AccueilAccueil  Site GestionSite Gestion  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mar 28 Aoû 2012 - 11:00

Coppel, très offensif : "J'y ai cru !"

Avec Sagan, Goss, Boasson Hagen comme prétendant à la victoire, il était impératif pour quiconque veut s’imposer sur le Grand Prix Ouest France de Plouay de se défaire des équipes Sky, Liquigas et Orica. Tout a bien débuter pour ces dernières. Une échappée qui part très rapidement et prend plus de dix minutes… Il suffisait de les tenir à porter de fusil et de les manger dans le final. Mais, il en a été tout autrement. Notamment emmené par la formation Astana, le peloton est revenu sur l’échappée très loin de l’arrivée, à 85 kilomètres exactement. Le voilà alors exposé à de nouvelles tentatives. Et les coureurs n’en ont pas été avares. Parmi les attaquants l’équipe Saur-Sojasun s’est fortement illustré avec Cyril Lemoine, Jérémie Galland et Jérôme Coppel. Ce dernier s’est montré particulièrement à son avantage dans un style qu’on a pas beaucoup l’habitude de voir chez le Haut-Savoyard... l’attaque !

"La seule manière de gagner c’était d’user les équipes de sprinters, il fallait donc une course offensive, une course d’usure. La stratégie a marché puisque même si Boasson Hagen l’emporte, c’est en solitaire. Personnellement je ne voulais pas attendre le sprint. J’étais content qu’on ait rejoint l’échappée matinale loin de l’arrivée puisque ça allait permettre une course de mouvement. Malheureusement pour moi, ça n’a pas suffi.

J’ai essayé, j’ai suivi les principaux coups à la fin. Quand on est ressorti avec Voeckler pour revenir sur Vorganov, j’y ai vraiment cru. Quand Egoi Martinez et mon coéquipier Jérémie Galland sont revenus, ça a donné un vrai coup de boost à l’échappée. J’ai alors pensé que c’était jouable, j’y ai cru, mais malheureusement le peloton avait encore de la réserve.

Le parcours était plus long cette année mais pas forcément plus sélectif. Je préférais l’ancien, je trouvais que la bosse dans les bois faisait plus de mal que ce que l’on a maintenant. Cela dit, on a vécu une belle course, animée et avec du suspens donc je me trompe peut-être. Au final je pense que ceux qui ont regardé la course ont eu l’impression que c’était un beau parcours. L’étroitesse des routes a donné une course nerveuse, une véritable course de placement très animée.

Ca aurait d’ailleurs bien pu être Rui Costa qui gagne, mais malheureusement pour lui Bosson Hagen est un excellent finisseur. Dans les années à venir, s’il y a toujours autant de bagarre sur ce nouveau parcours, ce sera difficile pour les sprinters."


http://www.cyclismactu.fr/news-gp-de-plouay-coppel-tres-offensif-j-y-ai-cru-27167.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Jeu 30 Aoû 2012 - 10:43

Purito : "J'ai fait un pas de géant"

Personne ne s'y attendait vraiment, et lui-même n'avait que très peu d'espoirs. Pourtant, à l'issue du seul chrono individuel de cette Vuelta, qui s'est tenu ce mercredi, c'est bien Joaquin Rodriguez qui est toujours porteur du maillot rouge. Septième de l'étape, à 1'17" seulement de Fredrik Kessiakoff (Astana), le grimpeur de poche de la Katusha n'a perdu qu'une minute sur son principal rival, Alberto Contador. Cela lui permet alors de conserver les rênes du général pour... une petite seconde. Purito a passé le plus difficile, et peut désormais rêver de la victoire finale à Madrid :



"Le contre la montre n’est pas mon fort" a-t-il dit. "Ce résultat est le fruit d’un long travail. Mes coachs Valerio Piva et Sebastian Weber m’ont tout réappris de cette discipline, comment tenir le vélo et être efficace et même quand il faut boire durant la course. Je suis vraiment satisfait de mes progrès dans cet exercice. Après onze jours de course, mon ambition de gagner la Vuelta est la même, peut-être plus grande encore. Cela dit, la Vuelta n’est pas gagnée à Eibar, à Jaca ou ici, elle le sera à Madrid. Tout le monde sait que j’ai fait un pas de géant aujourd’hui mais tant de choses peuvent encore arriver…"


http://www.cyclismactu.fr/news-tour-d-espagne-purito-j-ai-fait-un-pas-de-geant-27237.html


On profite de ce CLM pour saluer la bonne Vuelta que nous réalise Beñat INTXAUSTI.
Auteur du cinquième temps sur ce chrono, il se positionne actuellement à la 15ème place au classement général, et peut nourrir l'ambition d'intégrer le Top 10 lors de l'arrivée à Madrid. Smile

Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Jeu 30 Aoû 2012 - 22:21

Purito : "C'était vraiment très dur"

Il était attendu, et il ne s'est pas manqué. Sur une arrivée taillée pour lui, Joaquin Rodriguez n'a pas laissé de chances à ses adversaires. Sur le Mirador de Ezaro, Purito s'est tout d'abord isolé en compagnie d'Alberto Contador en tête, avant d'ajuster son compatriote dans les 100 derniers mètres, le déposant littéralement sur place. C'est avec un maillot rouge consolidé que le coureur de la Katusha s'est présenté en salle de presse, très satisfait de son étape du jour.



Quelle impression vous a laissé l’ascension du Mirador de Ezaro ?
Généralement, les gens exagèrent en parlant des côtes. Ils les décrivent comme un truc qui nécessiterait un pignon de 40.000… mais celle-ci est vraiment très dure. C’était plus dur que ce que j’avais imaginé. C’est difficile de comparer. J’ai gagné à Montelupone deux fois (dans Tirreno-Adriatico) mais je n’avais jamais vu une ascension aussi dure que le Mirador de Ézaro.
Aviez-vous programmé votre accélération ?
Dans une côte, quand le cœur bat à presque 200 pulsations/minute, c’est difficile de penser. Il y a eu un moment où j’ai regardé les autres et j’ai vu que Contador me suivait. S’il est capable de faire ça, c’est qu’il est vraiment très bien. J’avais en tête de gagner l’étape. Avec le travail effectué par mon équipe, je ne pouvais faire autrement que de gagner l’étape. A un moment de la journée, j’ai cru que la victoire allait nous glisser entre les mains mais Movistar nous a bien aidés et nous avons pu reprendre les échappés.
Comment allez-vous vous y prendre pour garder votre maillot rouge ?
Peu importe que je le perde samedi à Ancares ou que je le garde encore je ne sais combien de jours. La seule chose qui compte est d’arriver à Bola del Mundo avec et de rentrer dans l’histoire à Madrid. Si je ne suis pas le meilleur coureur du monde, je veux être le plus méritant. Vais-je gagner la Vuelta ? Ce serait un super cadeau après tout le travail que j’ai fait pour ça. C’est sûr, nous sommes 4 à pouvoir gagner la Vuelta et il reste encore beaucoup de temps. Nous avons disputé des étapes dures, à Arrate ou La Gallina mais c’était des étapes proposant une seule ascension. Maintenant nous allons sur des routes différentes et il va falloir être constant. Et je ne crois pas que les bonifications vont décider de la victoire dans la Vuelta.


http://www.cyclismactu.fr/news-tour-d-espagne-purito-c-etait-vraiment-tres-dur-27252.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Sam 1 Sep 2012 - 23:06

Purito : "De super bonnes sensations"

Avec sur le dos le maillot rouge, Joaquin Rodriguez était sur la défensive durant toute la montée finale, restant notamment dans la roue d'Alberto Contador (Team Saxo Bank-Tinkoff Bank) et répondant à ses attaques. Alors que le leader de la Katusha Team a pu profiter des relais de son coéquipiers Daniel Moreno, il a trouvé des ressources pour revenir dans le dernier kilomètre sur El Pistolero et le dépasser à quelques hectomètres de la ligne d'arrivée. Avec sa victoire, il prend des bonifications et accentue son avance sur son rival espagnol qui pointe désormais à 22 secondes.



Joaquim, comment s’est déroulée cette quatorzième étape de la Vuelta ?
L’étape a été très vite depuis le départ. Après quelques kilomètres, il y a eu l’échappée d’un groupe de coureurs imposant mais Saxo Bank n’a pas laissé cette échappée se développer et a vraiment contrôlé la course. Il était vraiment important qu’un de mes équipiers, Alberto Losada, soit devant et qu’un autre, Dani Moreno, reste à mes côtés. Quand Alberto Contador a attaqué avec l’aide de son équipier Majka qui a été impressionnant, je n’ai pas voulu y aller. Je savais que si je bougeais, il allait recommencer et me mettre en difficulté. J’ai donc attendu le dernier moment pour réagir à son attaque.
Et ce dernier kilomètre a montré à quel point vous êtes en forme ?
Je dois dire que j’ai de super bonnes sensations. La dernière ascension a été très rapide. Je n’ai pas pu réagir à l’attaque de Contador et Valverde, à 3 kilomètres de l’arrivée, et je me suis dit que s’ils continuaient ainsi, je n’allais pas pouvoir conserver mon maillot de leader. Je pense avoir été intelligent dans la gestion de cette fin de course. J’ai également profiter du travail Dani Moreno qui m’a permis de l’emporter en faisant ce travail jusqu’à la flamme rouge
Que penser de l’attitude de Chris Froome ?
Chris Froome, j’ai vu qu’il est sorti comme une moto. Nous allions vite, l’arrivée était rude, il fallait doser ses efforts. C’était très important de ne pas s’emballer. Lui a attaqué après avoir été en difficulté et l’a payé quelque peu à l’arrivée. Je pense que rien n’est fait pour le classement général, une minute d’écart c’est peu. On peut avoir un jour sans et ce serait fatal pour le podium.


http://www.cyclismactu.fr/news-tour-d-espagne-purito-de-super-bonnes-sensations-27309.html
Revenir en haut Aller en bas
olaf
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 28181

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Sam 1 Sep 2012 - 23:12

Vraiment impressionant pour le moment : chapeau
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 3 Sep 2012 - 15:20

olaf a écrit:
Vraiment impressionant pour le moment : chapeau
Certainement l'année ou jamais pour lui. Il lui faut encore tenir une semaine...
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 3 Sep 2012 - 15:23

Purito : "J'ai quand même souffert"

Même si Alberto Contador (Team Saxo Bank-Tinkoff Bank) a été impressionnant pas toutes ses attaques dans la montée finale, c'est bien Joaquin Rodriguez qui a été le plus subjuguant, le plus surprenant, en revenant avec facilité dans le sillage d'El Pistolero :



"Combien de fois Contador a-t-il attaqué ? Je ne sais pas, 32 ou 33 fois, non ?", explique le leader de la Katusha Team après la cérémonie protocolaire durant lequel il a reçu son maillot rouge. "J’ai quand même souffert et heureusement j’étais dans un bon jour. Répondre a ses attaques m’a usé mais j’avais la capacité de résister. Sur la fin, Contador a pris une petite avance mais je savais que c’était moins dur et j’avais encore la giclette pour revenir. Demain, il y a encore une arrivée au sommet, au Cuitu Negru. C’est une ascension très difficile."

Rodriguez possède au général toujours 22 secondes d'avance sur le protégé de Bjarne Riis.


http://www.cyclismactu.fr/news-tour-d-espagne-purito-j-ai-quand-meme-souffert-27340.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 3 Sep 2012 - 15:25

Tour du Doubs : La réaction de Jérôme Coppel

« Avec le temps, je savais qu'il fallait rester vigilant dès le début de course. Je pensais qu'un gros groupe pouvait partir d'entrée. J'ai attaqué dès le premier GPM. J'ai constaté qu'il y avait de bons coureurs dans notre groupe. On a eu jusqu'à sept minutes d'avance. J'ai pensé à un moment que le peloton allait faire rideau. Cela n'a pas été le cas. J'y ai toujours cru même si le peloton se rapprochait. Jean-Christophe Péraud a fait le pied du Larmont à bloc. J'ai contré. On s'est retrouvés à trois, avec Jean-Marc Bideau et Sylvain Georges. On a basculé avec moins de 30'' d'avance. Je savais que le peloton n'allait pas rouler forcément plus vite que nous dans la descente. Au bas, il ne restait plus qu'un kilomètre et demi. Je n'ai plus roulé, j'ai bluffé. Je savais que j'étais le moins rapide du groupe. Je me disais que si ça revenait, on avait Julien Simon. Je marche souvent à cette période de l'année. J'ai gagné ici il y a deux ans. Je connais bien le coin. Cela me fait plaisir de gagner. Je venais souvent dans le coin, en stage ou pour des courses, quand je faisais du ski de fond. J'ai beaucoup d'amis skieurs ici et ma famille était là. Je suis content de gagner pour l'équipe Saur-Sojasun. Cela me tenait à cœur de gagner une course d'ici la fin de saison pour les remercier des trois ans passés ensemble. Il me reste le Tour de Grande-Bretagne avant d'arrêter ma saison. »




http://www.directvelo.com/actualite/21762-tour-du-doubs-les-reactions.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mar 4 Sep 2012 - 20:40

Joaquin Rodriguez : "Je dois résister"

Au terme d'un nouveau mano à mano face à Alberto Contador, sur les abruptes pentes du Cuitu Negru, Joaquin Rodriguez est encore parvenu à défendre son maillot rouge, avec brio, il faut le le dire. Collé à la roue de son rival de la Saxo Bank-Tinkoff, Purito a parfaitement géré cette 16ème étape, qui était considérée comme l'étape reine de la Vuelta. Au sommet de la terrible ascension finale, sur des pentes à plus de 20%, Rodriguez est même allé chercher les bonifications de la troisième place, tout en repoussant Contador de deux secondes sur la ligne d'arrivée. Il n'y avait vraiment rien à faire pour El Pistolero, qui a eu beau dégaîner, sans succès.

"Le Cuitu Negru est vraiment une ascension difficile!" s'est exclamé le maillot rouge à l'issue de l'étape. "Nous avons roulé très vite en début d’étape. Il était difficile de contrôler la situation quand des groupes de 30 ou 40 coureurs sortaient du peloton. Les coureurs étaient fatigués après les étapes passées et ce fut un soulagement quand De Gendt et Cataldo se sont échappés et ont pris une avance suffisante pour se disputer la victoire d’étape." Le coureur de la Katusha décrit très simplement sa tactique dans la montée finale : "Euskaltel et Saxo Bank-Tinkoff ont imprimé un rythme soutenu en début d’ascension. Je n’avais d’autre option que de suivre Contador. Je n’étais pas trop inquiet parce que je me sentais bien et c’est pourquoi j’ai préféré laisser la responsabilité de la course à d’autres."



Désormais toujours installé à la première place du classement, avec 28 secondes d'avance sur Contador, Purito semble encore plus confiant : "Je n’évalue pas mon pourcentage de chances de gagner la Vuelta mais j’ai de nouveau fait un pas de géant aujourd’hui. Il y avait trois étapes de haute montagne difficiles après les étapes en Galice qui nous avaient fatigués. Regardez Froome ! Dans cette course, un passage à vide se paie cher. Et j’avais peur de vivre une telle journée. Maintenant il reste deux étapes cruciales : A Fuente De (étape 17) et à Bola del Mundo (étape 20). C’est sûr, Contador sera très motivé dans Bola del Mundo mais mon équipier Dani Moreno est également de Madrid. Lui-aussi connaît cette ascension à la perfection. Katusha a démontré sa capacité à contrôler la course mais je n’ai pas une avance énorme. Je dois résister. Je focalise sur la victoire dans la Vuelta."

Par ailleurs, le grimpeur de poche catalan s'est exprimé sur l'aspect "surhumain" de l'étape du jour : "Pour finir, je pense qu’avoir gravi le Cuitu Negru est fantastique pour le cyclisme et je suis sûr que cela va devenir une ascension mythique pour les fans."


http://www.cyclismactu.fr/news-tour-d-espagne_joaquin-rodriguez-je-dois-resister-27362.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mer 5 Sep 2012 - 19:58

Joaquin Rodriguez : "Je suis triste"

Joaquim Rodriguez a craqué. Le leader de l'équipe Katusha, solide maillot rouge au départ, a concédé 2'38" à Alberto Contador dans l'étape menant de Santander à Fuente Dé. Pire, Alejandro Valverde, pourtant troisième au départ de l'étape, a même réussi à se hisser à la deuxième place du classement général reléguant Purito sur la dernière marche du podium. Le relief de l'étape du jour ne présentait pourtant pas de difficulté digne du Cuitu Negru, gravi lundi par les coureurs. Au programme du jour, une ascension de troisième catégorie et deux montées classées deuxième catégorie dont la dernière faisait figure d'arrivée.
Mais, Joaquim Rodriguez a payé la note au prix fort. "Personne ne s'y attendait. Certes, je suis triste parce que j'ai perdu la Vuelta. Mais je ne pouvais rien faire" a t-il résumé après l'étape.



L'Espagnol a rendu au hommage à son compatriote Alberto Contador qui s'est emparé du maillot rouge. " Contador a montré qu'il était le plus fort et son équipe aussi. Quand je l'ai vu sortir, j'ai essayé de le suivre, mais j'ai compris que ce serait un désastre ". En effet, El Pistolero est parti dans le col de Hoz, loin de l'arrivée. "J'ai vécu beaucoup de situations différentes dans les 50 derniers kilomètres. Dans la montée de Hoz, j'ai pensé que Movistar mettrait fin à la poursuite. Beaucoup de choses m'ont traversé l'esprit. Tout s'est envolé" a t-il ajouté.

Malgré sa déconvenue du jour, le coureur de la formation Katusha a tenu à relativiser sa défaite. "Nous sommes ici pour gagner et aussi pour perdre. Maintenant, ce sera très difficile, mais pas impossible. Nous allons lutter jusqu'à la fin avec mon équipe". Loin de se résigner sur son sort, Purito a même trouvé un moyen de se consoler. "Je pense que l'étape de Fuente Dé fera partie de l'histoire de la Vuelta et je suis fier de faire partie de celle-ci. Cela m'a rappelé l'étape de Pajares entre Denis Menchov et Roberto Heras". En 2005, le coureur de la Liberty Seguros avait attaqué à 60 kilomètres et avait repris plus de cinq minutes au coureur russe.


http://www.cyclismactu.fr/news-tour-d-espagne-joaquin-rodriguez-je-suis-triste-27408.html
Revenir en haut Aller en bas
olaf
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 28181

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Sam 8 Sep 2012 - 21:35

Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Dim 9 Sep 2012 - 19:52

Rodriguez : "Une Vuelta fantastique"

Le plus fort sur cette Vuelta, c'était donc peut-être lui. Joaquin Rodriguez s'est toujours montré supérieur à Alberto Contador lors des étapes de montagne de ce Tour d'Espagne. Ou du moins presque toujours. Il n'aura fallu que d'une hésitation et d'une contre-performance lors de l'étape de Fuente Dé, pour que Purito perde un maillot rouge qui semblait lui tendre les bras. En effet, sur les dernières pentes terribles du Bola del Mundo samedi, c'est encore le coureur de la Katusha qui a réussi à dégager El Pistolero de sa roue, ce que le Madrilène n'a lui, quasiment jamais su faire. Pourtant, Rodriguez se voulait beau joueur à l'arrivée :

"J'étais très content de ma forme sur cette étape, malheureusement, je n'ai pas réussi à remonter, au moins, à la deuxième place du classement général. Quoi qu'il en soit, mon équipe et ma performance sur cette «Vuelta» ont été fantastiques : quatre victoires d'étape et nous sommes sur le point de gagner le classement par points et le combiné. Et n'oublions pas la cinquième place au classement général de Moreno et la victoire d'étpae de prestige de Menchov sur le Bola del Mundo. Si je pense que le plus fort a remporté le classement général ? Oui je le pense, le classement général ne ment jamais."


http://www.cyclismactu.fr/news-tour-d-espagne-rodriguez-une-vuelta-fantastique-27490.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 10 Sep 2012 - 18:46

Purito : "Une grande Vuelta pour moi"

Pour beaucoup d'observateurs, il était le plus costaud sur cette Vuelta. Pourtant, Joaquin Rodriguez a une nouvelle fois échoué, après avoir déjà perdu le Giro lors de la dernière journée, cette année. Finalement troisième sur le podium à Madrid, Purito ne se voulait pas défaitiste, et au contraire, il était plutôt bon perdant et beau joueur. Vainqueur de trois étapes sur ce dernier Grand Tour de l'année, le coureur de la Katusha voulait retirer le positif de ces trois semaines de course :

"Je suis satisfait de ma performance" a-t-il commenté. "Ça a été une grande « Vuelta » pour moi. Toute l'équipe et le staff m'a bien supporté. Je tiens à remercier Itera, notre sponsor principal, et Igor Makarov, qui m'ont permis d'être le leader d'une des équipes les plus fortes du monde, et d'essayer de gagner les compétitions les plus importantes. Je suis un peu déçu de cette dernière étape, car j'ai perdu deux maillots, mais je dois être réaliste : aussi bien Contador que Valverde sont de très bons coureurs. Quoi qu'il en soit, l'équipe se doit d'être satisfaite du travail que nous avons fait sur cette Vuelta. Nous terminons avec un podium final, 4 victoires d'étapes, nous avons gardé le maillot rouge 13 jours, et nous avons toujours été protagonistes. Maintenant, j'espère aller aux Championnats du Monde, où je vais essayer de faire le meilleur résultat possible."




http://www.cyclismactu.fr/news-tour-d-espagne-purito-une-grande-vuelta-pour-moi-27520.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mer 12 Sep 2012 - 20:45

Rodriguez rêve de gagner un Grand Tour

Joaquin Rodriguez est sans aucun doute l'un des grands animateurs de la saison. Deuxième du Tour d'Italie et troisième sur le Tour d'Espagne, il s'érige de plus en plus en coureur de grand tour, capable de se distinguer sur les longues épreuves.

D'ailleurs, dès l'an prochain, il entend se concentrer encore plus sur les compétitions de trois semaines, peut-être meme au détriment des Classiques: "Je vais d'abord étudier le parcours de la Vuelta, du Tour de France et du Giro", explique "Purito" a l'agence espagnole EFE. "Je sais que viser la victoire sur le Tour, ça sera difficile mais cela dépendra du tracé. Je peux m'améliorer un peu en chrono, tout en sachant que je ne serai jamais un spécialiste. De plus, le contre-la-montre de la Vuelta comportait une montée, ce qui m'a permis de perdre un peu moins de temps."

Il rappelle ensuite que rien ne lui ferait plus plaisir que d'inscrire son nom au palmarès d'une grande course: "C'est mon rève", affirme-t-il. " C'est ce pourquoi je m'entraine tous les jours. J'ai perdu le Giro d'un cheveux, et la Vuelta, j'ai mal gèré une étape mais j'avais le niveau pour la gagne".

Le coureur de la Katusha parle de la fameuse étape du Tour d'Espagne, où il a perdu le leadership au profit d'Alberto Contador : "Les Saxo-Bank avait une tactique parfaite. Cependant, pour que cela fonctionne, il fallait que je faiblisse. J'ai commis des erreurs que j'ai ensuite payées cash. Le soir à l'hôtel, c'était très difficile de voir mes équipiers pleurer parce que nous avions tout perdu. C'était un coup dur mais cela fait partie du cyclisme. Tu dois accepter rapidement ce fait pour te remettre en selle le plus vite possible, tout en n'oubliant pas les objectifs du futur.

Reste maintenant les Championnats du Monde pour le coureur âgé de 33 ans: "Nous avons une équipe très forte. Nous sommes tous en grande forme et j'espère que le résultat suivra. C'est mon dernier challenge, j'ai basé ma fin de saison sur cette course. Je sais ce que représente une médaille au Championnat du Monde, j'ai eu le bronze en 2009. J'espère que j'aurai l'or cette année!


http://www.cyclismactu.fr/news-saison-2013-rodriguez-reve-de-gagner-un-grand-tour-27575.html


Concernant sa volonté de viser les GT au dépend des Classiques, nous allons essayer de l'en dissuader.
Ce n'est certainement pas la meilleure orientation qu'il puisse suivre pour sa fin de carrière... study
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mar 18 Sep 2012 - 20:01

Quelques mots pour signaler la bonne troisième place de Kevin PEETERS lors du GP Impanis.
C'est son premier résultat significatif sous nos couleurs, en espérant qu'il aura l'occasion de le confirmer d'ici à la fin de saison.

Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Ven 21 Sep 2012 - 20:15

Coppel avec Voeckler

Il est clair et sincère : Jérôme Coppel courra ce dimanche pour Thomas Voeckler. Et le coureur de Stéphane Heulot y croit !

Jérôme, vous disputerez dimanche votre tout premier mondial !
« Oui c’est vrai et je me rappelle qu’en 2004, alors que je n’étais que junior, j’espérais un jour être au départ d'un tel championnat. C’est chose faite, qui plus est avec une très belle équipe et avec un leader capable de faire de très belles choses dimanche. »
Voilà une équipe très ambitieuse, non ?
« Oui et nous sommes neuf, ce qui est plus facile. Nouas avons un leader désigné avec Thomas : Il est capable de faire de belles choses. On est concentré sur ce projet et ce but-là : On espère faire la meilleure course possible dimanche pour y parvenir.
Je pense que cela a été dès le départ : Le leader, c’est Thomas et on est là pour l’aider et pour qu'il obtienne le meilleur résultat possible à l’arrivée. Il est leader de l’équipe de France et Thomas doit pouvoir compter sur une équipe de 9 coureurs, une formation unie comme peut l’être une équipe de marque sur le Tour de France. On va fonctionner comme ça et je pense que c’est une stratégie qui peut fonctionner comme on a pu le voir l’an passé avec Millar qui court à la Garmin et qui a roulé pour Cavendish. »
Est-ce que l’on a vraiment une grande chance sur ce circuit de Valkenburg ?
« J’ai été le parcourir à l’entraînement et je pense que si l’on n’a une course d’usure, nous avons une chance. Mais même si Thomas est fort, il faudra que nous ayons les jambes pour le protéger et que l’on puisse faire la course et boucher des trous quand il y en aura. Mais après, au niveau du parcours pur, je pense que Thomas a la force pour faire le podium, ça c’est certain. »


http://www.sportbreizh.com/Page-speciale-Coppel-avec-Voeckler-542-16603-0-0.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Lun 24 Sep 2012 - 20:49

Jérôme Coppel : "Une super expérience"

Jérôme Coppel s'est particulièrement distingué lors de la course en ligne. Bien présent, le futur coureur de Cofidis, s'est glissé dans l'échappée matinale avant de faire partie d'un groupe de fuite en compagnie de son leader. "On s'est retrouvé à trois avec Maxime Bouet et Thomas Voeckler, dans un coup de 29 coureurs. Un bon groupe avec de bons coureurs. Mais on n'a pas été assez aidés. L'Espagne, notamment avec Pablo Lastras, et l'Italie ont participé, mais si d'autres nations avaient pu nous aider, on aurait peut-être pu faire plier le peloton".



Habitué à être la tête d'affiche de son équipe, à Saur Sojasun, le Haut-Savoyard, n'a pas eu de mal à se dévouer entièrement pour Voeckler. "Je me suis sacrifié pour Thomas et je n'ai eu aucun problème à le faire : c'était lui le leader et le plus apte à faire podium, voire gagner. Il n'a pas failli dans son rôle. Il termine septième et il avait les jambes pour faire encore mieux. Ces Mondiaux restent une super expérience. La semaine s'est bien passée, l'ambiance au sein du groupe était exceptionnelle. Je suis pressé de revenir".


http://www.cyclismactu.fr/news-mondiaux-jerome-coppel-une-super-experience-27845.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mar 25 Sep 2012 - 22:14

Freire : "Valverde aurait dû m'attendre"

Oscar Freire donnait, à l'occasion de la course en ligne des Mondiaux, ces derniers coups de pédale en tant que coureur professionnel. Et, le triple champion du Monde finit sa brillante carrière sur une mauvaise note, la faute, selon lui, à Alejandro Valverde. En effet, le coureur de la Movistar s'est lancé à la poursuite de Philippe Gilbert alors que le plan des Espagnols consistait à lancer le sprint pour Freire. "J'aurais pu gagner. Si quelqu'un m'avait attendu, on aurait probablement repris Gilbert" fulminait le coureur de la Katusha. "Je suis déçu. Je pense que j'ai fait ce qu'il fallait, ça me met vraiment en colère et c'est encore pire quand quelque chose a été décidé et n'est pas respecté. On n'a pas eu les idées claires et on n'a pas bien couru. Aucun équipier n'était avec moi dans le final. Certains ne pouvaient plus, comme Samuel Sanchez, d'autres n'ont pas voulu. Valverde aurait dû m'attendre. Il était bien mais il était tout seul" regrettait le triple vainqueur de Milan-San Remo.


http://www.cyclismactu.fr/news-mondiaux-2012-freire-valverde-aurait-du-m-attendre-27846.html

Sur ce coup là, nous ne soutiendrons pas notre coureur... Oscar se voit/voyait un peu trop beau. :dsd:
- Premièrement, je ne pense pas que si on l'avait attendu, que le peloton serait revenu sur Gilbert.
- Deuxièmement, des Degenkolb - Boonen lui auraient été certainement supérieurs au sprint.
Dommage de faire ce genre de déclaration, alors qu'il se retire des pelotons. Pas très classe sur ce coup là, surtout vis à vis de Valverde.
Revenir en haut Aller en bas
Mancebo82
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 20032
Age : 29

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mar 25 Sep 2012 - 22:20

Je n'ai pas du tout apprécié sa réaction, preuve d'une certaine melonite. J'irai même plus loin, Valverde perd toute chance de titre à cause de Freire désigné leader, parce qu'avant de sortir du groupe à la poursuite de Gilbert il a un temps d'attente oú il cherche Freire du regard pour voir oú il est.

Bref petite réaction de Freire, surtout à l'égard d'un coureur loyal comme Valverde.

_______________________________
Manager de la Comunidad Tolosana (Champion de D1 2014)

¡Xavi, nunca te olvidaremos!


Dernière édition par Mancebo82 le Mar 25 Sep 2012 - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.matrix-nord.com
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mar 25 Sep 2012 - 22:32

Totalement d'accord. Alejandro ne mérite pas ces critiques, et comme tu le dis c'est un coureur réglo.
Oscar ne sortira pas grandi avec ce genre de polémique... silent
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Dim 30 Sep 2012 - 14:10

Purito : "La plus belle de ma vie"

Il faut bien le reconnaitre, les personnes ayant pu voir l'attaque de Joaquin Rodriguez sont uniquement celles qui étaient sur le parcours à l'instant T. Pourtant, on imagine bien avec quelle classe et quel punch Purito a réussi à se défaire ses adversaires dans le final de la dernière ascension. Le coureur de la Katusha a ensuite admirablement résisté pour aller s'offrir un sacre prestigieux dans des conditions dantesques. En passant la ligne, le grimpeur de poche ibérique est aussi devenu le premier coureur espagnol à inscrire son nom au palmarès du Tour de Lombardie. Par ailleurs, il profite de sa victoire pour passer Bradley Wiggins au classement UCI World Tour, et pour ainsi s'emparer de ce "titre" pour la deuxième fois de sa carrière. Aucun doute, Purito était un homme heureux à son arrivée :



"C'est la plus belle victoire de ma vie, et elle est venue couronner une année parfaite. Je suis vraiment content même si je n'ai toujours pas réalisé ce que j'ai fait. C'est un rêve L'équipe a vraiment été parfaite. Avec Losada, Moreno et tous mes compères, tout s'est très bien passé et ils m'ont parfaitement aidé pour que je puisse atteindre ce succès" a-t-il dit selon Tuttobiciweb. "Dimanche dernier, au Mondial, tout ne s'est pas très bien passé, et je voulais me rattraper."



Purito poursuit : "Je pense que j'étais dans un bon jour. Je le sentais depuis ce matin, et j'ai réalisé que ce pourrait être une bonne journée. Je savais que je devais essayer dans le final. J'ai essayé d'attaquer très fort pour tout faire exploser, j'étais bouillant ! Je savais que je pouvais sortir à cet endroit car c'est là qu'Oliver Zaugg l'avait fait l'an passé. Et lui comme moi, nous avons tenu." Enfin, sur sa victoire au classement UCI, le Catalan a commenté : "C'était un des objectifs de la journée, et c'était un jour parfait. Cela a été une année sensationnelle, et je n'arrive toujours pas à y croire."


http://www.cyclismactu.fr/news-tour-de-lombardie-purito-la-plus-belle-de-ma-vie-27953.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Dim 30 Sep 2012 - 14:20

Joaquin Rodriguez : « J'ai fait une très belle saison »

Et du déluge jaillit… Joaquin Rodriguez ! Le Barcelonais triomphe au Tour de Lombardie venant ainsi conclure une saison 2012 exceptionnelle. À 33 ans, le leader de la Katusha a une nouvelle fois prouvé ses excellentes qualités de grimpeur-puncheur et a remporté, ce samedi, sa deuxième classique de l'année après La Flèche Wallonne en avril dernier. Il est assurément un des coureurs de la saison 2012. En enlevant la Classique des Feuilles Mortes, Rodriguez signe son dixième succès de l'année. Sans oublier sa deuxième place au Tour d’Italie, après avoir passé 10 jours en rose, et sa troisième place sur le Tour d’Espagne, après avoir passé cette fois-ci 13 jours en rouge. Le numéro 1 mondial en 2010, actuellement en tête au classement World Tour 2012, est aussi devenu le premier vainqueur espagnol de « Il Lombardia ». À sa descente du podium, nous avons rencontré « Purito » pour recueillir ses impressions.



Joaquin, vous faites une saison exceptionnelle, avec des victoires dès Tirreno-Adriatico, et vous finissez la saison en beauté en remportant un "monument" du cyclisme...
Oui je suis vraiment content de cette victoire. Je travaille chaque année pour m’améliorer, et au sein de l’équipe Katusha j’ai une vraie place de leader, je suis très bien soutenu. Réussir à remporter une très grande classique comme le Tour de Lombardie, c’est une grande récompense pour une saison qui fut effectivement très bonne.
Cette victoire, comment l’avez-vous construite ?
Très simplement en attaquant. Comme j’en ai l’habitude. Ça a été une course difficile, c’est parti très fort dès le départ, il a toujours fallu être vigilant sur un parcours très escarpé. Ayant réussi à rester dans le groupe des leaders avant la dernière ascension, je n’avais pas le choix. Si je voulais gagner, je devais attaquer. Derrière, ils n’étaient plus très nombreux, et après 250 kilomètres ça se joue à la fraîcheur alors même en étant plus nombreux ils n’ont pas réussi à revenir.
Les conditions atmosphériques ont vraiment été très difficiles, notamment dans le final quand vous êtes passé à l’attaque...
Oui… Je n’ai pas souvenir d’avoir déjà gagné sous un tel déluge. Mais ce ne sont pas des conditions qui me dérangent. Bien sûr ça a durci la course, mais comme je suis en grande condition ce n’était pas un mal pour moi. Cela a rendu la course encore plus sélective, ce qui m’a avantagé. Malheureusement, il y a aussi eu des leaders éliminés sur chute comme Philippe Gilbert ou Vicenzo Nibali.



Après cette victoire, la dixième cette saison, ne pensez-vous pas être le coureur de l’année ?
Je ne sais pas. C’est vrai que j’ai fait une très bonne saison mais Bradley Wiggins aussi. Il a remporté des courses par étapes, et pas des moindres, avec le Tour de France au sommet bien sûr. Je fais une bonne saison avec dix victoires mais j’ai encore des lacunes à combler.
Lesquelles ?
Avant tout les contre-la-montre. C’est un exercice où je dois encore progresser si je veux gagner un grand Tour. Peut-être un peu aussi l’endurance, car cette année je perds encore la Vuelta dans les derniers jours.
Votre forme actuelle, démontrée ce samedi, et vos qualités dans les classiques se terminant en côte, qui vous ont valu la victoire à La Flèche Wallonne cette année, tout cela ne vous donne-t-il pas de regrets par rapport aux Championnats du Monde ?
Non pas du tout. C’est très différent comme course. Le parcours des Championnats du Monde ne correspondait pas forcément à mes qualités. Oui il y avait le Cauberg, mais c’était aussi une course où il fallait lutter contre le vent de face. Je sais me mettre aux services de mes coéquipiers quand la course semble plus leur convenir. Je l’ai fait avec Dani Moreno sur le Tour de Burgos. C’était une étape qui lui convenait bien, alors je n’ai pas hésité une seconde. Au Championnat du Monde j’étais dans l’équipe d’Espagne, l’important était de ramener le titre du côté espagnol, et pour ce faire, on avait une stratégie qui tenait bien évidemment compte du terrain et des conditions de course. Et je n’étais pas celui qui apparaissait le plus à même de l’emporter. C’était une décision logique, je n’ai pas de regrets là-dessus.
Ce dimanche, c'est la présentation du Giro d’Italia 2013. Cette année, vous y avez remporté deux belles étapes et le classement par points. On imagine que vous attendez avec impatience de connaitre le parcours...
Oui bien sûr. Mais, comme nous l’avons toujours fait, c’est collectivement que nous allons décider de nos objectifs. Le Giro 2013 s’annonce très dur, comme il l’est souvent, mais le Tour de France aussi s’annonce relevé. Nous allons attendre d’avoir les parcours puis nous déciderons de nos objectifs et de quels coureurs pour ces objectifs.


http://www.cyclismactu.fr/news-interview-joaquin-rodriguez-laquo-j-ai-fait-une-tres-belle-saison-raquo-27954.html
Revenir en haut Aller en bas
olaf
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 28181

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Dim 30 Sep 2012 - 20:52





Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Mar 2 Oct 2012 - 20:13

Rodriguez : "Un Giro très difficile"

Joaquin Rodriguez a mis un terme à sa saison de la meilleure des manières, samedi, en remportant le Tour de Lombardie. Egalement numéro 1 au classement World Tour, le Catalan a réalisé une saison pleine, et c'est le moins que l'on puisse dire. Le lendemain de son succès sur les rives du lac de Côme, le coureur de la Katusha était du côté de Milan pour assister, comme beaucoup d'autres, à la présentation du Tour d'Italie 2013. Second de l'épreuve transalpine cette année, après avoir perdu le maillot lors de la dernière étape (un contre-la-montre), l'Espagnol a semblé plutôt conquis par ce nouveau tracé :



"Je vais avoir besoin de l'étudier un peu plus en détails, mais ça semble être un Giro très difficile, en particulier lors de la dernière semaine" a déclaré Purito, comme relevé par Cyclingnews. "Comme toujours, les derniers jours semblent extrêmement difficiles et l'étape des Tre Cime di Lavaredo est celle que je préfère." Petit bémol pour Rodriguez, les 92 kilomètres de chrono, dont 55 sur le plat en individuel : "Je verrai bien si je parviens à rester proche au classement général après ça." L'an prochain, Rodriguez pourrait également revenir sur le Tour de France, auquel il n'a plus participé depuis 2010. Quant au Giro, Purito semble tenter, mais se donne encore du temps avant de décider.


http://www.cyclismactu.fr/news-tour-d-italie-2013-rodriguez-un-giro-tres-difficile-27988.html
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    Ven 5 Oct 2012 - 17:21

Fabio Duarte "extrêmement heureux"

Fabio Duarte aura donc du attendre la toute fin de saison pour enfin lever les bras en 2012. Le Colombien s'est hier imposé sur la Coppa Sabatini, en se montrant plus costaud que ses compagnons de fuite dans la dernière bosse du jour. Le cinquième du dernier Tour de Californie se montrait ravi à l'arrivée :



"Je suis extrêmement heureux, c'est ma première victoire en Europe pour Colombia-Coldeportes, et je voulais vraiment montrer quelque chose avant que la saison ne se termine. Ça n'a pas été une année faste dans l'ensemble, mais aujourd'hui, j'ai vraiment profité après avoir lâché mes compagnons d'échappés dans les 500 derniers mètres. Maintenant, je me concentre sur le Tour d'Emilie - qui est une course que j'aime vraiment beaucoup - et puis je vais commencer à travailler pour la saison 2013. Je veux progresser avec cette équipe l'an prochain, tout en espérant obtenir notre première participation à un Grand Tour".

"Je veux dédier cette victoire à notre manager général Claudio Corti, qui est vraiment une bonne personne, à tous mes coéquipiers, au staff, et aux personnes qui ont suivi l'équipe chaleureusement tout au long de l'année. Ils ont été incroyables avec nous. Je tiens aussi à envoyer une pensée particulière au président de la Fédération Colombienne de Cyclisme, Jorge Ovidio, qui est une personne vraiment importante pour nous."


http://www.cyclismactu.fr/news-coppa-sabatini-fabio-duarte-extremement-heureux-28070.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea    

Revenir en haut Aller en bas
 
CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» SEAT Orbea (SEA)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu Transferts - Forum :: Transferts :: Equipes :: Equipes 2012-
Sauter vers: