AccueilAccueil  Site GestionSite Gestion  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
christicyc
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 4762

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Mar 8 Fév 2011 - 8:47

Rodriguez leader sur le Giro et Di Luca leader sur la Vuelta Smile
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Mar 8 Fév 2011 - 19:23

Encore faut-il que Di Luca retrouve son niveau d’avant sa suspension.
Pour les classiques et les courses d’une semaine, il ne devrait pas avoir trop de mal. Par contre pour un Grand Tour, il faut voir s’il arrivera à tenir 3 semaines sans flancher... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Mer 9 Fév 2011 - 22:02

Trophée Deia : Rojas renoue avec la victoire

Il n’avait plus gagné depuis le Tour de l’Ain 2009. José Joaquin Rojas a renoué avec la victoire ce mercredi à l’occasion du Trophée Deia, quatrième épreuve du Challenge de Majorque. Un soulagement. « A dire vrai, j’avais perdu confiance en moi, avoue le coureur de Movistar. Je l’ai retrouvée grâce à l’équipe, qui m’a très bien secondé tout au long de la journée, et à mon coéquipier Ventoso, qui a su me convaincre que je pouvais gagner et qu’aujourd’hui était mon jour. »

Sprinter régulier mais rarement gagnant, Rojas a su contenir ses compatriotes Gorka Izagirre et Juan José Cobo, il est vrai intrinsèquement moins rapides que lui. « Je connaissais le final puisque j’avais couru ici l’an dernier. J’avais de bonnes sensations, et il fallait que j’aborde dans les tous premiers le dernier virage. Mon seul regret est de ne pas avoir pu célébrer ma victoire comme je l’aurais voulu, parce qu’en franchissant la ligne je n’étais pas sûr que nous avions repris tous les fuyards. »


Première victoire de la saison pour l’un de nos coureurs, en l’occurrence celle de José Joaquin ROJAS cheers.
C’est une excellente chose pour notre sprinteur numéro 1, car on espère qu’il sera moins enclin aux doutes, et qu’il pourra ainsi aborder les prochaines échéances avec beaucoup plus de confiance et de sérénité. Pour l’instant, il rempli parfaitement son rôle d’un point de vue comptable, et on espère bien l’amener dans une forme optimale sur Milan – San Remo...



Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Jeu 10 Fév 2011 - 22:24

Un nouveau podium pour José Joaquin ROJAS. Il termine troisième du Trofeo Magaluf-Palmanova derrière Murilo Fischer (vainqueur du jour) et Oscar Freire.
Il conclu ainsi son séjour aux Baléares, durant lequel il aura réussi à faire quatre Top 10 Smile.

Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Dim 27 Fév 2011 - 0:11

Langeveld : « Grâce à ma reconnaissance »

Les Pays-Bas n’avaient plus mis la main sur le Het Nieuwsblad depuis 1987, et le succès de Teun Van Vliet. Sebastian Langeveld a permis, ce samedi, de stopper la mauvaise série, remportant la semi-classique belge au sprint devant Juan Antonio Flecha. Il devient le quatrième coureur batave à inscrire son nom au palmarès de l’épreuve, après Van Vliet, donc, mais aussi Jo de Roo et Jan Raas. Pour le pensionnaire de l’équipe Rabobank, c’est la plus belle victoire d’une carrière débutée chez les professionnels en 2006, avec Skil-Shimano. Deuxième de Kuurne-Bruxelles-Kuurne en 2008, avant, quelques semaines plus tard, d’être longtemps en course pour la même position sur le Tour des Flandres, il avait très vite affiché ses aptitudes pour les courses pavées.

Ce sacre, il ne s’est pas dessiné selon des plans des plus stricts. Au sein de l’équipe Rabobank – déjà dix fois victorieuse en 2010 -, Sebastian Langeveld était un leader parmi d’autres, avec Lars Boom, notamment. Quand il attaque à cinquante kilomètres du but, c’est une tentative timide, qui dans son esprit n’est peut-être pas vouée à être décisive. Il raconte à Het Nieuwsblad : « Tout à coup, je me suis retrouvé seul. Mais je me sentais bien, alors j’ai continué. Et je savais que le vent m’était favorable. » Le voilà alors lancé dans un long raid, qui ne s’avérera pas solitaire jusqu’au bout : quand Juan Antonio Flecha revient sur lui à quinze kilomètres de Gand et sa ligne d’arrivée, on croit que l’Espagnol va le manger tout cru. Pas du tout. Anciens coéquipiers – jusqu’en 2009 -, ils se livrent une « bataille d’homme à homme ». Et le plus rapide, c’était Langeveld.

Si je gagne ici, c’est grâce à ma reconnaissance. Le Néerlandais met sa victoire sur le compte de son professionnalisme. Il explique être venu repérer ce final : « J’ai beaucoup étudié l’arrivée, jeudi. Je savais que je pouvais prendre l’avantage à cet endroit-là. (…) Si je gagne ici, c’est grâce à ma reconnaissance. » Et lui, forcément, de se dire « très heureux ». Il était déjà passé à deux doigts de victoires importantes en 2005 et 2006, terminant médaillé d’argent de l’épreuve en ligne de son championnat national : cette fois-ci, ça y est, Sebastian Langeveld tient son succès de prestige.


Grande journée pour l’équipe. Sebastian LANGEVELD s’impose sur l’Omloop Het Nieuwsblad, et apporte ainsi un nouveau succès à l’équipe cheers.
Non seulement cette victoire est la plus belle de sa carrière, mais elle est également l’une, si ce n’est la plus belle pour l’équipe, et ce, depuis sa création.
Depuis deux-trois semaines, on sentait le Hollandais en bonne condition. On espérait donc une belle prestation de sa part, surtout sur une épreuve pour laquelle il dit toujours avoir eu de bonne sensation. Cette fois-ci, il n’aura pas laissé passer sa chance, et aura parfaitement rempli son rôle de leader pour les classiques du nord. Avec cette victoire, il va pouvoir aborder les prochaines échéances avec beaucoup plus de sérénité, et la pression sera désormais sur les épaules de ses adversaires…

On notera également, la belle prestation de Frédéric AMORISON, qui aura su intégrer le groupe de contre sur cette même épreuve, et qui accroche au final, la onzième place de cette première semi-classique de la saison Smile.

Amorison : « Ma condition est presque top »

Dans le groupe qui s’est joué la troisième place, samedi sur le Het Nieuwsblad, Frédéric Amorison est déjà bien en forme. Le coureur de Landbouwkrediet l’avait déjà démontré lors du Trophée Laigueglia, dont il avait pris la huitième place. En Belgique, l’ancien pensionnaire de la Quick Step aurait néanmoins pu faire mieux que sa onzième position. « J’ai eu un pneu crevé à moins de 25 kilomètres de l’arrivée et le retour a coûté trop de forces, regrette-t-il. Conclusion : j’ai roulé une bonne course, mais je suis déçu. Néanmoins, je ne veux pas me plaindre. Ma condition est presque top et cela me donne confiance pour les courses à venir. Je pense pouvoir réaliser quelque chose. » Il se laisse aller à dire que son nouvel objectif est le Grand Prix Samyn. Disputé mercredi, il sera moins relevé que les épreuves de ce week-end.




Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Dim 27 Fév 2011 - 11:30

La préparation de Joaquin Rodriguez retardée

Joaquim Rodriguez était cette semaine avec son équipe près de l'Etna pour reconnaître les différentes montées du volcan dans le but de préparer le Giro. Mais selon l'Espagnol, le temps n'était pas au rendez-vous : "Nous avons essayé de rouler, mais c'était impossible avec ce temps. Nous avons eu un temps très froid et même de la neige donc on a dû suspendre la préparation."

Rodriguez était présent au Tour d'Oman mais n'a pas fait de si bon résultat. 16ème au sommet du Green Mountain et 14ème sur le chrono, il termina finalement l'épreuve orientale aux alentours de la 20ème place, à presque sept minutes du leader Robert Gesink. "C'était une course amère pour moi. Je n'ai pas pu me montrer à mon avantage. Gesink était le meilleur" conclu l'Espagnol selon l'agence EFE.

Sa prochaine course sera le Tirreno Adriatico. En 2008 et 2009 il avait réussi à remporter une étape et tentera de rééditer pareille performance cette année, ce qui ne sera pas tâche aisée au vu le plateau très relevé présent pour la course des deux mers.


Bonne nouvelle pour l'équipe. Purito, qui sera notre leader sur Tirreno Adriatico, ne sera pas en Italie sans ambition. Malgré un parcourt pas totalement à sa convenance, notamment avec deux CLM, il espère pouvoir jouer un rôle comme ce fut le cas lors de ses dernières participations...
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Lun 28 Fév 2011 - 18:54

Après un beau samedi, dimanche nous a apporté trois nouveaux podiums Smile.

Le premier est à mettre à l’actif de José Joaquin ROJAS. Il se classe second de la Clasica de Almeria, et continu ainsi à collectionner les places d’honneur. La victoire revient quant à elle au néo-pro Pelucchi.



Rojas : « Je pensais avoir gagné »

Ce dimanche, il aura signé son dixième top 10 de la saison. José Joaquin Rojas ne gagne pas souvent mais reste une valeur sûre au sein de l’équipe Movistar. Le sprinteur espagnol, habitué aux places d’honneur depuis le début de saison – il a aussi remporté le Trophée Deia – a du se contenter de la deuxième place de la Classique d’Almeria dimanche. Frôlant la victoire, puisque c’est seulement après le visionnage de la photo-finish que l’Italien Matteo Pelucchi a été déclaré vainqueur. « C’est rageant, parce que sur la photo, on a encore du mal à voir qui a réellement gagné. Bien que Pelucchi ait levé les bras, je pensais avoir gagné. » Frustré, il n’est reste pas moins satisfait de son sprint – qui l’a vu prendre la roue d’Oscar Freire, avant que celui-ci ne fléchisse sur la fin – et de son entame d’année 2011. « C’est de loin mon meilleur début de saison. J’ai davantage confiance en moi et l’équipe m’aide énormément. » Le soutien collectif : un élément important dans la perspective des prochains objectifs du Murcian que sont Paris-Nice et Milan-Sanremo. « Je sais ce que je vaux sur ce genre de course », lance-t-il.



Le second podium nous est apporté par Fabio DUARTE. Il aura été le seul à pouvoir suivre Ivan Basso sur GP di Lugano, mais il a du tout de même s’incliner à l’arrivée. Visconti complète le podium.




Enfin, Cyril GAUTIER réitère sa performance de l’an dernier, en terminant une nouvelle fois à la troisième place des Boucles du Sud Ardèche, cette fois-ci derrière Vichot (vainqueur) et Hupond.



Au final, un excellent weekend qui on l’espère, ne sera pas sans lendemain...
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Mar 1 Mar 2011 - 19:19

Bilan du mois de Février study.

Après un départ en douceur au mois de Janvier, le mois de Février à nettement été plus prolifique.
En effet, la ou on pouvait encore se poser des questions concernant José Joaquin Rojas (surtout à la suite de son Tour Down Under), le Murcian est devenu en l’espace d’un mois l’élément moteur de l’équipe. Avec neuf Top 10, dont une victoire, en l’espace de quatre semaines, il assume parfaitement son rôle de co-leader, en attendant l’entrée en action de Joaquin Rodriguez...
L’autre grande source de satisfaction, c’est notre leader pour les classiques du nord, puisque Sebastian Langeveld à remporté la plus belle victoire de sa carrière, en s’imposant sur le Het Nieuwsblad. Il offre ainsi de gros points, sur un terrain qui jusqu'à présent, ne nous avait pas particulièrement souri.
A ces deux coureurs, on ajoute une présence régulière aux avants postes de nos deux Français Jérôme Coppel et Cyril Gautier, notamment sur les petites épreuves par étapes, alors que de leur coté, Frédéric Amorison, Juan José Lobato, et Fabio Duarte se sont chargé de nous représenter avantageusement sur les courses en ligne.
Au final nous passons de la 12ème place fin Janvier, à la 2nd en ce début Mars, ce qui prouve que l’équipe a eu un rendement très élevé, mais ce qui laisse également présager, une baisse de cadence dans les jours à venir... Rendez-vous donc dans un mois, pour voir comment nous aurons géré notre avance, sachant que l’objectif de l’équipe reste avant tout, la possibilité de jouer le maintien en fin de saison Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Jeu 3 Mar 2011 - 19:34

Nouveau podium hier pour l’équipe avec Kevyn ISTA.
Dommage que Frédéric AMORISON ait collaboré avec Klemme (vainqueur final), car l’homme de Cofidis aurait pu espérer signer sa première victoire de la saison. Disons que ce n’est que partie remise... Wink

Revenir en haut Aller en bas
Mancebo82
Membre du Conseil
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 20032
Age : 29

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Jeu 3 Mar 2011 - 22:26

C'est que le rouquin est gaillard sur la bicyclette. :green:

_______________________________
Manager de la Comunidad Tolosana (Champion de D1 2014)

¡Xavi, nunca te olvidaremos!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.matrix-nord.com
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Ven 4 Mar 2011 - 19:29

Troisième victoire pour l’un des nôtres cheers.
Cette fois-ci, c’est Jesse SERGENT qui s’impose sur le prologue des Driedaagse van West-Vlaanderen. Cette date du 4 mars 2011 restera certainement dans la mémoire du jeune kiwi, puisque c’est tout simplement sa première victoire chez les professionnels. On espère pour lui qu’elle en appellera d’autres... Wink



Sergent ouvre son compteur : « Quelle sensation ! »

Si Radio Shack a réalisé un tir groupé impressionnant sur le prologue des Trois jours de Flandre occidentale – cinq coureurs dans les sept premiers -, le vainqueur Jesse Sergent était vraiment sur une autre planète, puisqu’il a relégué tout le reste à dix secondes minimum en seulement sept kilomètres ! Du coup, le Néo-Zélandais remporte sa première victoire chez les pros après seulement deux mois parmi l’Elite. « Quelle sensation ! C’est assez spécial et je suis content de rendre quelque chose à tous ceux qui ont cru en moi, commentait l’intéressé après l’étape. Ce matin, après avoir reconnu le parcours, j’étais assez confiant. Il n’était pas très technique : que des lignes droites et des virages à angles droits. J’ai pu aller à fond du début à la fin. J’avais un bon pressentiment, et maintenant, je suis très heureux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Pithivier
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 3290
Age : 26

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Lun 7 Mar 2011 - 17:49

Ton équipe est quand même sacrément homogène. Tu peux marquer des points partout et tes choix ont étés très intelligents. Tu dois être très bien placé au niveau points/argent dépensés !

Pas surpris de te faire en tête !
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Lun 7 Mar 2011 - 19:27

Pithivier a écrit:
Ton équipe est quand même sacrément homogène. Tu peux marquer des points partout et tes choix ont étés très intelligents. Tu dois être très bien placé au niveau points/argent dépensés !

Pas surpris de te faire en tête !
Merci, c’est sympa Wink.
Je te retourne le compliment, car malgré un effectif très frenchie et jeune, ton équipe tient particulièrement bien le pavé... :pouce_leve:
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Lun 7 Mar 2011 - 20:20

Encore un très bon weekend, puisque que nous signons une victoire collective en Espagne, et que nous faisons un podium sur les 3 jours de Flandre Occidentale grâce au succès de Jesse SERGENT Very Happy.

On commence par la Vuelta Ciclista a Murcia, sur laquelle notre duo COPPEL – DUARTE a été constamment aux avants postes, le Français faisant 3ème et 2nd des deux dernières étapes, alors que le Colombien terminait 4ème de la deuxième étape, soit juste derrière les trois costauds de l’épreuve. Au général, ils se classent tous les deux dans le Top 5...





Tour de Murcie : Coppel dresse « un très bon bilan »

Peu à peu, Jérôme Coppel prend place dans la catégorie des coureurs qui comptent au départ des courses par étapes. En attestent ses très brillants résultats acquis en Espagne : après sa quatrième place sur la Ruta del Sol il y a dix jours, il a terminé dimanche deuxième du Tour de Murcie, à seulement onze secondes d’un certain Alberto Contador… Troisième de l’étape de montagne de samedi, il a pris une très belle deuxième place sur le chrono de dimanche, chaque fois battu par l’Espagnol. « Les sensations étaient bonnes sur un contre-la-montre tout plat qui n’était pas du tout fait pour moi ! réagissait le Français après la course. C’est la première fois que je fais un chrono aussi plat depuis que je suis chez les pros. Et pourtant, je crois que c’est mon meilleur. Dès que je suis parti j’ai senti que j’avais de bonnes jambes, et les chronos intermédiaires m’ont vite confirmé que j’étais dans le vrai. »

Coincé entre Contador et Menchov sur le podium final, Coppel est en très bonne compagnie. « On termine la semaine sur un très bon bilan : j’ai réussi à accompagner les meilleurs en montagne mais aussi dans le contre-la-montre. Tout cela prouve que le travail de la saison passée paie. » Surtout, le coureur de Saur-Sojasun est loin d’être seul puisque trois de ses coéquipiers l’accompagnent dans le top 20 final : Fabrice Jeandesboz, septième, mais aussi Guillaume Levarlet, quatorzième, et Yannick Talabardon, 18e. « C’est quand même beau, se réjouit le leader de la formation de Stéphane Heulot. Là où on pêchait un peu l’an passé, en montagne, cette année, j’avais vraiment du monde pour m’accompagner. Collectivement nous avons passé un cap ! Saur-Sojasun a impressionné les Espagnols… Nous allons finir par être plus reconnus à l’étranger qu’en France. » En tout cas, Coppel et ses copains ont sans doutes fait taire quelques voix qui, de l’autre côté des Pyrénées, reprochaient à ASO d’avoir privilégié Saur à Geox.



De son coté en Belgique, SERGENT à su résister (grâce à son équipe) aux diverses attaques de ses adversaires sur les deux étapes en ligne, et ainsi conserver l’avantage qu’il avait acquis lors du prologue. Il signe donc sa deuxième victoire personnelle ; la première sur une épreuve par étapes...



Sergent : « C’est irréel »

En s’imposant sur le prologue des Trois jours de Flandre occidentale, vendredi, Jesse Sergent avait signé sa première victoire chez les pros. Et placé une option sur une deuxième. Deux jours plus tard, pas de surprise : le néo-pro néo-zélandais a remporté le classement final de l’épreuve belge. Mais il a fallu batailler dimanche : le coureur de Radio Shack s’est en effet retrouvé dans un groupe d’une vingtaine de coureurs dès les premiers kilomètres, en compagnie de trois coéquipiers. « J’ai été à l’avant pour rester en sécurité. Dirk Demol nous avait dit qu’à cause du vent, le peloton allait se scinder en plusieurs parties. Je ne voulais pas être surpris. Je ne pensais pas un instant que nous allions rester à l’avant durant 175 kilomètres ! C’est irréel, ce qu’ils ont fait. C’est irréel, de remporter une deuxième victoire. Je viens de gagner ma première course par étapes chez les pros ! »

A 22 ans, Sergent commence à se faire un nom sur route. Mais le kiwi vient de la piste et il va rapidement y retourner : médaillé de bronze des JO de Pékin en poursuite par équipes, à tout juste 20 ans, il va participer aux Mondiaux d’Apeldoorn à la fin du mois. Avant de très vite remonter sur son vélo de route à La Panne (29-31 mars). « Encore une course par étapes de trois jours, non ? »


Ces deux résultats combinés, nous permettent d’accéder provisoirement à la tête du classement général. Bravo à toute l’équipe cheers.
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Mer 16 Mar 2011 - 19:32

4 nouveaux arrivants au sein de l’équipe.

On commence par le Polonais Bartlomiej MATYSIAK. C’est un coureur qui sait tirer son épingle du jeu lors des arrivées massives. On comptera sur lui, surtout sur des épreuves ou la concurrence ne sera pas trop relevée, et notamment sur les désormais célèbres Small Shit Race :green:.

Viennent ensuite deux Italiens. Ruggero MARZOLI et Federico ROCCHETTI sont deux coureurs ayants pour seul point commun leur nationalité. La principale différence entre eux deux est leur âge, puisque le premier cité, est certainement dans l’une de ses dernières années de professionnalisme, alors que le second est lui néo pro. Leur présence dans l’équipe, est surtout lié au déficit chronique concernant le nombre d’engagés sur les épreuves Italiennes. Ils auront tous les deux le champ libre, lorsqu’ils seront alignés au départ...

On termine par le jeune Canadien Ryan ANDERSON. Un coureur dont on ne sait rien, ou très peu. Appartenant à une équipe Continentale Pro, il devrait avoir l’occasion de s’exprimer au contact des meilleurs, et qui sait, nous gratifiera t’il peut être d’un ou deux bons résultats. Ce qui est certain, c’est que nous lui donnerons sa chance...

Reste donc encore une place à pourvoir dans notre effectif Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Jeu 17 Mar 2011 - 18:06

Rodriguez, blessé, renonce à la Catalogne

Joaquin Rodriguez ne défendra pas son titre sur le Tour de Catalogne, qui démarre lundi. La faute à un kyste à la tête du fémur de la jambe gauche, ce qui l’oblige à subir actuellement un traitement anti-inflammatoire. Au sortir de Tirreno-Adriatico, le coureur de l’équipe Katusha a ainsi décidé de renoncer à sa course de cœur, lui le natif de Parets del Vallès, à quelques kilomètres de Barcelone. Le vainqueur du Pro Tour 2010 explique « avoir éprouvé des malaises », tandis que sa douleur devenait « de plus en plus intense ». La prise médicamenteuse a entraîné une rétention d’eau, qui empêche le grimpeur d’atteindre son poids de forme : il pèse actuellement 62 kilos, à son sens trois de trop. Résultat, ce forfait, opté au nom de la prudence. « Je rêvais de défendre mon titre acquis l’an dernier, mais dans ces circonstances, et sur conseil des médecins, j’ai pris la décision logique de continuer à m’entraîner, en prenant mes médicaments. »


Source d’inquiétude depuis Tirreno-Adriatico, l’état de santé de Purito va nous pénaliser dans les semaines à venir... Neutral Déjà nettement en retrait par rapport à l’an dernier, Joaquin est parti pour connaitre une saison, qui on l’espère, ne sera pas une saison galère. Dors et déjà, on peut affirmer qu’il n’aura pas le même rendement qu’en 2010, mais ce qui nous inquiète le plus, c’est que les problèmes de genoux ne sont jamais anodins, surtout pour un cycliste.
On évoque donc un possible retour au GP Miguel Indurain (dont il est le vainqueur sortant), puis le Tour du Pays Basque, mais ce planning nous semble bien optimiste. Ce qui est certain, c’est qu’à son retour, il ne lui faudra plus connaitre aucun pépin physique, sous peine de devoir renoncer aux Ardennaises, ainsi qu’au Giro... :dsd:


Autre source de mécontentement, le programme de Jarlinson PANTANO.

Colombia : Quintana et Peña en Catalogne

L’équipe Colombia es Pasion, nouvelle venue en deuxième division mondiale cette saison, va faire ses grands débuts européens à l’occasion du Tour de Catalogne, épreuve World Tour, qui démarre lundi prochain. L’occasion pour la formation colombienne de dévoiler la composition de l’équipe qui y sera alignée. On y retrouve Victor Hugo Peña, ancien maillot jaune du Tour 2003 et neuvième du Giro 2006, aujourd’hui âgé de 36 ans. Mais aussi plusieurs grands espoirs colombiens : Nairo Quintana, 21 ans, vainqueur du Tour de l’Avenir l’an passé (+ deux étapes), et Darwin Atapuma, neuvième de ce même Tour de l’Avenir 2010. Après le Tour de Catalogne (21-27 mars), les huit coureurs colombiens disputeront dans la foulée plusieurs autres courses en Espagne : le GP Miguel Indurain (2 avril), la Klasika Primavera (10 avril) et le Tour de Castille et Léon (13-17 avril).

Pendant ce temps, une autre partie de l’effectif disputera plusieurs épreuves en Italie et en France. Luis Felipe Laverde, vainqueur d’étape sur les Tours d’Italie 2006 et 2007, mais aussi Jarlinson Pantano, troisième du très Colombien Tour de l’Avenir 2010, courront avec quelques autres la Semaine Coppi et Bartali (22-26 mars), la Route Adélie de Vitré (1e avril), la Flèche d’émeraude (3 avril), le Circuit de la Sarthe (5-8 avril), le Tour de l’Apennin (10 avril) et le Tour du Trentin (19-22 avril).

Colombia es Pasion pour le Tour de Catalogne et les autres épreuves espagnoles : Darwin Atapuma, Alex Cano, Robinson Chalapud, Jhon Martinez, Dalivier Ospina, Victor Hugo Peña, Nairo Quintana et Camilo Suarez.

Colombia es Pasion pour les épreuves en Italie et en France : Esteban Chaves, Juan Pablo Forero, Luis Felipe Laverde, Andres Martinez, Leonardo Paez, Jarlinson Pantano, Jahir Perez, Juan Pablo Villegas.


Clairement, nous aurions préféré voir le Colombien sur le calendrier Hispanique, celui-ci nous semblant bien plus adapté à ses qualités. Maintenant, à Jarlinson de nous montrer qu’il peut s’adapter sur tout type de terrain, et que nous avions tort de nous inquiéter pour son programme de courses, mais ça ne sera pas chose aisée... study
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Sam 26 Mar 2011 - 19:33

Seconde victoire de la saison pour José Joaquin ROJAS cheers.
Il s’impose cette fois-ci sur la sixième étape de la Volta Ciclista a Catalunya. Ça n’a pas été chose simple, puisque depuis le début de la semaine, il a tout simplement cumulé les places d’honneur, en terminant à quatre reprises dans les trois premiers. La cinquième tentative aura donc été la bonne...





Rojas : « Chaque jour, je commettais des erreurs »

« Il était grandement temps pour moi de gagner, car ce qui m’est arrivé jusque là n’était pas normal. » Joie particulière pour José Joaquin Rojas au terme de la sixième étape du Tour de Catalogne. Rappel des faits : troisième à Lloret de Mar, deuxième à Banyoles, troisième à El Vendrell, deuxième à Tarragone, le sprinteur espagnol se sentait être le plus fort du peloton de l’épreuve espagnole, mais n’arrivait pas à concrétiser. En trouvant l’ouverture à Mollet del Vallès, il peut enfin respirer. « Chaque jour, je commettais des erreurs qui me privaient du succès, explique-t-il. Mais je n’avais pas de doute là dessus : j’étais le plus rapide. Plus que pour moi, je voulais gagner pour mes coéquipiers, qui ont travaillé d’arrache-pied pour moi tout au long de la semaine. »

Le Murcien le concède : il était « abattu » par son manque de réussite en Catalogne. Et explique que l’équipe Movistar a été là pour lui « remonter le moral ». Pour parfaitement le guider vers le succès, aussi, et ce malgré les embuches. « J’ai dit à Luis Pasamontes de prendre le dernier virage en tête, mais Samuel Dumoulin s’est mis entre nous deux », raconte-t-il. Cela ne l’a pas empêché de bien lancer son sprint, pour aller chercher le bouquet, le deuxième de sa saison après celui décroché lors du Trofeo Deia, à l’occasion du Challenge de Majorque. Il pourrait y en avoir un troisième, avec l’étape barcelonaise de dimanche. « Je ne suis pas fatigué et je reste motivé », clame José Joaquin Rojas. « S’il y a une opportunité, j’essayerai. Mais avec moins de pression que lors des précédents jours. Car maintenant, il est temps de savourer ce succès. » Santé !



Dernière édition par Orbea le Dim 27 Mar 2011 - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Sam 26 Mar 2011 - 19:40

Pendant ce temps la, on notera la belle prestation de Jesse SERGENT, qui a pris cette semaine la seconde place de la poursuite individuelle aux Championnats du Monde d’Apeldoorn Smile. Il doit s’incliner en finale face à un Jack Bobridge surpuissant...




De son coté, Fabien BACQUET à remporté deux victoires d’étapes sur le Tour de Normandie. De bon augure on l’espère, à l’approche de nombreuses épreuves de Coupe de France Wink.

Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Jeu 31 Mar 2011 - 18:53

Avec l’arrivée de Sergio Ferreira SOUSA, nous avons donc notre trentième et dernière recrue pour 2011 Smile.
Ce Portugais a peu de référence, et se cantonne quasi exclusivement aux courses nationales. Son principal fait d’armes l’an passé, est une seconde place sur son Championnat National du CLM.
Depuis le début de saison, il semble relativement régulier sur les courses à étapes, et aura donc pour principal objectif son Tour national, celui-ci se déroulant en deuxième partie de saison...
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Jeu 31 Mar 2011 - 19:37

Bilan du mois de Mars study.

L’équipe continue de bien se comporter puisque nous avons réussi à nous maintenir dans les premières places du classement général, et même à atteindre provisoirement la première.
C’est d’autant plus satisfaisant, que nos leaders se sont montrés légèrement en retrait ce mois-ci. Langeveld après sont coup d’éclat sur le Volk, n’a plus remis le nez à la fenêtre. Joaquin Rodriguez a été contraint d’observer deux semaines de repos forcé, suite à des problèmes de genoux. Et pour Jérôme Coppel, malgré une belle course à Murcie, ce dernier a totalement raté son Critérium International, alors qu’il en avait fait son objectif de début de saison...
Heureusement pour l’équipe, nos seconds couteaux que sont Amorison, Ista, et Sergent, ont parfaitement pris le relai pour continuer à faire rentrer les points, bien aidés en cela, par José Joaquin Rojas qui semble totalement infatigable. Nous croisons les doigts, pour que nos autres leaders prennent la relève du sprinteur ibérique, lorsque celui-ci prendra une période de repos.

A suivre donc...
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Lun 4 Avr 2011 - 23:06

Première victoire de la saison pour notre leader cheers.
Joaquin RODRIGUEZ semble enfin en avoir terminé avec ses pépins de santé. En s’imposant aujourd’hui sur la première étape au Pays Basque, il rassure le staff de l’équipe. Petit bémol pour cette belle journée, puisque Fabio DUARTE à connu la chute sur cette même étape. On espère qu’il n’y a rien de grave, et qu’il n’aura pas trop de séquelle dans les prochains jours...





Rodriguez a “presque pleuré de joie”

Fini, les galères ! Après trois mois de pépins de santé, la saison 2011 de Joaquin Rodriguez aura finalement décollé ce lundi 4 avril. L’Espagnol s’est imposé sur la première étape du Tour du Pays basque, grâce à son punch et à sa pointe de vitesse, ses deux armes fatales : une victoire qui fait beaucoup de bien à l’intéressé. “J’étais tellement content de gagner qu’à peine la ligne d’arrivée franchie, j’ai presque pleuré de joie, avouait le coureur de Katusha après la course. J’ai eu des problèmes de santé en ce début de saison et j’ai eu plus de mal que d’habitude à me retrouver en bonne condition. J’espère maintenant avoir laissé derrière moi tous ces problèmes et pouvoir continuer à obtenir quelques résultats.”

Au même point, l’an passé, Rodriguez avait déjà gagné le Tour de Catalogne et signé un top 10 sur Paris-Nice. Le début d’une saison exceptionnelle et ponctuée par la victoire finale au classement mondial UCI. Cette fois, le tableau de marche était vierge jusqu’à ce lundi. “Je dois bien avouer que j’étais très nerveux, parce que je n’avais jamais été dans le rythme jusqu’ici cette saison. Mais le staff, que je remercie, que ce soit Tchmil ou les autres, m’a toujours dit de ne pas m’affoler, parce que l’objectif principal cette saison est de toute façon le Giro et qu’il y avait donc le temps de voir venir.”

“Je suis maintenant bien plus serein et confiant pour la suite”
2011 démarre donc plus tardivement, mais finalement, c’est peut-être un mal pour un bien. “J’avais besoin d’un indice, pour me rassurer, et c’est pour ça que j’avais dit avant l’étape que si nous étions tous groupés dans l’Alto de la Antigua, je pourrais attaquer. Je dois dire que tout s’est passé comme sur des roulettes, et je suis maintenant bien plus serein et confiant pour la suite.” De quoi aborder très frais les Ardennaises et le Giro : de quoi échanger les accessits contre les victoires ?
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Lun 18 Avr 2011 - 18:17

Belle performance de Joaquin RODRIGUEZ sur l’Amstel Gold Race. Il prend la seconde place derrière l’intouchable Philippe Gilbert, mais confirme ainsi qu’il sera fin prêt pour les deux prochaines Ardennaises Smile.





Rodriguez : « Gilbert était le plus fort »

Jamais un coureur espagnol n’avait remporté l’Amstel Gold Race. Joaquin Rodriguez n'est pas passé loin d’une victoire sur le Cauberg ce dimanche, et n’a donc pas écrit l’histoire. Mais deuxième, il fait tout de même mieux qu’Alejandro Valverde, troisième en 2008, devenant donc le coureur de son pays ayant obtenu le meilleur classement sur la classique Limbourgeoise depuis sa création. À trois jours de la Flèche wallonne, son principal objectif de la semaine, c’est de bon augure. Et c’est ce que le coureur de Katusha retient : « Je suis heureux de cette deuxième place, et c’est aussi parce qu’il faut admettre que Philippe Gilbert était le plus fort. (…) Cette deuxième place sur une course si importante, c’est une belle récompense pour moi, car des trois Ardennaises, l’Amstel Gold Race est celle qui me convient le moins. Je pense qu’en théorie, la Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège sont des courses qui me correspondent davantage. »
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Jeu 21 Avr 2011 - 19:16

On prend les mêmes et on recommence, à l’exception près que cette fois-ci, le troisième n’est pas Simon Gerrans mais Samuel Sanchez.
En effet Purito, sur un terrain qui devait être à son avantage, a du se contenter une nouvelle fois de la seconde place derrière l’intouchable Philippe Gilbert. Rendez-vous est donc pris pour dimanche, en espérant que la balance penchera cette fois-ci en faveur du Catalan... Smile





Rodriguez, encore battu mais « optimiste »

Deuxième de l’Amstel Gold Race dimanche, et maintenant deuxième de la Flèche wallonne. À chaque fois derrière Philippe Gilbert. Joaquin Rodriguez tombe sur un os durant ces classiques Ardennaises. Le coureur espagnol est le plus véloce sur les bosses finales après son adversaire belge, mais se contente-t-il de ces accessits ? « J’aurais aimé gagner, répond-t-il. Ce parcours me convenait plus que celui de l’Amstel Gold Race. Sauf que c’était presque impossible de lutter avec Philippe Gilbert. Honnêtement, je ne m’attendais à ce qu’il attaque si tôt. Une offensive de notre part était plus prévisible, laquelle l’aurait théoriquement contraint à attendre un sprint final pour remporter cette course. » Bouche bée, donc.

Il reste toutefois une course, dimanche, Liège-Bastogne-Liège. S’il doit gagner l’une des trois classiques Ardennaises, que ce soit la Doyenne ne serait pas le pire des sorts pour Purito : c’est la plus prisée de la semaine ! « Je suis optimiste. Il y a peu de coureurs qui ont été capables de remporter les trois courses (un seul, Davide Rebellin en 2004, ndlr). Danilo Di Luca, en 2005, a gagné facilement l’Amstel Gold Race et la Flèche wallonne, puis il n’était pas au mieux à Liège et il a perdu. Philippe Gilbert sera évidemment le favori, mais j’ai prouvé que j’étais en bonne forme également, et j’essayerai bien sûr de gagner. » Sur la Doyenne, Katusha aura d’ailleurs un peu plus de facilité à abattre ses cartes. L’option « course d’équipe » peut davantage seoir à cette classique, forte d’un dénivelé plus important, et d’une distance totale exténuante.
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Jeu 21 Avr 2011 - 19:29

La septième victoire individuelle pour l’un des nôtres aujourd’hui cheers.
Fabio DUARTE s’impose sur la troisième étape du Tour du Trentin, ce qui peut nous laisser espérer une belle prestation de sa part sur le prochain Giro.



Duarte : « Je suis ravi de cette victoire »

.Fabio Duarte est allé chercher ce jeudi la première victoire de standing de sa carrière : une étape de haute-montagne dans les Dolomites, sur le relevé Tour du Trentin. Et à la pédale. De quoi combler le Colombien, ancien champion du monde espoirs. « Je suis ravi de cette victoire, a-t-il commenté. Je me suis senti bien durant la course et je me suis débrouillé pour rester aux côtés des meilleurs. Nous avons grimpé le Paganella deux fois. La première fois, j’ai essayé de m’économiser tout en restant dans les roues. J’avais remarqué que le sommet était en replat sur les deux dernières bornes, avant de regagne en pente dans les 400 derniers mètres. C’est à cet endroit que j’ai très exactement décidé d’attaquer. »

Et ça a marché, Fabio Duarte s’adjugeant donc la troisième étape de la course transalpine. « Mon choix a payé », se réjouit le coureur de 25 ans. Qui marque des points en vue du Tour d’Italie : à un peu plus de deux semaines du départ de Turin, l’ancien coureur de Colombia es Pasion démontre qu’il pourra exister aux côtés de Denis Menchov et Carlos Sastre dans la montagne. « Cela me donne de la confiance et du moral », fait-il remarquer. Le Sud-Américain arrive en forme au meilleur moment de la saison et permet aussi à Geox de retrouver le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 10952
Age : 42

MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   Jeu 28 Avr 2011 - 19:56

Grosse satisfaction aujourd’hui, avec la première victoire dans les rangs professionnels de notre néo pro transalpin Matteo RABOTTINI cheers.
Il s’impose au terme d’une longue échappée composée de neuf autres téméraires, à qui il a faussé compagnie dans les derniers kilomètres. Il l’emporte de justesse face au retour d’Efimkin.





Rabottini : « C’était un peu hasardeux »

C’est « une grande surprise » pour lui. Mais pas forcément pour tout le monde. A 23 ans, Matteo Rabottini a remporté ce jeudi sa première victoire chez les professionnels à l’occasion de la cinquième étape du Tour de Turquie. Champion d’Italie espoirs il y a deux ans, vainqueur d’une étape du Girobio l’an passé, le jeune transalpin devait courir cette année chez Lampre, qui l’a finalement prêté chez Farnese Vini. Un choix judicieux pour le fils de Luciano Rabottini, vainqueur de Tirreno-Adriatico en 1986.
« Ce matin, attaquer après vingt kilomètres, avec le vent et toutes les côtes à venir, c’était un peu hasardeux et nous avons cru en nos chances seulement en toute fin d’étape ». Membre de l’échappée de dix coureurs qui a plié l’épreuve Turque ce jeudi, Rabottini a placé un contre décisif dans les cinq dernières bornes, résistant in extremis au retour d’Alexander Efimkin. « J’étais venu ici pour progresser et la victoire est une énorme satisfaction parce que je suis revenu de blessure il y a à peine deux semaines » savoure l’intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea   

Revenir en haut Aller en bas
 
CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» SEAT Orbea (SEA)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu Transferts - Forum :: Transferts :: Equipes :: Equipes 2011-
Sauter vers: