AccueilAccueil  Site GestionSite Gestion  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10951
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Ven 5 Oct 2012 - 15:37

Oscar Freire raccroche définitivement le vélo

Oscar Freire ne mettra plus de dossard. Le triple champion du Monde ne participera pas à Paris-Tours, qu'il avait remporté en 2010, a t-on appris auprès de son équipe Katusha. A 36 ans, l'Espagnol se retire du peloton professionnel après une carrière couronnée de succès. Professionnel depuis 1998, il a notamment inscrit son nom au palmarès de trois Milan-San Remo en 2004, 2007 et 2010, de Gand-Wevelgem en 2008 ou de Paris-Tours en 2010. En outre, le natif de Torrelavega s'est offert les Mondiaux de Vérone en 1999, de Lisbonne en 2001, et à nouveau Vérone en 2004. Le coureur passé par les formations Vitalicio, Mapei, Rabobank et Katusha, a également brillé sur les grands Tours. Freire s'est imposé à quatre reprises sur les routes du Tour de France, ce qui lui a permis de rapporter le maillot vert à Paris en 2008. Par ailleurs, Freire s'est adjugé sept victoires d'étapes sur la Vuelta.




http://www.cyclismactu.fr/news-retraite-oscar-freire-raccroche-definitivement-le-velo-28072.html


Nous souhaitons une bonne retraite à Oscar. Wink
Sa dernière saison sous nos couleurs est globalement réussie, mais il n'aura pu éviter les blessures... Avec deux victoires et de multiples places d'honneur, il peut se retirer des pelotons sans à avoir à rougir, et évite ainsi l'année de trop.
Bon vent à lui, et bonne continuation dans cette nouvelle vie qui s'offre à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Littlebeetle23
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Nombre de messages : 8118
Age : 43
Localisation : Bar sur Aube

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Ven 5 Oct 2012 - 17:27

Orbea, je serais toi pour donner un hommage à ce grand champion, je ferais une petite rétrospective de sa carrière en image sur la page de ton équipe, je pense que ça plairait à beaucoup de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10951
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Ven 5 Oct 2012 - 21:39

Suivant la suggestion de Littlebeetle, voici en image une petite rétro de la carrière d'un coureur qui ne plaisait pas forcément à tout le monde. Wink



Il démarre donc sa carrière professionnelle en 1998, et signe son premier succès la même année lors d'une étape du Tour de Castille et Léon.
Dès la saison suivante, il va remporter son premier titre mondial, et par la suite enchainner les victoires


Champion du monde 1999


Champion du monde 2001


Milan - San Remo 2004


Champion du monde 2004


Tirreno Adriatico 2005


Milan - San Remo 2007


Gent - Wevelgem 2008


Maillot vert du Tour 2008


Milan - San Remo 2010


Paris - Tours 2010
Revenir en haut Aller en bas
Littlebeetle23
Champion du monde
Champion du monde
avatar

Nombre de messages : 8118
Age : 43
Localisation : Bar sur Aube

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Sam 6 Oct 2012 - 7:02

Merci beaucoup Orbea!
Il a quand même un sacré palmarès, les triples champions du monde cela ne court pas les rues.
Sur 2 photos, on voit bien que Zabel en 2004 était un peu énervé des succès de Freire.
Revenir en haut Aller en bas
olaf
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 28167

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Sam 6 Oct 2012 - 7:36

Beau palmarès

Ce n'est pas un coureur que j'aimais beaucoup mais je respecte beaucoup son palmarès car il a su utiliser ses qualitées à son maximum
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10951
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 8 Oct 2012 - 16:03

Duarte : «Devenir encore plus forts en 2013»

Velochrono prend rendez-vous avec Fabio Duarte pour une interview, vendredi, avant le Tour d’Emilie, voyant arriver gros comme une maison une performance du coureur colombien, 21e du Tour de Lombardie. Problème : c’est le jeudi qu’il s’impose sur la Coppa Sabatini. Tout de même disponible pour dresser le bilan de sa saison avant son épilogue, ce samedi, sur le Tour d’Emilie, le coureur de Colombia-Coldeportes est requinqué et se livre dans un long entretien.

Fabio, racontez-nous ce succès sur la Coppa Sabatini…
Je suis rentré du Tour de Lombardie avec de bonnes sensations bien que je n’ai pu suivre les meilleurs dans le final de la course. Je suis par conséquent arrivé en confiance en Toscane pour la Coppa Sabatini. J’ai profité du superbe travail de l’équipe pour garder un maximum d’énergie en vue du final, d’autant que Carlos Quintero et Johan Chavez nous représentaient à l’avant de la course. Une fois en passe de jouer la gagne dans un groupe de six, j’ai choisi l’option de ne pas attendre le sprint car les Farnese Vini étaient deux. Je suis sorti à 600 mètres. Heureusement, personne n’a eu les jambes pour me suivre. C’est une victoire très spéciale pour moi après tout ce qui s’est passé de négatif durant la saison.
Pourquoi ça ?
Je finis bien la saison avec notamment cette victoire de jeudi, mais je dois avouer que j’ai connu beaucoup de déceptions cette année à cause de mes chutes lors des Championnats du Monde et des Jeux Olympiques. Je m’étais préparé avec beaucoup de soin et de concentration pour les Mondiaux de Valkenburg mais les choses ne sont pas passées comme prévu. Aujourd’hui je profite de cette bonne forme, je suis quasiment au top.
Il y a quand même de quoi se réjouir de votre saison, non ?
Je pense que le plus important à retenir de cette saison, c’est que je suis sorti de plusieurs moments difficiles pour en arriver à décrocher une belle victoire en fin de saison. Ce succès et ce retour seront cruciaux pour construire les bases de ma saison 2013.
Il vous reste quand même ce dernier week-end de course, avec le Tour d’Emilie, remporté l’an passé par votre compatriote Carlos Alberto Betancur, et le GP Beghelli. Sur la dynamique de la victoire de jeudi, qu’attendez-vous de ces deux épreuves ?
Je suis avant tout très heureux d’avoir remporté ma première course européenne de la saison. Mais je fais en effet partie des prétendants à la victoire et c’est une épreuve que j’apprécie beaucoup. Mais il n’est pas facile de faire des prédictions sur une course aussi difficile. Je pense faire partie des prétendants à la victoire finale et comme je ne disputerai pas le GP Beghelli, ce sera ma dernière course de l’année. J’espère conclure ma saison sur un nouveau bon résultat.
Cette saison était particulière pour vous et votre équipe Colombia-Coldeportes : un nouveau mode de fonctionnement, différent de celui du temps de Café de Colombia. La transition a dû être difficile pour certains ?
Oui, cela n’a pas été facile au départ de s’adapter à un nouveau style de vie. Mais maintenant nous considérons tous l’Italie comme notre deuxième maison. Nous avons connu des moments difficiles lors des premières semaines avec des résultats en dessous des attentes mais nous avons trouvé les ressources pour nous améliorer tout au long de la saison. Nous avons réussi à créer une ambiance familiale au sein de cette équipe, que ce soit entre coureurs ou membres du staff. Nous nous entendons vraiment bien et plusieurs coureurs différents sont parvenus à remporter des courses. A côté de cela, les fans nous ont toujours soutenus, dans les bons comme les mauvais moments. Cette saison est une grande réussite collective. Je pense que l’an prochain, l’équipe poursuivra sur ce chemin et continuera de progresser. L’organisation de Claudio Corti est vraiment excellente et l’expérience de cette année nous permettra de devenir encore plus forts en 2013.
Donc il faudra s’attendre à voir une grosse équipe Colombia la saison prochaine ?
Je pense que oui. Notre mentalité et notre motivation nous pousseront à nous battre, pour obtenir des victoires et pour gagner notre place sur les grands Tours.
On y vient : Claudio Corti a annoncé clairement ses intentions d’être présent sur le Giro 2013. Est-ce primordial pour l’avenir de l’équipe d’y figurer ?
Cette équipe a été construite afin de participer aux grands tours. Depuis ses débuts, c’est l’objectif. D’ailleurs, je pense que quelqu’un de cette équipe sortira une très grosse performance sur un grand tour tôt ou tard.
Hormis le Giro, sur quelles courses autres courses Colombia-Coldeportes fera acte de candidature ?
On espère forcément que l’équipe obtiendra le feu vert pour participer au Tour de France, mais il y a aussi les classiques ardennaises, Milan-San Remo, etc… Toutes les grandes courses, en fait !
Le Giro, c’est en mai, et en mai dernier, vous étiez sur le Tour de Californie, terminant cinquième du général. Bon présage ?
A vrai dire, je suis toujours en bonne forme au mois de mai. Cela aurait été agréable de voir ce que j’aurais pu faire sur le Giro. Mais j’aurai probablement d’autres occasions…
Comment vivez-vous avec la responsabilité d’être leader d’une équipe, fait nouveau pour vous depuis cette année ?
Je me sens en confiance dans ce rôle de leader. Mais ce qui est bien dans cette équipe, c’est que chacun des coureurs aura sa chance à un moment donné. Nous faisons tout notre possible pour aider, chaque fois, notre leader « du jour ». Tout le monde peut endosser ce rôle dans l’équipe, c’est ce qui est bien.
En tant qu’ancien champion du monde espoirs, beaucoup d’observateurs attendent de vous que vous remportiez enfin votre première victoire majeure. Que pouvez-vous dire à ces gens-là ?
Je voudrais leur dire que j’espère leur donner raison très bientôt. Pourquoi pas sur un grand tour. Je pense ces courses sont les plus adaptées, non pas seulement à moi mais surtout à notre équipe. J’espère que l’on nous donnera l’occasion de démontrer cela en 2013.
Parmi vos coéquipiers, deux jeunes ont réussi cette année à confirmer les promesses affichées lors de différentes éditions du Tour de l’Avenir : Johan Chaves et Darwin Atapuma. Pouvez-vous nous les présenter brièvement ?
Ce sont deux jeunes coureurs avec de très grosses qualités de grimpeur. Atapuma est un garçon réservé, plutôt timide, mais il est incroyablement fort sur les longues ascensions. Il va petit à petit se transformer pour devenir un coureur de grand tour. Chavito n’a lui que 22 ans et a néanmoins déjà remporté deux beaux succès cette année. C’est un grimpeur solide mais il possède également une bonne pointe de vitesse au sprint qui pourrait l’aider à récolter beaucoup de succès sur les courses d’un jour. Et à côté de cela, il a une vraie personnalité, aussi. En tout cas, il faudra les suivre tous les deux la saison prochaine.
Le vivier de talents colombiens semble inépuisable : dans d’autres équipes, plusieurs coureurs percent, comme Quintana, Henao, Uran ou Anacona…
Tous nos compatriotes réalisent des bons résultats avec de plus en plus de constance en Europe. Nous avons vraiment une très bonne génération de coureurs, et autant vous dire que ce n’est pas fini…
Ah, des noms à donner ?
Je vais vous en donner trois : Hernando Bohorquez, septième des Mondiaux, Juan Ernesto Chamorro, deuxième du Tour de l’Avenir, et… mon petit frère, Alvaro Duarte !


http://www.velochrono.fr/actu/2012/duarte-devenir-encore-plus-forts-en-2013/
Revenir en haut Aller en bas
mamat
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 6873
Age : 30
Localisation : Paimboeuf

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 8 Oct 2012 - 16:19

Le premier titre de champion du Monde qu'elle surprise quand même Shocked Shocked

_______________________________
Manager de la Loire Dez Carrera Team
Vainqueur de la D2 2016
Revenir en haut Aller en bas
mamat
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 6873
Age : 30
Localisation : Paimboeuf

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 8 Oct 2012 - 16:27

Petit cadeau pour Orbea: http://youtu.be/7xeSAqd0qNA

_______________________________
Manager de la Loire Dez Carrera Team
Vainqueur de la D2 2016
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10951
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 8 Oct 2012 - 17:09

Merci pour la/les vidéo(s). Smile

Par contre, qu'on ne se méprenne pas.
J'appréciais le coureur pour son coté gagneur, mais rien de plus. Il n'y avait certainement pas le coté sentimental que je peux avoir pour d'autres coureurs... d'ailleurs, j'étais le premier à déplorer que l'an passé sur les mondiaux, l'équipe espagnole n'ait même pas donné un rôle de co-leader à Jose Joaquin Rojas, qui était en pleine bourre à cette époque là.
Freire avait tendance à dicter sa loi dans la sélection espagnole, de part son palmarès sans doute, mais parfois son leadership était loin d'être indiscutable. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ben76
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 25934
Age : 31

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 8 Oct 2012 - 18:01

Orbea a écrit:
Duarte : «Devenir encore plus forts en 2013»

Velochrono prend rendez-vous avec Fabio Duarte pour une interview, vendredi, avant le Tour d’Emilie, voyant arriver gros comme une maison une performance du coureur colombien, 21e du Tour de Lombardie. Problème : c’est le jeudi qu’il s’impose sur la Coppa Sabatini. Tout de même disponible pour dresser le bilan de sa saison avant son épilogue, ce samedi, sur le Tour d’Emilie, le coureur de Colombia-Coldeportes est requinqué et se livre dans un long entretien.

Fabio, racontez-nous ce succès sur la Coppa Sabatini…
Je suis rentré du Tour de Lombardie avec de bonnes sensations bien que je n’ai pu suivre les meilleurs dans le final de la course. Je suis par conséquent arrivé en confiance en Toscane pour la Coppa Sabatini. J’ai profité du superbe travail de l’équipe pour garder un maximum d’énergie en vue du final, d’autant que Carlos Quintero et Johan Chavez nous représentaient à l’avant de la course. Une fois en passe de jouer la gagne dans un groupe de six, j’ai choisi l’option de ne pas attendre le sprint car les Farnese Vini étaient deux. Je suis sorti à 600 mètres. Heureusement, personne n’a eu les jambes pour me suivre. C’est une victoire très spéciale pour moi après tout ce qui s’est passé de négatif durant la saison.
Pourquoi ça ?
Je finis bien la saison avec notamment cette victoire de jeudi, mais je dois avouer que j’ai connu beaucoup de déceptions cette année à cause de mes chutes lors des Championnats du Monde et des Jeux Olympiques. Je m’étais préparé avec beaucoup de soin et de concentration pour les Mondiaux de Valkenburg mais les choses ne sont pas passées comme prévu. Aujourd’hui je profite de cette bonne forme, je suis quasiment au top.
Il y a quand même de quoi se réjouir de votre saison, non ?
Je pense que le plus important à retenir de cette saison, c’est que je suis sorti de plusieurs moments difficiles pour en arriver à décrocher une belle victoire en fin de saison. Ce succès et ce retour seront cruciaux pour construire les bases de ma saison 2013.
Il vous reste quand même ce dernier week-end de course, avec le Tour d’Emilie, remporté l’an passé par votre compatriote Carlos Alberto Betancur, et le GP Beghelli. Sur la dynamique de la victoire de jeudi, qu’attendez-vous de ces deux épreuves ?
Je suis avant tout très heureux d’avoir remporté ma première course européenne de la saison. Mais je fais en effet partie des prétendants à la victoire et c’est une épreuve que j’apprécie beaucoup. Mais il n’est pas facile de faire des prédictions sur une course aussi difficile. Je pense faire partie des prétendants à la victoire finale et comme je ne disputerai pas le GP Beghelli, ce sera ma dernière course de l’année. J’espère conclure ma saison sur un nouveau bon résultat.
Cette saison était particulière pour vous et votre équipe Colombia-Coldeportes : un nouveau mode de fonctionnement, différent de celui du temps de Café de Colombia. La transition a dû être difficile pour certains ?
Oui, cela n’a pas été facile au départ de s’adapter à un nouveau style de vie. Mais maintenant nous considérons tous l’Italie comme notre deuxième maison. Nous avons connu des moments difficiles lors des premières semaines avec des résultats en dessous des attentes mais nous avons trouvé les ressources pour nous améliorer tout au long de la saison. Nous avons réussi à créer une ambiance familiale au sein de cette équipe, que ce soit entre coureurs ou membres du staff. Nous nous entendons vraiment bien et plusieurs coureurs différents sont parvenus à remporter des courses. A côté de cela, les fans nous ont toujours soutenus, dans les bons comme les mauvais moments. Cette saison est une grande réussite collective. Je pense que l’an prochain, l’équipe poursuivra sur ce chemin et continuera de progresser. L’organisation de Claudio Corti est vraiment excellente et l’expérience de cette année nous permettra de devenir encore plus forts en 2013.
Donc il faudra s’attendre à voir une grosse équipe Colombia la saison prochaine ?
Je pense que oui. Notre mentalité et notre motivation nous pousseront à nous battre, pour obtenir des victoires et pour gagner notre place sur les grands Tours.
On y vient : Claudio Corti a annoncé clairement ses intentions d’être présent sur le Giro 2013. Est-ce primordial pour l’avenir de l’équipe d’y figurer ?
Cette équipe a été construite afin de participer aux grands tours. Depuis ses débuts, c’est l’objectif. D’ailleurs, je pense que quelqu’un de cette équipe sortira une très grosse performance sur un grand tour tôt ou tard.
Hormis le Giro, sur quelles courses autres courses Colombia-Coldeportes fera acte de candidature ?
On espère forcément que l’équipe obtiendra le feu vert pour participer au Tour de France, mais il y a aussi les classiques ardennaises, Milan-San Remo, etc… Toutes les grandes courses, en fait !
Le Giro, c’est en mai, et en mai dernier, vous étiez sur le Tour de Californie, terminant cinquième du général. Bon présage ?
A vrai dire, je suis toujours en bonne forme au mois de mai. Cela aurait été agréable de voir ce que j’aurais pu faire sur le Giro. Mais j’aurai probablement d’autres occasions…
Comment vivez-vous avec la responsabilité d’être leader d’une équipe, fait nouveau pour vous depuis cette année ?
Je me sens en confiance dans ce rôle de leader. Mais ce qui est bien dans cette équipe, c’est que chacun des coureurs aura sa chance à un moment donné. Nous faisons tout notre possible pour aider, chaque fois, notre leader « du jour ». Tout le monde peut endosser ce rôle dans l’équipe, c’est ce qui est bien.
En tant qu’ancien champion du monde espoirs, beaucoup d’observateurs attendent de vous que vous remportiez enfin votre première victoire majeure. Que pouvez-vous dire à ces gens-là ?
Je voudrais leur dire que j’espère leur donner raison très bientôt. Pourquoi pas sur un grand tour. Je pense ces courses sont les plus adaptées, non pas seulement à moi mais surtout à notre équipe. J’espère que l’on nous donnera l’occasion de démontrer cela en 2013.
Parmi vos coéquipiers, deux jeunes ont réussi cette année à confirmer les promesses affichées lors de différentes éditions du Tour de l’Avenir : Johan Chaves et Darwin Atapuma. Pouvez-vous nous les présenter brièvement ?
Ce sont deux jeunes coureurs avec de très grosses qualités de grimpeur. Atapuma est un garçon réservé, plutôt timide, mais il est incroyablement fort sur les longues ascensions. Il va petit à petit se transformer pour devenir un coureur de grand tour. Chavito n’a lui que 22 ans et a néanmoins déjà remporté deux beaux succès cette année. C’est un grimpeur solide mais il possède également une bonne pointe de vitesse au sprint qui pourrait l’aider à récolter beaucoup de succès sur les courses d’un jour. Et à côté de cela, il a une vraie personnalité, aussi. En tout cas, il faudra les suivre tous les deux la saison prochaine.
Le vivier de talents colombiens semble inépuisable : dans d’autres équipes, plusieurs coureurs percent, comme Quintana, Henao, Uran ou Anacona…
Tous nos compatriotes réalisent des bons résultats avec de plus en plus de constance en Europe. Nous avons vraiment une très bonne génération de coureurs, et autant vous dire que ce n’est pas fini…
Ah, des noms à donner ?
Je vais vous en donner trois : Hernando Bohorquez, septième des Mondiaux, Juan Ernesto Chamorro, deuxième du Tour de l’Avenir, et… mon petit frère, Alvaro Duarte !


http://www.velochrono.fr/actu/2012/duarte-devenir-encore-plus-forts-en-2013/

tu comprends mieux pourquoi j'etais content de sa victoire ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
rywann
Eddy Merckx
Eddy Merckx
avatar

Nombre de messages : 16585
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mar 9 Oct 2012 - 9:14

mamat a écrit:
Le premier titre de champion du Monde qu'elle surprise quand même Shocked Shocked

Oh oui! J'étais même bien sonné... Un peu frustrant ce final d'ailleurs... pale
Revenir en haut Aller en bas
Kill3r
Vainqueur du Tour
Vainqueur du Tour
avatar

Nombre de messages : 5082
Age : 28
Localisation : Ici ou plus loin

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mar 9 Oct 2012 - 20:18

Pour moi son dernier titre ma particulièrement frustré (bin que mérité), j'aurais voulu que Zabel soit champion du monde afin de couronner sa carrière.

M'enfin Freire reste un grand coureur par son palmarès.
Revenir en haut Aller en bas
Mancebo82
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 20031
Age : 29

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mar 9 Oct 2012 - 20:50

Depuis qu'il m'a refusé un autographe au départ de Foix, en 2000 je crois, je ne peux pas blairer Zabel. study

_______________________________
Manager de la Comunidad Tolosana (Champion de D1 2014)

¡Xavi, nunca te olvidaremos!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.matrix-nord.com
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10951
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 22 Oct 2012 - 18:07

Voici donc l'heure du bilan pour cette année 2012. study

L'équipe conserve donc sa 2nd place par rapport à l'année passée, et rien que pour ça c'est une satisfaction.
Au niveau des succès collectifs, nous ne faisons pas mieux que lors de notre première saison en D2, à savoir 7 victoires. Par contre d'un point de vue qualitatif, cette saison est exceptionnelle, puisque nous ajoutons à notre palmarès deux Grands Tours (Giro + Vuelta), une Classique faisant partie des cinq monuments du cyclisme (Tour de Lombardie), plus une autre Classique majeure avec la Flèche Wallonne. Very Happy

Passons en revue les bilans individuels de nos coureurs.

Joaquin RODRIGUEZ OLIVER - 2853pts
Que dire si ce n'est qu'il reste l'élément moteur de l'équipe, et qu'il a réalisé la meilleure saison de sa carrière. Pas moins de 10 victoires, et toutes sur des épreuves World Tour. C'est relativement exceptionnel pour un coureur qui n'est pas un sprinteur...

Oscar FREIRE GOMEZ - 822pts
Quasiment au fond du trou la saison dernière, beaucoup pensait que 2012 serait l'année de trop pour le triple Champion du Monde. Sans pouvoir remporté une grande épreuve comme il l'aurait souhaité, il fait malgré tout une saison régulière, et ce malgré une grosse chute sur le Tour.

Jérôme COPPEL - 702pts
Autre pierre angulaire de l'équipe, il nous réalise une saison correcte sans pour autant briller sur les grands rendez-vous qu'il s'était fixé. Il reste une satisfaction, même si il semble avoir atteint ses limites.

Gianluca BRAMBILLA - 313pts
Un petit pari qui s'avère réussi. La surprise vient surtout du fait que nous l'attendions plus dans le rôle d'un petit puncheur avec une bonne pointe de vitesse, hors il aura surtout brillé de part ses qualités de grimpeur.

Beñat INTXAUSTI ELORRIAGA - 309pts
D'un point de vue comptable, ce n'est pas sa meilleure saison. Il reste néanmoins un coureur très apprécié, et recevra une offre de contrat la saison prochaine.

Elia FAVILLI - 286pts
Une bonne pioche. Par contre, il aura surtout brillé les 3-4 premiers mois avant de devenir totalement transparent par la suite. Un coureur qu'on aimerais conserver.

Fabio Andres DUARTE AREVALO - 266pts
Sans être une déception, il ne réalise pas une saison mémorable. Les jeunes pousses dans son équipe lui ont fait de l'ombre... Il reste néanmoins une de nos mascottes, et sera encore une priorité pour la saison prochaine.

Jesse SERGENT - 214pts
Même constat que pour Fabio, mais il conserve notre confiance sans aucun doute.

Egoi MARTINEZ DE ESTEBAN - 205pts
Sans être mauvais, son rôle chez les Basques se cantonne trop au rôle de bouche trou, et sauf circonstances exceptionnelles, il ne pourra guère faire mieux.

Daniel SCHORN - 163pts
Un coureur discret et pas forcément sexy. Il a rempli son contrat, et on lui offrira une prolongation de contrat.

Martin ELMIGER - 142pts
La première déception. Ses problèmes de dos ne semblent pas vouloir le laisser tranquille, et il aura désormais du mal à retrouver le niveau qu'il a pu avoir dans le passé...

Fabien BACQUET - 126pts
Même remarque que pour Daniel Schorn. Nous essaierons également de le conserver.

Sebastian LANGEVELD - 121pts
Seconde déception de la saison, mais il peut avancer comme excuses, des blessures aux pires moments de sa saison. Il reste un des piliers de l'équipe et sera encore une des priorités pour 2013.

Lucas Sebastian HAEDO - 103pts
Il ne réalise pas une saison exceptionnelle, et se retrouve à la recherche d'un contrat en compagnie de son frère. Si une équipe se montre intéressée par le cadet des Haedo, nous lui proposerons également un nouveau contrat.

Fabio SABATINI - 97pts
Un flop. On pensait le voir se relancer, mais il en a rien été.

Armindo FONSECA - 94pts
On se contente de peu, mais ça reste un choix affectif. On fera le nécessaire pour le prolonger en 2013.

Kevin PEETERS - 78pts
On espérait peut être un peu plus de sa part, mais bon, on ne pouvait pas lui demander la lune non plus...

Vegard Stake LAENGEN - 66pts
Il est encore très jeune, mais il ne s'est mis à aucun moment en valeur.

Juan José LOBATO DEL VALLE - 65pts
Il n'a pas confirmé sa saison 2011, mais il reste une des mascottes de l'équipe, et sera lui aussi une priorité pour la saison prochaine.

Martijn KEIZER - 47pts
Baroudeur c'est bien, mais ça ne rapporte pas grand chose...

Fabricio FERRARI - 45pts
Même chose que pour Kevin Peeters, avec moins d'indulgence.

Julian David ARREDONDO MORENO - 31pts
Satisfait de son entrée en matière

Ricardo VILELA - 23pts
Idem Kevin Peeters, son calendrier ne contribuant pas à sa réussite.

Pieter VAN SPEYBROECK - 22pts
Certainement la pire recrue de l'équipe depuis son existence. C'est dire...

William BONNET - 21pts
Ce n'est certainement pas son niveau, mais les jeunes de la FDJ lui ont fait du tort, et ça devrait continuer.

Toms SKUJINS - 14pts
N'a pas progressé cette année. Peut être encore trop jeune.

Eduardo SEPULVEDA - 10pts
L'avenir nous dira si c'est un tout bon.

Kevin REZA - 5pts
Bah, il nous a fait du Kevin Reza = Grégario

Ian BIBBY - 0pts
C'est de la faute à JTL... ou pas.

Florian SENECHAL - 0pts
Un coureur d'avenir.


Au final 7228pts, soit près de 200pts de mieux que l'an dernier, ce qu'on pensait impossible en début de saison. Désormais, place à 2013...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    

Revenir en haut Aller en bas
 
CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» SEAT Orbea (SEA)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu Transferts - Forum :: Transferts :: Equipes :: Equipes 2012-
Sauter vers: