera vraiment difficile à battre. Mais le terrain qui arrive avec ces trois prochains jours va offrir des possibilités… Si la météo le permet bien sûr.


Vous pensez toujours pouvoir remporter ce Giro 2013 ?

Bien sûr ! Je suis un coureur ambitieux et j’ai toujours faim de victoires ! Je n’ai que 1'26'' de retard, c’est beaucoup et peu à la fois. J’ai souffert à Bardonecchia et j’ai voulu me tester sur le Galibier pour voir si ce n’était que passager. Je me suis rassuré car je sens que je suis toujours en bonne forme.


Vous l’avez dit, vous avez disputé de nombreux Grands Tours. Vous pouvez compter sur votre grande expérience de ce genre de situation.

Au vu de ce que nous avons vécu ces deux premières semaines, c’est l’expérience qui fait que j’en suis là aujourd’hui. Mais Nibali a aussi une grande expérience. Il a déjà gagné une Vuelta et a déjà été en lice pour la gagne sur le Giro, sans oublier qu’il était très bien sur le dernier Tour de France. Dans la troisième semaine l’expérience et la faculté de récupération prennent toute leur importance. Il me semble que ma faculté de récupération sur ce Giro n’est pas ce qu’elle a pu être il y a quelques années.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Ven 24 Mai 2013 - 18:25

Cadel Evans : "Une deuxième place, pas si mal"





Cadel Evans du BMC Racing Team s'est accroché à sa deuxième place du classement général, ce jeudi au Tour d'Italie, malgré qu'il concède 2 minutes et 36 secondes au leader de la course et vainqueur de l'étape Vincenzo Nibali (Astana Pro Team) dans le contre-la-montre en "montée". Evans a terminé le contre-la-montre de 20,6 kilomètres dans des conditions pluvieuses en 47'05'' (25ème temps). Au général, Evans a 10 secondes d'avance sur le troisième du classement, Rigoberto Uran (Sky Procycling), qui est arrivé sixième du chrono de ce jeudi.

Le vainqueur du Tour de France 2011 a indiqué qu'il n'avait pas réalisé la performance qu'il attendait, via un communiqué : "Ce n'est pas faute d'avoir essayé si j'ai perdu une minute ou deux", a-t-il dit. "Je suis venu à ce Giro avec de grands espoirs, mais pas de grandes attentes. Mon véritable objectif, c'était faire de mon mieux, et jusqu'ici, j'ai commis quelques erreurs, mais rien de bien énorme. Donc, vu comme cela, pour ce qui est de faire de mon mieux, c'est très bien. Mais quand vous avez besoin de gagner, bien sûr, vous voulez gagner...", a-t-il poursuivi.

Deux étapes montagneuses et une arrivée sur du plat ce dimanche restent à venir, et Nibali a une avance de 4'02'' sur Evans. "Je ne vais probablement pas gagner, mais je suis venu ici pour me préparer au Tour de France. Je vois le verre à moitié plein. Nous étions 206 au départ à Naples, alors il y aurait forcément 205 perdants…", a déclaré Evans. "Une deuxième place là, ce n'est pas si mal. Quand vous êtes proche de la victoire c’est là que vous êtes capable de vous surpasser. Mais j’ai vu que sur des étapes courtes, comme à Bardonecchia ou sur ce chrono’ de Polsa, je ne suis pas au niveau des meilleurs… Ce contre-la-montre était bien plus compliqué que ce que je pensais. J’ai tout donné, mais visiblement, comme je vous l’avais dit, ma faculté de récupération en 3ème semaine sur ce Giro n’est pas ce qu’elle était les années passées. Il y a aussi plusieurs choses en dehors de la course aussi qui n’ont pas été optimales pour moi. Il va maintenant falloir défendre cette deuxième place", a-t-il conclu.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Dim 26 Mai 2013 - 20:49

Cadel Evans : "Ça m'a coûté ma deuxième place"



Cadel Evans était dans le dur lors de l'ascension finale de la 20ème étape du Giro, et franchira la ligne avec 1'30" sur Vincenzo Nibali mais surtout, 1'11" sur Rigoberto Uran. Et cela aura une conséquence néfaste sur le podium, sur lequel il passe de la 2ème, à la 3ème place. Après que le maillot rose a lancé son attaque, l'Australien n'a pu répondre et pour cause : "J'ai eu un problème technique deux kilomètres avant la fin, et ce, jusqu'à la ligne d'arrivée, ce qui m'a coûté ma deuxième place".

Dommage. Car sans cela, Evans aurait peut-être pu se battre pour sa 2ème place. Son manager, Jim Ochowicz, explique également dans le communiqué que "Il a essayé de résoudre le problème technique, mais le mauvais temps et la nature du problème l'en ont empêché, ce qui lui a coûté pas mal de temps". Quant à Fabio Baldato, Directeur Sportif Adjoint au BMC Racing Team, il estime que sans ce souci technique, son poulain avait les jambes pour tenir le rythme. "Cadel a eu de bonnes jambes toute la journée. Ce qui est certain, c'est qu'une deuxième place, c'était mieux qu'une troisième. Mais nous sommes toujours sur le podium et demain, nous devrons contrôler la course pour ne pas prendre de risques et ensuite atteindre notre but". Il s'agira donc maintenant de protéger Cadel Evans pour que ce dernier soit bel et bien présent sur le podium de l'édition 2013.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 27 Mai 2013 - 14:38

Giro Evans : "C'est un vrai succès pour moi"



Cadel Evans a terminé 3ème de ce Giro, après s'être fait "chiper" la deuxième place par Rigoberto Uran lors de la 20ème étape. Mais le coureur de la BMC était ravi sur le podium à Brescia. Et pour cause ! C'est la 5ème fois de sa carrière que l'Australien monte sur un podium d'un Grand Tour [NDRL : vainqueur du Tour de France 2011, deuxième du Tour en 2007 et 2008 et troisième de la Vuelta en 2009] et pour lui, l'objectif a été atteint sur cette édition 2013.

"Comme je l'ai dit dès la première journée, je suis venu ici pour rattraper les jours de course que je n'ai pas eu l'année dernière car j'avais été malade, et aussi parce que je voulais revenir au top niveau. Sans regarder les résultats, mais en terme d'objectifs, c'était vraiment un succès. Être sur le podium pour ce qui, dans un sens, était juste un entraînement, c'est quelque chose!" assure Evans dans un communiqué de presse.

Professionnel et humble, l'ex-champion du monde sur route a également déclaré : "J'espère que les gens ont apprécié. Mon objectif était de donner mon maximum. Et je l'ai fait. J'ai fait quelques petites erreurs, de petites fautes, des choses que je ne pouvais pas anticiper. Ça arrive. En fin de compte, mon but a été atteint en donnant mon maximum et le fait d'être sur le podium, c'était bien".

Quant à Fabio Baldato, son directeur sportif, il assure être satisfait et fier de ce qu'a accompli son leader : "Nous croyions en lui. C'est vraiment incroyable. C'était notre but dès le début du Giro et nous croyions en lui. Tous n'étaient pas convaincus à 100% qu'il y arriverait. Dès la première étape, Cadel a toujours cherché à gagner du temps pour faire la différence. L'équipe, au jour le jour, a réalisé qu'il était fort et s'est ralliée autour de lui pour qu'il soit plus fort. C'était pour moi la plus grande satisfaction".


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Ven 31 Mai 2013 - 18:25

TDF

Sandy Casar pourrait ne pas prendre le départ



Comme l'annonce l'Agence France Presse, Sandy Casar, malheureux victime d'une chute sur le 3ème étape du Giro, se remet petit à petit de sa fracture du poignet et a repris l'entraînement la semaine dernière. Mais le coureur de la formation FDJ, qui ne participera ni au Critérium du Dauphiné et au Tour de Suisse, voit sa présence sur la 100ème édition du Tour de France remise en question : "Pour le Tour, ça s'annonce compliqué...", affirme son manager, Marc Madiot.

Le coureur originaire de Mantes-la-Jolie, pourrait donc rater son premier Tour de France depuis... 2002 !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mar 11 Juin 2013 - 13:36

Tour de Suisse

Tschopp : "J'y suis allé au feeling"




Johann Tschopp a bien failli inaugurer son palmarès sous les couleurs de IAM Cycling lors de la 2e étape du Tour de Suisse. Entre Ulrichen et Crans-Montana, le peloton s’est payé le luxe de rouler à plus de 43 km/h de moyenne profitant du vent favorable dans la plaine du Rhône. Et dans le final difficile amenant à Vermala, le Valaisan de 30 ans a tenté sa chance avant d’être repris puis lâché par le futur vainqueur Bauke Mollema (Blanco). A l’heure de l’interview, Johann Tschopp s’est réjoui de sa bonne 5e place à 11 secondes du gagnant.

"Il ne m’a pas manqué grand chose pour lever les bras. Je ne suis pas un puncheur et j’avais l’obligation d’anticiper. Mais je savais aussi que je devais attendre un peu avant de produire mon effort. J’y suis allé au feeling et cette 5e place est de bon augure pour la suite du Tour de Suisse. Je n’oublie pas que je n’ai pas couru durant près de trois semaines et que je suis tombé malade voici une semaine. Alors cette place d’honneur va me motiver encore plus."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mar 11 Juin 2013 - 13:38

Pinot, 3e de la 1ère étape du Tour de Suisse.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   

Revenir en haut Aller en bas
 
FOGERTY CYCLING TEAM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Panini Cycling Team - olaf
» Hurricane Z Cycling Team (rywann)
» 04/09/2010 La Fléche Condruzienne (Seraing) CYCLING TEAM \"Aux Assemblées
» KINAN CYCLING TEAM
» CHINA HAINAN SPORTS LOTTERY-YINDONGLI CYCLING TEAM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu Transferts - Forum :: Transferts :: Equipes :: Equipes 2013-
Sauter vers: