AccueilAccueil  Site GestionSite Gestion  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 FOGERTY CYCLING TEAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: FOGERTY CYCLING TEAM   Jeu 3 Nov 2011 - 12:40

Manager : Frangin

MAILLOTS 2012 (créations de on3)


Ce maillot sera utilisé partout sauf en Amérique du Nord.


Ce sera le modèle pour les USA et le Canada avec la silhouette de John Fogerty.

EFFECTIF 2012 :
30 coureurs

EVANS Cadel (1 491 101 fight 2)
ASTARLOZA Mikel (319 000 P2)
BARDET Romain (16 200 P1)
BISOLTI Alessandro (30 660 P4)
BUFFAZ Mickaël (16 499 Transferts du 29/02)
CASAR Sandy (92 880 P5)
CAZAUX Pierre (13 201 Transferts du 29/02)
CHICCHI Francesco (190 865 V1)
DE GREEF Francis (60000 P3)
DE MARCHI Alessandro (21 840 P4)
DONATI Alessandro (23 700 V1)
DUPONT Hubert (113 760 P3)
FEILLU Romain (921 101 fight 2)
GARATE Juan Manuel (29 160 P5)
GAUDIN Damien (85 260 P4)
HINAULT Sébastien (64 440 P5)
KERN Christophe (124 740)
LOCATELLI Stefano (9 000 P1)
LONGO BORGHINI Paolo (35 096 Transferts du 30/04)
MARZANO Marco (9 000 V1)
MENCHOV Denis (364 800 P1)
MOLARD Rudy (6 300 P4)
PEREZ LEZAUN Alan (10 503 Transferts du 29/02)
PINOTTI Marco (340 001 P2)
PUCCIO Salvatore (9 000 P1)
RIBLON Christophe (70 560 P4)
TSCHOPP Johann (38 400 P3)
VERBIST Evert (24 701 Transferts du 29/02)
VERDUGO Gorka (64 080 P5)
VICHOT Arthur (640 001 P2)


Dernière édition par frangin le Lun 30 Avr 2012 - 21:46, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Sam 12 Nov 2011 - 22:29

TROMBINOSCOPE ET PRESENTATION


Cadel EVANS
Né le 14 février 1977
Australien
Un 5e contrat pour notre amovible leader. Les ardennaises, les courses d'une semaine, le Tour, les JO, la Vuelta (?) et le Mondial seront ses rendez-vous 2012.


Mikel ASTARLOZA
Né le 17 novembre 1979
Espagnol
De retour de suspension à l'été 2011, le basque a donné quelques signes encourageants pour son retour. Il devrait être un élé
Né le ment important pour les épreuves espagnoles relevées et les épreuves par étapes du calendrier World Tour.


Romain BARDET
Né le 9 novembre 1990
Français
Il semble promis à un bel avenir dans les courses par étapes. Il a été remarqué dans la Ronde de l'Isard (4e), le Tour de l'Ain (11e) et le Tour de l'Avenir (12e avec une victoire d'étape au Mont Salève). Il termina aussi 2e de Liège-Bastogne-Liège espoirs. Nous lui donnerons le temps de prendre ses marques, sans brûler les étapes.


Alessandro BISOLTI
Né le 7 mars 1985
Italien
Il rempile chez nous après avoir montré des qualités pour les courses par étapes avec reliefs.


Mickaël BUFFAZ
Né le 21 mai 1979
Un solide équipier qui n'hésite pas à tenter sa chance de loin. A goûter à la victoire sur Paris-Corrèze 2010.


Sandy CASAR
Né le 2 février 1979
Français
C'est un des cadres de l'équipe. Je l'espère dans les classements des courses par étapes du World Tour. Et comme tous les ans, il chassera les étapes sur le Tour.



Pierre CAZAUX
Né le 7 juin 1984
France
Un équipier. J'espère le voir à l'arrivée de deux grands tours comme en 2011. Capable de prendre à l'occasion la bonne échappée comme sur la Vuelta 2010.


Francesco CHICCHI
Né le 27 novembre 1980
Italien
Notre deuxième sprinter. Il doit faire oublier une dernière saison assez terne. Il arrive donc à la Fogerty avec l'envie de bien faire.
Ses qualités de sprinter peuvent laisser augurer de bonnes choses, mais uniquement dans des courses sans reliefs.


Francis DE GREEF
Né le 2 février 1985
Belge
C'est un bon spécialiste des courses par étapes (4 fois dans les 30 premiers du Giro ou de la Vuelta),donc un coureur dont j'apprécie le profil.
C'est un vrai bonheur de l'avoir dans l'équipe cette saison.


Alessandro DE MARCHI
Né le 19 mai 1986
Italien
Je le crois capable de progresser et d'occuper le terrain dans les semi-classiques de son Italie natale. Première année dans l'équipe.


Alessandro DONATI
Né le 8 mai 1979
Italien
A la Fogerty pour la 3e saison de rang. Il arrive toujours a obtenir quelques petits classements dans les semi-classiques italiennes.


Hubert DUPONT
Né le 13 novembre 1980
Français
Il m'est fidèle depuis 2006, soit la 7e saison de rang, surement un record. Bon coureur par étapes mis en évidence sur le dernier Giro. J'espère qu'il rééditera ses performances et qu'il lèvera enfin les bras.


Romain FEILLU
Né le 16 avril 1984
Français
Notre sprinter ne nous a pas déçu l'an dernier. Pour sa deuxième saison dans l'équipe, je ne doute pas qu'il va continuer sur sa lancée de 2011.


Juan Manuel GARATE
Né le 24 avril 1976
Espagnol
Il semble sur le déclin, mais peut profiter de son expérience pour obtenir encore ici ou là un classement dans les courses par étapes.


Damien GAUDIN
Né le 20 août 1986
Français
Une des bonnes recrues du printemps. Bon coureur CLM, il a du coffre et doit totalement éclater en 2012.


Sébastien HINAULT
Né le 11 février 1974
Français
Ce sera sa 3e saison parmi nous. Il sera l'un des seuls à pouvoir obtenir quelque chose dans les classiques du Nord. Et sa pointe de vitesse reste un atout.


Christophe KERN
Né le 18 janvier 1981
Français
Si il a récupéré de ses problèmes de genou, il pourra confirmer son très bon mois de juin 2011. J'y crois.


Stefano LOCATELLI
Né le 26 janvier 1989
Italien
Il n'a pas semblé progresser lors de sa dernière année en élite 2. Il peut néanmoins être considéré comme un grand espoir du cyclisme italien.


Paolo LONGO BORGHINI
Né le 10 décembre 1980
Italien
Un équipier qui de temps en temps peut s'illustrer dans des courses de moindre importance.


Marco MARZANO
Né le 10 juin 1980
Italien
Cet italien promettait beaucoup à son passage chez les pros mais n'a jamais confirmé. Il est à l'aise sur les terrains accidentés, les courses par étapes sont donc son domaine de prédilection. Son année 2011 fut assez médiocre, son objectif est de refaire une saison comme 2010.


Denis MENCHOV
Né le 25 janvier 1978
Russe
Le russe sera notre deuxième atout sur les grands tours. Il est avide de faire oublier une saison 2011 compliquée.


Rudy MOLARD
Né le 17 septembre 1989
Français
Révélé au CC Etupes, il a des qualités contre la montre. C'est un espoir de notre équipe.


Alan PEREZ LEZAUN
Espagne
Né le 15 juillet 1982
Un équipier aux possibilités assez limité. Doté d'une très modeste pointe de vitesse. Je l'espère à l'arrivée d'une ou deux classiques majeures du calendrier et d'un grand tour. Et s'il termine encore 6e d'une étape du Tour, ce sera super !



Marco PINOTTI
Né le 25 mai 1976
Le vétéran italien entame sa troisième saison parmi nous. Un dernier exercice marqué par une fracture du bassin sur le Giro. Ses qualités de rouleur (6e de Tirreno et 4e en Romandie) en feront un de mes leaders dans les courses par étapes d'une semaine. Le Giro, moins exigeant que celui de 2011, peut lui convenir pour une place dans le top 10. Il peut rêver aussi à une participation sur le chrono olympique.


Salvatore PUCCIO
Né le 31 août 1989
Italien
Ce jeune italien semble avoir des prédispositions pour les courses en ligne comme le démontre sa victoire lors du dernier Tour des Flandres espoir.


Christophe RIBLON
Né le 17 janvier 1981
Français
Cette dernière saison fut moins prolifique que la précédente. Ce cadre de la maison doit donc faire mieux en 2012, principalement dans les course par étapes.


Johann TSCHOPP
Né le 1er juillet 1982
Suisse
Ca faisait quelques années que je le voulais. C'est fait. Il sera attendu dans l'enchainement Romandie-Giro-Suisse.


Evert VERBIST
Né le 27 juin 1984
Belgique
Ce coureur est capable de se classer dans le top 15 de certaine courses en ligne de moindre envergure.


Gorka VERDUGO
Né le 4 novembre 1978
Espagnol
Ce vieux grognard basque effectuera sa 3e saison chez nous. Malgré son travail d'équipier il parvient toujours à obtenir d'honorables classements dans les courses par étapes. Tout comme pour Dupont, j'espère le voir remporter une course un jour.


Arthur VICHOT
Né le 26 novembre 1988
Français
Le franc-comtois doit passer un nouveau palier en 2012 et s'affirmer comme un des leaders de la nouvelle génération. Je l'attends sur les épreuves d'un jour principalement.








Dernière édition par frangin le Lun 30 Avr 2012 - 21:48, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mer 23 Nov 2011 - 18:05

Palmarès (59 victoires collectives depuis 2006)

2006 [8]
Etoile de Bessèges
Milan-San Remo
Route du Sud
Championnat de Hongrie CLM
Championnat de Hongrie en ligne
Tour du Doubs
Coupe Sabatini
Paris-Bourges

2007 (14)
Championnat de France en ligne
Championnat de France CLM
Championnat de Hongrie en ligne
Championnat de Hongrie CLM
Dauphiné-Libéré
Tour de Romandie
Tour du Haut-Var
Het-Volk
Nokere Koerse
Cholet-Pays de Loire
Paris-Camembert
Tour du Doubs
Polynormande
Trophée Mattéotti

2008 (7)
GP d'Ouverture "La Marseillaise"
Semaine Cycliste Internationale Coppi-Bartali
Circuit de la Sarthe
GP de Plumelec
Critérium du Dauphiné-Libéré
Championne de Hongrie du CLM
Tour du Latium

2009 [8]
Champion du Monde sur route
GP d'Ouverture "La Marseillaise"
Etoile de Bessèges
Semaine Cycliste Internationale
Trophée des Grimpeurs
Critérium du Dauphiné-Libéré
Route du Sud
Tour du Limousin

2010 (10)
Tour d'Italie
Flèche Wallonne
Championnat de Belgique sur route
Tour de Belgique
Championnat d'Italie du CLM
Tropicale Amissa Bongo
Etoile de Bessèges
GP des Insubries
Boucles du Sud Ardèche
Tour du Doubs

2011 (12)
Tour de France
Tirreno-Adriatico
Tour de Romandie
Critérium du Dauphiné
Boucles du Sud-Ardèche
Circuit de la Sarthe
Tour du Finistère
Tour de Picardie
Circuit de Lorraine
Championnat de France CLM
Tour du Doubs
GP de la Somme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 12 Déc 2011 - 13:38

Denis Menchov bel et bien chez Katusha



MenchovLe coureur Russe Denis Menchov, libre suite aux problèmes rencontrés par son équipe 2011 Geox-TMC, a finalement bel et bien choisi de rejoindre Katusha pour l'an prochain. Il s'agissait en effet de l'option la plus probable et la plus évoquée pour l'ancien 3e du Tour, qui retournera donc au pays. L’équipe russe a confirmé ce matin « avoir fini de discuter » avec Denis Menchov, ayant d'ailleur trouvé une issue favorable aux négociations, s'assurant ainsi les services du double vainqueur de la Vuelta. Il y a quelques heures encore, ce transfert, bien que fortement envisagé, n'était en rien confirmé. Denis Menchov, 33 ans, auteur d'une saison en demie teinte, même si cinquième sur la Vuelta et huitième sur le Giro, compte bien rebondir au sein d'une structure où il n'aura sans doute aucun mal à prendre ses marques. La durée du contrat n'est pas connue pour le moment.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Sam 31 Déc 2011 - 17:25

L'effectif de l'équipe est complet jusqu'au premier transfert de mars. Elle s'articule autour de trois leaders : Cadel Evans, Denis Menchov et Romain Feillu.
En retrait de ce trio porteur, on retrouvera des éléments qui ont déjà fait leurs preuves au plus haut niveau comme Mikel Astarloza, Marco Pinotti ou Sandy Casar.
La jeunesse n'est pas absente de notre formation avec Arthur Vichot qui ne cesse de progresser depuis ses débuts il y a deux ans, et des néo pros, Romain Bardet, Stefano Locatelli, Rudy Molard et Salvatore Puccio. Ses quatre coureurs entrent dans la carrière avec de réelles ambitions.
De solides professionnels déjà vainqueurs de belles épreuves pour certains les encadreront tels Christophe Kern, Hubert Dupont, Christophe Riblon ou Gorka Verdugo.
Quelles sont nos ambitions ? Le maintien sera le premier objectif à atteindre, bien évidemment. Si les pépins nous épargnent c'est un objectif qui peut être réalisé au soir du Tour de France. Mais il faut être très prudent, et savoir rester modeste en toute occasion.
Pour aller un peu plus loin, je ne pense pas que la victoire soit envisageable, mais une place entre la troisième et la huitième est le second objectif après celui du maintien.
Le début de saison ne devrait pas nous être favorable, un peu à l'image de l'épisode dernier. mais cette fois çi, je ne paniquerai pas !
Francesco Chicchi au Tour de San Luis, Romain Feillu au Tour Down Under et Arthur Vichot sur les épreuves françaises auront la lourde charge de nous apporter nos premiers points. Un premier bilan sera dressé au soir de Tirreno à laquelle devrait participer Cadel Evans (tenant du titre) et Marco Pinotti. Avec les performances espérés de Romain Feillu et de Denis Menchov sur Paris-Nice, le bilan devra être bon sous peine de devoir ramer par la suite.
Sur les classiques du Nord, nous ne devrions pas être à notre avantage. Seuls Sébastien Hinault et Damien Gaudin sont en mesure d'espérer quelques petits résultats ainsi que Francesco Chicchi dans les épreuves préparatoires à ces épreuves.
Sur les ardennaises, Cadel Evans peut nous rapporter des points, il apprécie ces courses, mais sera dépendant de sa cohabitation avec Philippe Gilbert. Auparavant, il se sera déplacé avec Denis Menchov sur le Tour de Catalogne. Sur le Tour du Pays Basque, on peut envisager un Mikel Astarloza avec quelques ambitions de même que Sandy Casar ou Marco Pinotti qui y ont déjà brillé. Romain Feillu devra faire aussi bien sur les épreuves françaises du mois d'Avril que cette année, j'y attend aussi Arthur Vichot. Cadel Evans et Denis Menchov devraient être encore réunis sur le Tour de Romandie. Ce sera ensuite l'heure du Giro sur lequel je compte aligner Marco Pinotti, Sandy Casar, Hubert Dupont et Johann Tschopp notamment. Ils peuvent tous intégrer le top 20 final. Cadel Evans et Denis Menchov reprendront la compétition sur le Critérium du Dauphiné. Ce sera ensuite le Tour de France, l'objectif principal de leur saison. A cette époque de l'année, le maintien se doit d'être assuré. Pour la fin de saison, Cadel Evans doit être aligné sur l'épreuve en ligne des JO de Londres ou Romain Feillu peut espérer briller. Cadel Evans participera peut-être ensuite à la Vuelta et peut avoir des ambitions sur le Mondial.
Denis Menchov devrait être aussi au Tour d'Espagne. Il ne restera plus qu'à Romain Feillu et à Francesco Chicchi à s'illustrer sur les épreuves franco-belges de l'automne et le résultat ne devrait pas être trop vilain.
J'espère que ma cohorte de cyclos , les Francis De Greef, Marco Marzano, Juan Manuel Garate, Christophe Riblon notamment seront au rendez vous des top 30 des courses par étapes et que mes jeunes, Romain Bardet, Stefano Locatelli, Rudy Molard et Salvatore Puccio seront à la hauteur de ce que j'espère d'eux. Si Christophe Kern retrouve l'intégralité de ses moyens physiques, et que Mikel Astarloza redevient ce qu'il était avant sa suspension, ma saison ne manquera pas d'intérêt.
Bonne route à tous mes coureurs !


Dernière édition par frangin le Ven 6 Jan 2012 - 21:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 2 Jan 2012 - 15:57

Le programme de Astarloza d'après Wallace.

5-9 febrero: Challenge Vuelta Mallorca
19-23 febrero: Vuelta a Andalucía
4-11 marzo: Paris-Niza
24-25 marzo: Criterium Internacional
2-7 abril: Vuelta al País Vasco
15 abril: Amstel Gold Race
18 abril: Flecha Valona
22 abril: Lieja-Bastogne-Lieja
24-29 abril: Tour de Romandía
9-17 junio: Tour de Suiza
30 junio-22 julio: Tour de Francia

C'est intéressant ce programme jusqu'au Tour. Reste à connaître son niveau difficile à jauger après son retour fin 2011.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mar 3 Jan 2012 - 20:16

Romain Bardet : « Saisir chaque opportunité »



C'est l'une des valeurs montantes du cyclisme français. A 21 ans à peine, Romain Bardet est sans doute l'un des meilleurs grimpeurs et puncheurs de sa génération. Après deux dernières belles années chez les Amateurs, au sein de la structure Chambéry Cyclisme Formation, filiale d'Ag2r-La Mondiale, l'Auvergnat se confie à Cyclism'Actu et se dit prêt à plonger dans le grand bain du cyclisme professionnel. Après s'être illustré sur quelques unes des plus grandes et belles épreuves du calendrier Espoirs, telles que Liège-Bastogne-Liège, le Tour de l'Avenir ou encore le Tour des Pays de Savoie, Bardet s'attend à en faire de même chez les pros dans les années à venir. Avant cela, c'est une année d'apprentissage qui attend le jeune Tricolore. Une année qu'il souhaite toutefois mettre à profit et durant laquelle il aura tout de même l'occasion de notamment prendre part aux Classiques Ardennaises. Il compte bien, à côté de cela, prendre sa chance si l'occasion lui est donnée et prouvé qu'il a bien les qualités et le potentiel qu'on lui prête. Dans la lignée de ses aînés Romain Sicard, Alexandre Geniez ou bien encore Thibaut Pinot, Romain Bardet fait partie cette nouvelle génération de Français sur qui l'on peut compter. Le jeune grimpeur a quoiqu'il en soit tout pour réussir, et compte bien se donner les moyens de ses ambitions.

Nous venons de passer en 2012, mais revenons quelques instants sur votre saison 2011. Comment la décryptez-vous ?

2011 restera un bon souvenir pour moi dans les années à venir, car c'est une saison où j'ai pu confirmer mon année 2010 et remplir quasiment tous mes objectifs. Ce fut très positif et ça restera comme une saison pleine et entière, de Février à Octobre, sans blessures et sans problèmes majeurs. Ça s'est déroulé un petit peu comme je l'espérais, après, on a aussi dû s'adapter quelques fois à certaines situations. Sur les grandes courses de mon calendrier, j'ai également réussi à m'imposer sur les étapes qui me tenaient à cœur et à être présent tout au long de l'année, particulièrement sur les épreuves que j'avais ciblé. Donc, le bilan reste bien évidemment très positif.

Le Tour de l'Avenir vous laisse-t-il un goût d'inachevé ?

Oui forcément, il me restera un petit regret quant au Tour de l'Avenir. Je me présentais au départ avec l'ambition de remporter le classement général. Physiquement, j'étais très bien, les jambes ont répondu présentes, mais sur une erreur tactique, le général s'est envolé. Je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, mais je ne peux pas être déçu de ma prestation globale sur l'épreuve, car j'ai su me rattraper ensuite. C'était important pour moi de tout de même répondre présent sur les objectifs en 2011, sachant que je m'en étais fixé pas mal. Et, c'est de toute manière sur les courses où il y a de la pression qu'il est important de performer et de montrer que l'on sait être là quand il le faut.

Quel a été votre programme depuis que vous vous êtes remis en selle ?

J'ai repris début Novembre après une coupure de trois grosses semaines. Au début, j'ai davantage repris par des activités annexes, avec tout de même un petit peu de vélo de route. Mon programme d'entraînement est allé crescendo, mais j'ai aussi fait du ski de fond à côté, du VTT et participé à quelques cyclo-cross. J'aime bien me diversifier au maximum, pour ne pas faire que du vélo de route, et qu'une certaine lassitude s'installe alors au milieu de la saison. Et puis ce sont des activités qui sont bonnes pour la préparation physique et qui permettent de travailler tout en pratiquant d'autres sports. En plus, cela ne dure que pendant ces deux premiers mois, c'est pourquoi j'essaye d'en toucher le maximum.

« Je suis dans les temps »

Qu'en est-il de votre préparation hivernale ? Comment se passe-t-elle pour le moment ?

Tout s'est bien passé jusque là. On a tout de même pas mal bénéficié de la clémence du temps. Me concernant en tous les cas, en Auvergne, nous n'avons pas été très embêtés par les mauvaises conditions climatiques. J'ai un peu augmenté mes charges d'entraînement par rapport à mes années amateurs, puisque je ré-attaquerai ma saison un mois plus tôt que les autres années et il faut anticiper tout cela. Pour le moment je suis dans les temps, on a fait un bon stage en Décembre, on a bien accumulé les kilomètres sous un très beau temps. Derrière, j'ai pu peaufiner ma préparation car on avait trois semaines entre les deux stages, je n'ai pas été embêté par les conditions et tout a été impeccable. Enfin, à partir de Mardi prochain, nous serons de nouveau en stage. Un stage qui devra cette fois-ci nous mettre en orbite pour le mois de Février, particulièrement important pour moi. En tous les cas, la transition entre les deux saisons s'est très bien passée, de par la clémence du temps et des conditions, qui souvent nous enquiquinent l'hiver.

Avez-vous déjà des programmes d'entraînement ou l'important est-il pour l'instant de « faire des bornes » ?

Je travaille, d'ores et déjà, un petit peu spécifiquement mais c'est vrai que l'accent est surtout mis sur le foncier pour le moment. J'essaye tout d'abord de bien me renforcer musculairement afin d'acquérir un petit plus de force et de puissance pour cette nouvelle année. Même si ça devrait venir avec les courses, j'essaye tout de même de travailler ce domaine à l'entrainement. Il ne faut, toutefois, pas non plus chambouler toute la préparation qui avait bien fonctionné chez les Amateurs. C'est à dire de ne pas non plus augmenter de manière inconsidérée les charges d'entraînement. Il faut rester dans une optique de progression et essayer chaque année, de franchir des paliers, et ne pas arriver à saturation dès la première année pro. En réalité, il n'y a pas eu de changements majeurs par rapport aux années précédentes. On a seulement ajouter un peu plus de charges car les courses vont être plus longues, mais la préparation reste sensiblement la même que les autres années et devrait me permettre d'arriver en bonne condition sur ma course de reprise, à savoir le Grand Prix de la Marseillaise.

« Il faut quand même faire sa place ! »

Après être passés au Chambéry Cyclisme Formation, passer pro avec Ag2r-La Mondiale était-il logique pour vous ?

Je n'ai pas été stagiaire avec Ag2r-La Mondiale. Avec Vincent Lavenu et Loic Varnet, le directeur de Chambéry Cyclisme Formation, on avait convenu que comme je bénéficiais du programme de l'Équipe de France, et que je participais donc à certaines courses pro, il n'était pas forcément utile que j'obtienne le statut de stagiaire. Pendant les deux dernières années, j'ai en tous les cas pu faire des courses pro, grâce à l'équipe de France. Ensuite, signer chez Ag2r-La Mondiale s'inscrivait dans la continuité de mon parcours. C'était en tous les cas espéré. On sait que l'on est suivi avec attention puisque Vincent Lavenu est au courant des résultats des coureurs de Chambéry très régulièrement. C'est un peu le rêve de tous les coureurs que de passer pro chez Ag2r quand on arrive au Chambéry Cyclisme Formation, mais on n'est pas nombreux à avoir la chance de passer dans la structure. L'an passé, il n'y en a pas eu, cette année je suis le seul, rien n'est acquis d'avance. On sait que si on a de bons résultats, la proximité entre les deux structures facilite le passage, mais il faut quand même faire sa place !

Ag2r-la Mondiale conserve son statut d'équipe World Tour. A titre personnel, qu'est-ce que vous en pensez ?

Je suis bien sûr satisfait, même si courir sur des classes 2 la première année aurait pu faciliter la transition. Ça reste toutefois une satisfaction car cela va me permettre de découvrir certaines grandes courses. Du fait que l'on sera invité d'office sur toutes les courses, ce sera plus simple pour moi de participer à certaines que s'il l'on avait été dépendant d'invitations et auquel cas, ce sont les grands leaders qui auraient été privilégiés. Alors, être dans cette situation, va plutôt favoriser mon apprentissage et me permettre de découvrir quelques grandes épreuves dès ma première année. Qui plus est, notre effectif est conséquent, donc tout le monde va pouvoir courir. Enfin, être assurément au départ des Trois Grands Tours, c'est aussi plus rassurant et ça garantit la participation d'une bonne partie des coureurs.

Quel est votre calendrier de début de saison ?

Je commencerai donc par la Marseillaise. Ensuite, s'il a lieu, ce que j'espère, je prendrais part au Tour Med'. Puis, je participerai aussi au Tour du Haut-Var et aux Boucles Sud Ardèche lors de ce même mois de Février. Ça me fait déjà un bon programme pour le mois de Février, donc je tiens à arriver en forme, et c'est motivant pour la préparation hivernale. Normalement, j'ai aussi le Tour de Catalogne et les classiques Ardennaises au mois d'Avril pour ce qui est de mes courses World Tour du début de saison.

« Apprendre et travailler pour nos leaders »

Un Grand Tour dès votre première année, est-ce réellement envisageable ou pas du tout ?

Pour le moment, conjointement avec les dirigeants nous n'en n'avons pas programmé. On estime que c'est un peu tôt et que j'aurai déjà l'occasion de prendre de la caisse sur plusieurs courses World Tour d'une semaine. On estime que ce n'est pas très utile de faire une course de trois semaine dès ma première année, mais on ne sait jamais. Au gré des aléas, des programmes et des impondérables, on verra bien, mais pour le moment, ce n'est pas programmé.

On vous sait plus orienté grimpeur. Pourrait-on vous voir jouer des classements généraux dès 2012 ?

Non je ne pense pas, pas la première année, ou du moins, ce serait une bonne surprise. Sur la plupart des courses, je profiterai plutôt de l'étiquette de chasseur d'étapes. Je ne suis que néo-pro, et c'est tout à fait compréhensible, quand on ne me connait pas trop, de ne pas m'octroyer trop de responsabilités dès ma première année. Qui plus est, on a beaucoup de leaders chez Ag2r, qui jouent le classement général sur les courses par étapes montagneuses, donc je serai là pour apprendre au début, et travailler pour eux.

Pourtant, sur le Tour de l'Ain l'an passé, vous vous étiez frotté aux meilleurs avec succès ...

Oui bien sûr, et j'espère avoir la confiance de l'équipe si je me retrouve en situation favorable, mais il faut aussi dire que sur les qualités intrinsèques et également par rapport à l'expérience, je ne partirai pas leader de l'équipe. Cela ne m'empêchera pas de cibler des étapes, mais il y a des coureurs qui sont plus aptes que moi à représenter l'équipe au classement général.

« J'espère n'avoir qu'une année "découverte" »

On sait que les points UCI sont devenus très importants, et qu'Ag2r va tenter d'en prendre le maximum possible. N'est-ce pas aussi cela qui peut restreindre vos éventuelles ambitions ?

Oui, tout à fait. Tout le monde sait désormais à quel point c'est important de « grappiller » des points. Il y aura des points sur les étapes, on sait aussi qu'il y en a beaucoup sur les classements par équipes, donc tous les coureurs ont leur rôle à jouer et tous sont importants, en particulier sur les épreuves World Tour. Souvent donc, tous les coureurs de l'équipe doivent être performants. Personnellement, il me faudra profiter de certaines épreuves pour individuellement marquer des points, quand ce ne sera pas de manière collective. Sur des arrivées en petits groupes, en échappées, je devrai faire au mieux pour exprimer les qualités qui m'ont permis d'être où j'en suis actuellement. Ce sera davantage sur des étapes dures, avec des arrivées en bosse ou des finals vallonnés. Je devrai tenter de saisir chaque opportunité qui se présentera à moi, et apporter ainsi ma pierre à l'édifice dans cette collecte de points World Tour, et même de points Europe Tour, car tout est pris en compte.

Dans quels domaines souhaitez-vous progresser cette année ?

On va tout d'abord voir ce que ça donne sur les courses plates, les courses sujettes à bordure. Je sais que ce n'est pas trop mon fort. J'ai également un peu d'appréhension pour le contre-la-montre, je ne le cache pas. Même si sur les courses de ce type là chez les amateurs, ça allait, je sais que je vais être rapidement limité chez les pros, donc il faut que je sois sérieux sur ces points là. Il faut aussi et surtout que j'emmagasine de l'expérience pour pouvoir revenir les années suivantes en ayant la possibilité de jouer un vrai rôle sur les différentes courses. Il y a toujours, pour les néo-pros, une ou plusieurs années « découvertes ». Alors, me concernant, j'espère qu'il n'y en aura qu'une. D'ailleurs, si cette année je vois que je peux être performant et jouer la victoire dans certains cas, je ne vais pas m'en priver, même si le mot d'ordre reste d'apprendre au maximum.

Quel a été le discours tenu par Vincent Lavenu durant les premiers stages ? Qu'attend-il de l'équipe ?

Il espère un nombre de victoires conséquent. C'était un peu le point faible de l'équipe l'année dernière, donc on a eu un recrutement adéquat par rapport à cela, avec l'arrivée de quelques très bons sprinteurs. Il souhaite que l'équipe soit mise en avant par des victoires, mais aussi collectivement car c'est une valeur importante pour l'équipe. L'un des objectifs sera donc aussi de bien figurer dans les classement par équipes, particulièrement au niveau World Tour. Puis, l'objectif majeur reste comme toujours la vitrine du cyclisme mondial, à savoir le Tour de France. Je suivrai cela d'un peu plus loin, mais pour le reste, j'essayerai de participer aux victoires collectives du groupe quand j'en aurais l'occasion.










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Ven 6 Jan 2012 - 21:17

Le début de saison de Riblon



Pour ma part, la saison commencera très tôt à Bessèges. Mon premier objectif de la saison sera le Tirreno-Adriatico et Milan-San Remo. Pour ma première participation à ses courses, je veux bien faire et c'est un réel objectif que de ramener quelque chose d'Italie sur ces deux épreuves.

Le Tour ? J'y pense mais je me concentre vraiment sur ce début de saison et si ce dernier est bon alors le Tour viendra avec. Mais il y a plein d'autres courses dans la saison qui me plaisent. Après, c'est sûr, la victoire sur le Tour j'y ai goûté, j'ai aimé et je ne vais pas cracher dessus si on me demande de retourner sur cette course qui est prestigieuse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Ven 6 Jan 2012 - 21:40

Palmarès 2012

1er de la Nokere Koerse
1er de la Handzame Classic
1er du Critérium International
1er des Boucles de l'Aulne
1er du Championnat de Russie CLM
1er du Tour de l'Utah
2e des Boucles du Sud Ardèche
2e du Critérium du Dauphiné
2e de la Route du Sud
2e du Championnat de France CLM
3e du GP d'Ouverture La Marseillaise
3e du GP Pino-Cérami
3e du Circuit de Lorraine
3e du Championnat d'Italie CLM
3e du Tour de Vendée
4e de Cholet Pays de Loire
4e du GP de l'Escaut
4e du Tour de France
4e de Paris-Corrèze
4e du Tour du Piemont
5e du Tour de San Luis
5e du Trophée Deia
5e du Tour d'Oman
5e de la Route du Soleil
5e de la Classic Loire Atlantique
5e du Tour du Trentin
5e du GP de l'Industrie et de l'Artisanat
5e du Championnat d'Espagne sur route
5e du G.P. Nobili Rubinetterie - Coppa Cita di Stresa
6e du Samyn
6e du Tour du Langkawi
6e du Championnat de France sur route
6e des Jeux Olympiques CLM
6e du Tour du Danemark
7e de Paris-Camembert
7e du Tro Bro Léon
7e du Tour de Turquie
7e du GP de Plumelec
7e du Tour d'Italie
7e du Tour d'Autriche
7e du GP du Commerce et de l'Artisanat de Carnaghese
7e du GP Jef Scherens
8e du Tour de Norvège
8e du Championnat de Suisse sur route
9e de la Szlakiem Grodòw Piastowskich
9e du Trophée Matteotti
10e de la Route Adélie
10e du Tour du Luxembourg
11e du Tour de Catalogne
11e du Tour du Pays Basque
11e du GP de Denain
11e du GP d'Argovie
11e du Tour de Burgos
11e des Trois Vallées Varésines
11e du Tour d'Espagne
11e du GP de Montréal
11e de Milan-Turin
12e de Tirreno-Adriatico
12e du Tour des Apennins
12e du Circuit Getxo
12e du GP de Québec
13e des Trois Jours de la Flandre Occidentale
13e du GP Miguel-Indurain
13e du Circuit de la Sarthe
14e du Tour de Romandie
14e du Tour de Lombardie
15e du Tour du Haut-Var
15e de Liège-Bastogne-Liège
15e du Tour de Wallonie
15e du Tour de Grande-Bretagne
16e de la Flèche Wallonne
16e du Tour d'Emilie
17e de la Clasica de Almeria
17e du Tour de Pologne
18e de Kuurne-Bruxelles-Kuurne
18e du Tour de l'Ain
19e de l'Amstel Gold Race
19e du Tour de Bavière
19e de la Clasica San Sebastian
19e de la Vattenfall Cyclassics
21e du Tour de Suisse
21e de Paris-Tours
22e du Tour Down Under
22e des Trois Jours de La Panne
23e de Paris-Roubaix
23e du GP de Plouay
25e des Jeux Olympiques en ligne
27e de Milan-Sanremo
28e de Paris-Nice


Dernière édition par frangin le Dim 14 Oct 2012 - 19:01, édité 74 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Sam 7 Jan 2012 - 12:50

Damien Gaudin : "beaucoup de confiance"



À la recherche de sa première victoire professionnelle depuis maintenant quatre ans, Damien Gaudin officie dans un registre où la concurrence ne laisse que des miettes et doit donc se contenter des places d’honneur jusqu’à présent. Cependant, en 2011, le coureur d’Europcar n’aura pas démérité de ce côté-là en terminant 16ème de Paris-Roubaix, 15ème de Paris-Tours et même deuxième du prologue du tour du Luxembourg. D’ailleurs, il le dit lui-même à Ouest-France, « cette saison m’a apporté beaucoup de confiance. Je suis désormais conscient de mes capacités à réussir de grandes choses. » De quoi attaquer 2012 sur de bonnes bases.

Ainsi, son programme de course commencera par le Grand Prix La Marseillaise, puis les courses du Trophée de Majorque, le Tour du Haut-Var, ensuite débutera la saison flandrienne avec le Het Volk et Kuurne-Bruxelles-Kuurne avant d’arriver à Paris – Nice. Mais le gros objectif de sa saison se trouvera lui en avril, à l’occasion de Paris-Roubaix. « Pourquoi ne pas arriver sur le vélodrome pour disputer la victoire ? S’interroge Damien Gaudin. Jean-René Bernaudeau pense que j'en suis capable, moi aussi. »

En lire d'avantage sur Cyclism'Actu : http://www.cyclismactu.net/news-saison-2012-damien-gaudin-beaucoup-de-confiance-21520.html#ixzz1ilwKxQGu

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Sam 7 Jan 2012 - 12:55

Christophe Kern : "Assumer mon nouveau statut"




Après une fin de saison 2011 gâchée par une tendinite au genou, Christophe Kern a enfin tourné la page, concentré sur sa nouvelle saison chez les professionnels, la 10ème de sa carrière. Pour le moment, il se fixe sur sa préparation hivernale, un passage obligé et important pour bien débuter 2012 : "Je travaille pour que la forme revienne. J'ai eu une petite alerte au genou vers Noël. Pour assurer le coup, j'ai allégé mes sorties et ajouté quelques séances de kiné. Mais je roule normalement aujourd'hui mais je reste prudent. J'ai simplement raccourci mes sorties", explique-t-il lors d'un tchat sur le site officiel de son équipe, la Team Europcar. "Pour moi, l'hiver est une période compliqué avec les conditions climatiques. Je vais à la piscine. Je suis dans les temps par rapport à la période. Ce qui m'intéresse, c'est de remettre au plus vite un dossard."

En terminant 6ème du Critérium du Dauphiné, il a prouvé qu'il pouvait suivre les meilleurs dès que la route s'élève. En 2012, il aura du coup un nouveau statut dans le peloton : "C'est certain que je serai davantage attendu. A moi d'assumer mon nouveau statut", avoue le coureur originaire d'Alsace. "A part Jean-René [Bernaudeau], peu de monde comptait sur moi début 2011. Dans l'équipe, je vais le même boulot que l'an passé. Si la forme revient, les résultats suivront peut-être. Il y a un grand leader dans l'équipe : Thomas. Ensuite nous sommes quelques-uns derrière." Même si on programme de courses n'est pas encore bien détaillé, il ressemblera beaucoup à celui de 2011 : "Mon calendrier sera toujours le même : les courses à étapes d'une ou trois semaines avec un profil accidenté avec des cols et des chronos. Je pense notamment au Romandie et au Dauphiné : j'étais pas mal l'an dernier. Il y a aussi le Trentin. Au niveau des courses d'un jour, on verra le programme de l'équipe. Sur Liège-Bastogne-Liège, ça correspond aussi à mes caractéristiques."

Même s'il espère être au départ de la Grande Boucle, il ne mise pas tout sur le mois de Juillet : "Je ne mise pas toute ma saison sur le Tour. Il y a trop de paramètres qu'on ne maitrise pas", dit-il. Il n'a même pas encore étudier le tracé version 2012 : "Je l'ai survolé rapidement. Je n'y pense pas encore. J'ai déjà la forme à retrouver. Par rapport à l'an dernier, il n'y a pas de chrono par équipe et plus de chronos individuels, ça va favoriser les rouleurs. Notre nouveau vélo pourra nous aider. La première semaine sera compliquée, il faudra éviter les chutes. Le but avant tout, c'est d'arriver en forme avant le départ. L'objectif de cette saison, c'est d'arriver en forme vers fin mars, début avril et de maintenir le plus longtemps possible. Je m'attends à un début de saison difficile. Le Tour de Romandie, le Critérium International seront mes premiers objectifs."

En Juin dernier, il a également créé la surprise en s'adjugeant le titre des championnats de France du contre-la-montre : "Je vais continuer à travailler les chronos et progresser au niveau international où je ne n'ai pas encore fait mes preuves. C'est une discipline que j'affectionne. Mon titre de l'an dernier m'a boosté et donné beaucoup de confiance dans cet exercice."



En lire d'avantage sur Cyclism'Actu : http://www.cyclismactu.net/news-2012-christophe-kern-assumer-mon-nouveau-statut-21533.html#ixzz1ilxej415


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mar 10 Jan 2012 - 18:00

Romain Feillu : « Gagner une ou deux courses World Tour »

En lire d'avantage sur Cyclism'Actu : http://www.cyclismactu.net/news-interview-romain-feillu-laquo-gagner-une-ou-deux-courses-world-tour-raquo-21575.html#ixzz1j4kclUAL



Avec huit victoires la saison passée, et une jolie sixième place au Mondial de Copenhague, Romain Feillu s'est clairement détaché de la hiérarchie du sprint français en 2011. Le coureur de Vacansoleil veut désormais passer un cap en 2012, et encore plus s'affirmer et s'imposer au niveau mondial après avoir tout de même montré quelques signes de progrès la saison passée. Pour cela, le Tricolore sait ce qui lui reste à faire : en claquer une "belle", une course World Tour pour ainsi dire. S'estimant de plus en plus proche du gratin mondial, Feillu veut privilégier la qualité plutôt que la quantité cette année en termes de victoires. De fait, il s'alignera sur quelques unes des plus grandes épreuves du calendrier World Tour en tentant d'y tirer son épingle du jeu. Si le Tour de France, le Championnat de France et les Jeux Olympiques l'obsèdent déjà, le sprinteur de Vacansoleil connaitra avant cela une grande première dans sa carrière, en prenant normalement part au Giro. Il sera aussi le premier coureur tricolore à suivre attentivement cette saison, et ce sera sur le Tour Down Under, sa course de reprise. Pour Cyclism'Actu, Romain Feillu est revenu sur ses gros objectifs de la saison, ainsi que sur la future cohabitation qu'il annonce très cordiale avec le nouveau venu Kenny Van Hummel. Entretien.

Romain, le début de saison approche pour vous. Dans quel état de forme êtes-vous actuellement ?

Ça va, c'est à peu près comme l'an dernier à la même époque. Ce n'est pas non plus la très grande forme. J'étais paradoxalement mieux fin Novembre - début Décembre. Entre temps il y a un peu de fatigue qui s'est accumulée, et j'ai du lever le pied pendant les fêtes car sinon je ne sortais plus la tête de l'eau. J'ai donc bien repris depuis la semaine dernière. J'ai par ailleurs une semaine d'entraînement supplémentaire pour arriver en forme au Tour Down Under, donc ça devrait le faire.

« Le mental est aussi important que le physique »

Comment s'est déroulée votre préparation hivernale ?

J'avais tout de même repris assez tôt, c'est à dire fin Octobre. J'ai fait pas mal de kilomètres, un peu de travail dans le jardin car j'ai un grand parc à entretenir, donc ça m'a fait bosser correctement et ça m'a servi de préparation physique. Ensuite, il y a eu le stage avec l'équipe qui s'est très bien passé et j'ai poursuivi ma préparation tranquillement de mon côté.

Tous les sprinteurs que nous avons interrogé jusque là nous disent qu'ils n'ont pas encore commencé le spécifique. Est-ce votre cas également ?

Moi non plus, en effet. Tout du moins, j'ai fait quelques exercices de sprint, mais pas réellement de spécifique avec des enchainements très rigoureux. Mais, je pense que certaines fois, le mental est aussi important voire plus important que le physique. Certaines fois, tu peux être très entraîné, mais si mentalement tu es fatigué et que tu as une hatitude un peu nonchalante, ça ne le fait pas. Et puis la fraicheur compte également.

« J'ai demandé à faire le Giro »


Si on se projète sur 2012. Quel est votre programme de début de saison ?

Je vais tout d'abord commencer au Tour Down Under, comme l'an dernier. Je reviendrai en France pour le Grand Prix de la Marseillaise, le Tour Med et le Tout du Haut Var. Je me présenterai ensuite sur Kuurne-Bruxelles-Kuurnes avant d'enchaîner avec Paris-Nice, Milan-San Remo, Gand-Wevelgem, Scheldeprijs, Grand Prix Pino Cerami, et ensuite, j'ai demandé à faire le Giro. L'objectif n'est pas de le finir, afin de ne pas arriver cramé sur le Tour, mais de faire une bonne moitié et d'ensuite adopter un programme léger pour arriver frais sur le Tour. C'est la première fois que je participerai au Giro. C'est une grande première et je pense que ce sera une belle découverte.

Quels sont vos principaux objectifs de l'année ?

Tout d'abord, mes objectifs premiers seront de me faire plaisir et de gagner des courses. Ensuite, je pense au championnat de France et au Tour de France en premier lieu. Je pense également aux Jeux Olymiques au cas où je finisse bien le Tour et que j'ai la chance d'être retenu pour courir avec l'équipe de France. Je pense également à Paris-Tours et pourquoi pas aux championnats du monde. J'y ai bien réussi les deux dernières années et le circuit de Maastricht n'est pas si difficile que ça selon certains coureurs donc il faudra voir. En tous les cas, j'ai bien envie d'y aller.

Qu'en est-il de Milan-San Remo ?

Ça peut me tenter. L'année dernière, j'étais très bien au Tour Med, mais après Paris Nice, j'ai eu un coup de moins bien donc j'étais un peu déçu de ma performance même si j'avais été gêné par la chute. Mais, ce qui est certain, c'est qu'il faudra y arriver avec une très bonne condition si je veux avoir l'ambition d'y réaliser quelque chose.

« Le championnat de France, c'est clair que j'y pense »

Vous aviez été plutôt à l'aise l'an passé sur le Tour Down Under. Aspirez-vous à mieux cette année ?

Je ne sais pas si on peut dire que j'avais pas mal « performé », mais je ne me sentais pas trop mal. Il y a eu une ou deux journée où je m'étais même fait enfermé alors que je pensais peut être avoir les jambes pour gagner. Donc, cette année, j'espère faire mieux avec un petit peu de chance et donc avoir l'occasion de lever les bras.

On imagine par ailleurs que le championnat de France est marqué d'un trait rouge sur votre calendrier ...

C'est clair. C'est la première année depuis pas mal de temps que c'est visiblement réservé à un sprinteur, donc forcément j'y pense. Mais je pense aussi qu'il y a beaucoup d'autres sprinteurs qui vont attendre cette échéance et qui espèrent avoir leur chance d'être sacré. Quoiqu'il en soit, je suis intimement convaincu que ça arrivera au sprint, même si c'est sur un circuit de 250 kilomètres et que tout peut se passer. Il y a beaucoup de coureurs qui sont assez rapides en France, mais aussi quelques uns dans les divisions inferieures. Je pense à Denis Flahaut, à Fabien Bacquet, à Guillaume Blot ou bien encore Florian Vachon, Si on ajoute à ceux-là les Jimmy Casper, Anthony Ravard et autres, ça fait qu'il y en a quand même pas mal.

Et vous n'aurez pas d'équipiers pour vous aider...

Ça ne sera pas non plus, je pense, un trop gros désavantage. Au moins, je n'aurai pas à assumer la course. Qui plus est, en fonction des résultats que j'aurais eu avant, on me laissera peut-être davantage ma place dans l'emballage final. On me serrera moins qu'un autre car j'aurai tout de même acquis un « statut ».

« Compliqué de gagner autant qu'en 2011 »

Avez-vous un nombre de victoires que vous aimeriez atteindre comme ce fut le cas l'an passé ?

Pas forcément non. Cette année, comme vous avez pu le remarquer, mon programme ne comprend pas beaucoup de jours de course mais il y a beaucoup de grandes épreuves, donc le nombre de victoires est difficile à établir. Ça va être compliqué de faire un meilleur score qu'en 2011 mais si je pouvais gagner une ou deux épreuves World Tour, ça serait déjà très bien. Je préfèrerais que ce soit de la qualité plutôt que de la quantité.

Ces dernières années, vous n'avez pas eu la possibilité de vous exprimer durant une saison complète. Espérez-vous avoir cette chance en 2012 ?

Quand on est sprinteur, il faut savoir qu'on est jamais à l'abris de quoi que ce soit. On prend beaucoup de risques et forcément, des fois on tombe, et cela peut nous gâcher une bonne partie de notre saison. Mais, pour moi, mon année 2011 restera pluôt très bonne même si j'ai eu un peu de malchance, sur le Tour, et ensuite avec ma fracture à la clavicule. En début de saison, même si je marchais bien, j'ai tout de même eu ma part de chance. Désormais, ce que j'espère, c'est d'avoir cette dose de chance, mais lors d'une grande épreuve.

« Van Hummel préfère avoir un train, moi non »

Comment allez-vous vous organiser avec Kenny Van Hummel pour répartir les courses ?

Logiquement, certaines grosses courses, on les fera ensemble. Ensuite, pour les courses d'un niveau moindre, on se répartira les épreuves. C'est en gros ce qui est prévu.

Comment allez-vous fonctionner ensemble ?

On ne sait pas vraiment. Lui dit qu'il aime bien avoir un train. Il a dit que ça faisait d'ailleurs deux-trois ans qu'il fonctionnait avec un train, mais bon, il n'a pas non plus gagné beaucoup plus de courses que par le passé. Personnellement, je ne sais pas si ça lui convient, lui à l'air de dire que oui. Moi de mon côté, ce n'est pas mon truc, c'est certain. Nous avons, au cas où, quelques coureurs capables d'emmener sur les courses de catégories inférieures. Je sais également qu'il veut faire le Tour mais ça ne me dérange pas du tout. L'an passé, avec Borut Bozic, ça ne m'a pas dérangé, au contraire, je m'entendais bien avec lui. On ne s'est pas gêné, mais c'est vrai que des fois, peut-être aurais-je pu lui dire qu'il me lance ou que je le lance. C'est dommage de ne pas avoir vu ce que ça pouvait donner, mais on aurait pu tout aussi bien s'enterrer en fonctionnant comme cela. Je pense que je n'aurais pas pu faire mieux l'an passé, même avec l'aide de Bozic.

« Démare et Petit, il faut maintenant voir chez les pros »


Concernant les J.O, vous n'étiez pas à la pré-olympique, mais certains ont du vous en toucher deux mots ...

Oui, tout à fait. Apparemment, ce n'est pas si facile que cla. Il y aura bien une partie plane pour rejoindre l'arrivée mais le circuit dans son ensemble n'est pas évident, donc on verra. Déjà, il faudra finir le Tour de France, et le terminer en bonne condition. Je pense qu'il y aura une grosse présélection, et je pense que ce serait normal que la sélection définitive ne soit dévoilée qu'au dernier moment.

Que pensez-vous du retour de votre frère en France, chez Saur-Sojasun ?

C'est très bien. Ça va le relancer après ses deux années à l'étranger. Il avait eu un peu de mal à s'adapter chez Vacansoleil. Chez Leopard-Trek, c'était un peu mieux. Sa saison 2011 n'a pas été facile. Ils ont perdu Wouter Weylandt et son équipe a quitté le Giro. Ce ne fut pas la meilleure des choses pour lancer son année. Désormais, il revient en France avec un environnement et des personnes qu'il connait, que ce soit des coureurs ou des membres du staff.

En tant que sprinteur, vous avez également dû apprécier le doublé Démare-Petit aux derniers Mondiaux espoirs. Est-ce la relève du sprint français ?

C'est clair qu'ils ont réalisé quelque chose de très beau. Pour moi, Arnaud Démare n'était même pas beaucoup plus fort que Petit, et qui sait, il l'était peut être moins. Quoiqu'il en soit, c'est très beau ce qu'ils ont réalisé chez les Espoirs, mais après, il faut voir chez les professionnels. En effet, c'est vrai que pas mal de champions du monde Espoirs tardent à confirmer, donc il faut espérer que pour eux ça marche. Il n'y a d'ailleurs pas de raisons que ça ne marche pas, et il y a par ailleurs de fortes chances que ce soient de redoutables adversaires pour le prochain championnat de France sur route.

« Me débrouiller seul me convient très bien »

Si l'on revient un petit moment sur 2011, quel bilan global vous en faites ?

Ma saison 2011 s'est plutôt bien passée dans l'ensemble. J'étais plutôt satisfait de ma saison au moment d'y mettre un terme. Elle a certes été entachée par une fracture de la clavicule et quelques problèmes au genou mais dans l'ensemble, je suis content. Il me manque peut-être une victoire importante, mais je pense qu'elle viendra tôt ou tard.

Avez-vous tirez des enseignements de 2011 ?

Je ne sais pas si je peux dire que j'ai appris de 2011. En tous les cas, ce qui est sûr, ce que j'ai encore progressé un petit peu. Je me suis amélioré au sprint par rapport aux années passées et je pense que ça devrait me servir. Après, est-ce que je vais tirer des enseignements et tout changer, tout bouleverser ? Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne solution. Je pense toujours que je ne suis pas un coureur qui est fait pour être emmené dans un train. Je ne me suis pas fait emmené l'an passé, et certains m'ont dit que j'aurais du le faire, mais je reste persuadé que je ne suis pas ce type de coureur. J'ai plus de punch sur une petite durée, et pour le moment, me débrouiller seul me convient très bien.










Revenir en haut Aller en bas
olaf
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 28177

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mer 11 Jan 2012 - 21:16

J'ai pas l'impression que l'entente avec Van Hummel sera bonne. J'espère juste qu'ils ne vont pas se marcher sur les pieds

et courir inteligemment. De toute façon Feillu est bien meilleur quand il se débrouille seul. Il me fait un peu penser à McEwen


Dernière édition par olaf le Mer 11 Jan 2012 - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mer 11 Jan 2012 - 21:23

Tu as raison Olaf et j'espère bien que Ghislain Lambert ne va pas lui porter préjudice Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mar 17 Jan 2012 - 20:25

Première étape du Tour Down Under mouvementée pour Feillu !

Romain Feillu, quant à lui, a également vécu une journée galère. S'il n'est pas tombé lors de la chute dans le final, le Tricolore a toutefois touché le bitume bien avant comme il l'explique sur son site officiel : "Dans la première partie de la course, cinq bordures se sont formées et j'étais dans la première. Lors d'un petit répit, je me suis relevé pour manger un peu. Il y a eu un freinage et je tenais le guidon d'une main. J'ai freiné très fort de l'avant, touché la roue du coureur qui me précédait et suis passé par dessus mon vélo" détaille-t-il. "Il est cassé en deux et je suis un peu fracassé moi aussi !" Il en gardé quelques séquelles : "Mal à la hanche droite, à la nuque, boursoufflures violettes dans le dos, marque de l'émetteur de l'oreillette à la fesse et un coup au foie m'a coupé un peu la respiration et provoqué des vomissements..."

Pas verni, Feillu est tout de même remonté sur son vélo, a recollé au peloton avec l'aide de ses coéquipiers afin de tenter de prendre part au sprint massif. Pas de chance une nouvelle fois, la chute massive l'en a empêcher : "J'étais revenu aux avant-postes quand la chute collective à l'arrivée s'est produite juste à ma droite. Sans elle, j'aurais sans doute pu participer au sprint. Hutarovich, qui finit bien (3e), était à ma gauche et a pu passer. J'espère ne pas garder trop de séquelles pour le reste de la semaine afin de me montrer lors des prochaines arrivées."


En lire d'avantage sur Cyclism'Actu : http://www.cyclismactu.net/news-tour-down-under-feillu-et-van-hummel-sont-tombes-21719.html#ixzz1jkGBrCS8
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mar 24 Jan 2012 - 14:51

Victoire de Chicchi dans la 1ère étape du Tour de San Luis

Tour de San Luis
Chicchi : "L'équipe a été fantastique"

Après une saison 2011 sans aucun succès, Francesco Chicchi débute bien cette nouvelle année en s'adjugeant la victoire au sprint lors de la 1ère étape du Tour de San Luis. De bon augure pour la suite pour le sprinteur d'Omega Pharma-Quick Step : "L'équipe a été fantastique. Tous mes coéquipiers ont réalisé un très gros travail dans le final et j'ai été très bien emmené par [Sylvain] Chavanel, [Levi] Leipheimer et [Tom] Boonen", explique-t-il. "Je suis content de la victoire malgré les conditions climatiques."

Il a devancé sur la ligne d'arrivée, de quelques centimètres, l'Argentin Juan José Haedo (Team Saxo Bank). Il s'élancera ce mardi pour la deuxième étape avec le maillot de leader au classement général.




En lire d'avantage sur Cyclism'Actu : http://www.cyclismactu.net/news-tour-de-san-luis-chicchi-l-equipe-a-ete-fantastique-21856.html#ixzz1kNrjLr7g


















Dernière édition par frangin le Mar 24 Jan 2012 - 15:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mar 24 Jan 2012 - 14:57

Victoires individuelles 2012

CHICCHI Francesco
2 victoires
1ère étape du Tour de San Luis
2e étape du Tour de San Luis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mer 25 Jan 2012 - 14:09

Coup double pour Chicchi à San Luis !













Revenir en haut Aller en bas
Littlebeetle23
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Nombre de messages : 8122
Age : 43
Localisation : Bar sur Aube

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mer 25 Jan 2012 - 19:36

Je suis encore plus vert maintenant que tu ais mis 19000 de plus sur lui que moi en V1. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mer 25 Jan 2012 - 21:00

Bah tu sais on a tous nos petits regrets Sad
Je perds Peraud pour à peu près la même chose, mais j'essaie de ne plus y penser. Fais de même, oublie Chicchi :langue:
Revenir en haut Aller en bas
Pithivier
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 3290
Age : 26

MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Mer 25 Jan 2012 - 22:36

Littlebeetle23 a écrit:
Je suis encore plus vert maintenant que tu ais mis 19000 de plus sur lui que moi en V1. Basketball

Les gagnants de janvier (surtout Chicchi) ne sont pas ceux d'avril ou de juillet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Jeu 26 Jan 2012 - 20:40

Merci Pithivier, mais je connais assez bien les caractéristiques de Chicchi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Jeu 26 Jan 2012 - 20:41



Puccio fera ses débuts sur le Trophée de Majorque avant d'être aligné sur le Tour de Sardaigne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 30 Jan 2012 - 20:57

La Marseillaise
Vichot : "Je n'ai pas à rougir"







Troisième pour sa course de reprise sur le Grand Prix La Marseillaise, Arthur Vichot démarre bien l'année. Si son coéquipier Thibaut Pinot s'amusait à l'annoncer comme le favori à la veille de la course, le jeune puncheur de la FDJ-BigMat a bien failli lui donner raison. Après s'être justement détaché en compagnie de son voisin franc-comtois, Vichot est allé prendre la troisième place lors d'un sprint en petit comité. Dumoulin et Marcato l'ont devancé, mais le vainqueur du Tour du Doubs 2011 restait satisfait de sa performance à l'arrivée :

"Arriver pour la gagne et ne pas lever les bras est toujours décevant mais je n"ai pas à rougir d"être battu par Dumoulin qui a déjà remporté des sprints massifs" a-t-il commenté pour le site officiel de l'équipe du Trèfle. "C'est stimulant de me sentir dans le coup après des mois d"entraînement. Je me sentais bien dans les stages de léquipe mais rien ne vaut la compétition. Je vais disputer l'Etoile de Bessèges en espérant y faire un truc."





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   Lun 30 Jan 2012 - 21:42

Néo-pros, Pros, Romain Bardet, AG2R-la Mondiale, Grand Prix La Marseillaise

Depuis le 1er janvier 2012, DirectVelo.com parle aussi des (néo-pros). Parce que vous les avez connus depuis leur époque amateurs et voulez toujours avoir de leurs nouvelles ; parce que ces coureurs participent à des épreuves retransmises en direct sur www.directvelo.com.
Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) a fait la course avec les costauds ce dimanche sur la première manche de la Coupe de France-PMU, le Grand Prix La Marseillaise. L'Auvergnat a même tenté sa chance à 300 mètres de la ligne. Il termine finalement 12e de l'épreuve remportée par Samuel Dumoulin (Cofidis). A l'arrivée, le néo-pro a raconté sa journée à www.directvelo.com.

« C'est une bonne première pour moi chez les pros. Au départ, on voulait que l'équipe soit représentée à l'avant. Il fallait être dans les coups. Nous devions être des acteurs de l'épreuve. Ce fut chose faite car nous avions Guillaume Bonnafond dans l'échappée du jour, de sept coureurs. Et dans le final, nous étions deux coureurs, Mikaël Chérel et moi, dans le bon coup.

« C'est sorti, je pense, à la pédale »

Cela s'est fait au col de l'Ange. J'ai attaqué au pied, à environ 37 kilomètres de l'arrivée. Le groupe s'est construit par grappes. C'est sorti, je pense, à la pédale. Il y a des costauds qui sont revenus sur nous : Samuel Dumoulin, Arthur Vichot ou encore Thibaut Pinot. Il y avait un bon groupe. Toutes les grosses formations avaient au moins un coureur à l'avant, du coup nous n'avons jamais été revus.

« J'ai cru à un moment que j'avais une chance de l'emporter »

Avec Arthur Vichot (FDJ-BigMat), nous avons essayé de prendre le large au sommet du dernier GPM mais nous n'avons pas réussi à creuser. Je me suis ensuite concentré sur le final, j'ai laissé faire dans la Ginestre. Au trois-cents mètres, il y a eu un moment de flottement. Personne ne lançait le sprint, alors j'y suis allé. J'ai cru à un moment que j'avais une chance de l'emporter. Mais il y avait le vent de face et les jambes m'ont rappelé à l'ordre, il n'y avait rien à faire. Et j'ai senti tout le groupe me passer...

« Pas de déception »

Je termine 12e de ce Grand Prix La Marseillaise... Il n'y a pas de déception de ne pas être rentré dans le Top 10. Je le redis, c'est une bonne première. Physiquement, j'étais bien. Il est vrai que j'ai roulé plus cet hiver par rapport aux hivers précédents mais en janvier-février, le but n'est pas d'être au top de sa forme. »

Lire la suite sur DirectVelo.com : http://www.directvelo.com/actualite/17013-neo-pros-le-point-avec-romain-bardet.html#ixzz1kyaAnfOX
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FOGERTY CYCLING TEAM   

Revenir en haut Aller en bas
 
FOGERTY CYCLING TEAM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Panini Cycling Team - olaf
» Hurricane Z Cycling Team (rywann)
» 04/09/2010 La Fléche Condruzienne (Seraing) CYCLING TEAM \"Aux Assemblées
» KINAN CYCLING TEAM
» CHINA HAINAN SPORTS LOTTERY-YINDONGLI CYCLING TEAM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu Transferts - Forum :: Transferts :: Equipes :: Equipes 2012-
Sauter vers: